Le corridor des pédales

Une petite blague homophobe signée Denis Gravel. A propos du « corridor Père-Marquette ». Vélo + homo = drôle.

CHOI : le corridor des pédales (00:00:59)
5 septembre 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Lise Ravary
9h10 : « Corridor de pédales j’aurais aimé ça moi. Voie de pédales, ça faisait pas non plus? »

Le_show_du_matin_05_09_2014-9h10-CorridorDePedales.mp3

Le 93.3 annonce son plan d’attaque anti-syndical

Il n’a fallu à la droite que quelques jours pour adopter une idée pour s’attaquer aux syndicalistes. Et une fois de plus, c’est Sylvain Bouchard qui fournit le plan.

On se souvient que c’était Bouchard qui avait distribué des drapeaux canadiens aux dernières élections. Qu’il avait même présenté un candidat à l’avant dernière. Qu’il avait aussi incité des élèves à déchirer un cahier d’école comportant une page sur Françoise David. Bouchard se révèle à nouveau un propagandiste et un organisateur politique de premier plan. Un habile opportuniste.

Dans l’actuel débat sur les régimes de retraite, Bouchard ressort encore une fois son concept des Cols rouges, évoquant l’idée fumeuse du « travailleur égorgé par les taxes » pour justifier toutes les coupures. On se souvient que Bouchard a inventé l’expression en 2008, aussi dans un contexte de négociation syndicale avec les cols bleus.

Autrement dit, Bouchard invoque toujours les cols rouges quand c’est pour nuire aux intérêts des autres travailleurs. Mais jamais pour améliorer leur sort.

D’ailleurs l’exemple actuel est représentatif sur ce point. Ceux qui appuient Bouchard, dans l’extrait suivant, en disant vouloir imprimer des autocollants ne sont pas des travailleurs (lire cols rouges)… Ce serait des « gens d’affaires »! Bravo la cohérence.

Alors voici en grande primeur, le plan de la droite expliquée par le gourou en personne.

93.3 : des gens d’affaires prêts à imprimer des autocollants anti-syndicaux (00:05:14)
25 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Yves Landry
7h35 : J’ai reçu un email vendredi en fin de journée de quelqu’un que je connais bien de quelqu’un qui je pense veut rester anonyme, (…) ce sont des gens d’affaires de Québec qui sont sur le point de faire imprimer des autocollants en faveur de la loi 3. (…) Nous autre les cols rouges, qu’est-ce qu’on pourrait imprimer comme slogan? (…) Alors moi j’ai dis écoutez, c’est sûr que si vous imprimez ça c’est sûr que j’accepte de les recevoir au fm 93 et de les donner. Il est pas question de vente. Et la qu’est-ce que les gens vont faire avec?  C’est à dire qu’ils vont s’exprimer. (…) Maintenant ce qui va être intéressant c’est ou les citoyens vont décider de les mettre leurs autocollants. Ça c’est pas moi qui va vous dire jamais (…) Est-ce que quelqu’un un moment donné au 93 pourrait prendre des autocollants pour la loi 3, rentrer dans une caserne de pompier ou aller à la centrale Victoria puis mettre son autocollant. Je l’sais pas! J’ai hâte de voir, ça va être intéressant. (…) Est-ce qu’on va en mettre dans les bureaux du syndicat central de la FTQ a des bureaux ici dans Lebourgneuf, la CSN a ses bureaux aussi est-ce qu’on peut aller dans les vitres et mettre des autocollants pour la loi. (…)

25Aout2014-7h35-933-Suite-de-la-commission-sur-le-projet-de-loi-3.mp3

La radiopou incite à provoquer les syndiqués

La radio-poubelle s’oppose aux revendications syndicales et appuie inconditionnellement la loi 3. Jusque la rien d’anormal, la radio-poubelle prenant le parti des élites économiques à chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à le faire.

La ou la radio-poubelle dépasse les bornes, c’est lorsqu’elle invite la population à provoquer les syndicalistes. Dans les extraits suivants, vous les entendrez inviter la population (la majorité silencieuse, les cols rouges) à s’opposer par divers moyens aux syndicalistes pompiers, policiers et cols bleus (les « bébés gâtés » qui sont « privilégiés »).

Dans le monde inversé de la radio-poubelle, les exploités sont les possédants et les exploiteurs sont les travailleurs.

À ceux qui diront que les animateurs ne font que lancer des idées farfelues et qu’ils n’incitent pas à la haine, rappelez-vous l’épisode des voies réservées sur l’autoroute Robert-Bourassa. Des automobilistes avaient alors bloqués, d’une façon dangereuse, des autobus du RTC dans l’objectif de dénoncer les voies réservées. La radio-poubelle avait été montrée du doigt.

Dans les jours précédents cet épisode, Sylvain Bouchard n’avait jamais dit clairement « vous, automobilistes, je vous invite à bloquer les autobus du RTC ». Non ça ne se passe pas comme ça. Sylvain Bouchard, et d’autres, se sont lancés dans des discours colériques envers les voies réservées pendant des jours. Puis, Bouchard a simplement proposé l’idée, vite disqualifiée, de louer un autobus jaune et d’aller ralentir les autobus dans la voie du RTC. Des auditeurs imaginatifs ont fait le reste. Et Sylvain Bouchard n’a jamais eu à prononcer la moindre excuse.

L’important n’est pas que ce qui est dit, mais aussi ce qui est suggéré.

Autre observation. On aurait pu croire que la radio-poubelle est pleine d’un amour infini pour les policiers. Pourtant à l’écoute des prochains extraits, on remarque plutôt beaucoup de mépris.

Il semble que les animateurs ne respectent pas tant les policiers, mais plutôt l’institution policière. C’est à dire le pire côté de la police, avec ses matraques, son arbitraire, son gaz lacrymogène, ses cadres et ses fautes. Les patrouilleurs devraient en prendre note.

Aux syndicalistes qui s’interrogent sur leur participation ou non à des entrevues à la radio-poubelle, nous vous suggérons la lecture de Travailleur, évite le terrain de l’ennemi.

93.3 : mettre des autocollants sur le poste de police (00:03:07)
14 août 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard avec Myriam Ségal
8h00 : « Moi j’ai reçu un ticket hier (…) je considère que c’est du vol (…) et je suis en colère (…) alors moi, tantôt, en sortant du show a 9h30, je m’en va au parc Victoria et pour manifester mon mécontentement je met des autocollants partout je me met à coller ça sur les murs de la centrale. »

14Aout2014-8h-933-chronique-de-myriam-segal.mp3

93.3 : pertuber les manifs syndicales (00:01:30)
19 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Myriam Ségal
6h40 : « Si les cols rouges et les payeurs de taxe, si on estime qu’on se fâche et que notre cause est juste, qu’est-ce que ces dirigeants syndicaux la nous laisseraient faire? Est-ce qu’ils nous laisseraient perturber leur manif ou encore aller à leurs réunions syndicales puis vandaliser le monde. »

19Aout2014-6h40-933-Des-syndiques-saccagent-l-hotel-de-ville-de-montre.mp3

93.3 : pertuber une assemblée syndicale (00:01:05)
19 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Michel Parent
8h25 : C’est quand votre prochaine assemblée syndicale? Ok mettons je rentre 250, toute des gros bras, dans votre assemblée de cols bleus à Montréal, je rentre sans être invité en pleine assemblée démocratique, je renverse ton bureau, je renverse ta chaise, je renverse tes papiers, je te lance un verre d’eau, je te courre après puis je t’intimide. Appelez-vous la police? »

19Aout2014-8h25-933-Entretien-avec-michel-parent.mp3

CHOI : s’organiser pour combattre les syndicats (00:02:23)
20 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Réjean Breton
10h14 : « Les syndicaleux sont mauditement bien organisés (…) Face à eux, ce sont des individus qui fonctionnent qui de temps en temps se regroupent un peu. Peut-etre qu’il faudra apprendre à s’organiser, ceux qui n’aiment pas les syndicats et qui veulent les combattre. »

Maurais_live_20_08_2014_9h59_10h17-CombattreLesSyndicats.mp3

CHOI : Bombardier propose de contre-manifester (00:01:13)
21 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Denise Bombardier
10h44 : « La majorité silencieuse peut-être devra ne plus rester silencieuse et descendre elle-même dans la rue éventuellement »

Maurais_live_21_08_2014_10h35_10h56-BombardierProposeDeContremanifester.mp3

93.3 : mettre des autocollants sur les chars de police (00:02:48)
22 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard avec maitre Reynald Beaudry
7h18 : « Si moi je barbouille les camions de pompiers, ou de policier, ils vont tu me dire qu’ils vont enquêter? (…) Moi à matin je veux pas le faire mais je sais qu’il y a des gens qui veulent le faire, mettons qu’il y en a un qui veut se faire de la pub pour une de ses entreprises ou encore un citoyen qui est pour la Loi 3, moi j’suis pour, je me fait imprimer un sticker pour la loi 3, respect des cols rouges, et je me présente dans le stationnement de police puis je met ça sur leur char de police ils vont trouver de quoi dans la loi pour m’arrêter (…) Y’en a vraiment un qui m’a écrit qui m’a parlé hier (…) et je répète, ne faites pas ça (…) y’en a qui vont avoir ça dans la tête on va en mettre des autocollants nous autres aussi. »

22Aout2014-7h18-933-Saccage-et-vandalisme-des-biens-publics-par-des-sy.mp3

CHOI : on va aller en coller des stickers (00:04:50)
22 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et un camionneur anonyme
9h55 : « On pourrait ramasser tous les stickers de la FTQ, CSN, tout ce qui traine partout, on pourrait s’installer tout autour des postes de police et de pompier, et à grand coups de milliers de citoyens insatisfaits on va passer tous les voitures… Écoutez moi bien les pompiers les policiers vous êtes pas tout seul à coller des stickers, nous autres aussi on serait capable! (…) Si j’étais vous je commencerais à etre inquiet un petit peu a baver tout le monde parce que nous autre aussi on peut vous baver. (…) Y’a une colère tranquille qui gronde (…) faites bien attention les amis, parce que vos véhicules personnels on peut aller en coller des stickers partout vous allez voir c’est vous qui allez gratter. » Suivi par les habituels arguments bancaux ressortis des boites du Printemps 2012. Et Maurais félicitant le gars qui vient de menacer les pompiers et policiers.

Maurais_live_22_08_2014_9h30_10h02-CamionneurOnVaAllerCollerDesStickers.mp3

Évidemment si des gens étaient pris, dans les prochains jours, à provoquer les syndicalistes, on connait la suite. Il n’y aura aucune conséquence pour les responsables.

Vous cherchez une façon de faire savoir votre mécontement? Pourquoi ne pas aviser les annonceurs de la radio-poubelle?

Le Festibière compte sur de solides alliés

Un petit festival de Québec, le Festibière, a de petits problèmes avec la Ville de Québec. Alors que les précédentes années les festivités ont pu avoir lieu jusqu’à 23h, les règles ont changées lors de cette édition. Chaque jour du Festibière devant plutôt se terminer à 22h15.

Les organisateurs se plaignent des problèmes, des frustrations et des pertes financières occasionnées par le changement tardif. Jusqu’ici rien d’anormal.

Et voilà que le maire de Québec, Régis Labeaume, débarque

M. Labeaume s’est donc présenté en personne dimanche après-midi sur le site du Festibière pour mieux comprendre. Il y a rencontré les organisateurs pour leur dire qu’il n’était pas au fait du changement et qu’il souhaitait faire la lumière dans ce dossier. «C’est une initiative du Bureau des grands événements [et] on ne comprend pas ça. On va essayer d’éclaircir tout ça. À notre connaissance, il n’y a eu aucun incident dans le passé qui peut justifier un tel changement», a souligné M. Nolin. «On veut une ville festive. On n’interdit pas comme ça de finir l’événement à 23h.»

Le premier magistrat de Québec a assuré à l’organisation du Festibière qu’il allait revoir leur cas et qu’il allait poser des questions à qui de droit au Bureau des grands événements. «On ne blâme personne», nuance M. Nolin. «On aurait souhaité que les responsables nous avisent plus clairement qu’il y avait un changement.»
Couvre-feu du Festibière: «On ne comprend pas ça», assure le maire Labeaume

Le maire se déplaçant en personne pour rejeter les directions de sa propre ville?

Ha oui, j’oubliais de mentionner que le Festibière est commandité par CHOI Radio X. Que le chanteur Bob Bissonnette, bien connu pour sa chanson « Toutes des folles », était invité sur scène. Et que les organisateurs sont les mêmes qui s’occupent du BBQ Fest, dans lequel devait avoir lieu la « Journée internationale du gars« , parrainée par Sylvain Bouchard.

Compter la radio-poubelle dans ses amis permet d’avoir toutes sortes d’avantages.

« L’Islam modéré n’existe pas »

CHOI : Québec Solidaire c’est pro-Hamas (00:20:05)
21 juillet 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Marc Lebuis de Point de bascule
10h53 : « Manon Massé, dans l’approche, c’est une approche pro-Gaza donc pro-hamas. C’est pas la simple défense de la veuve et de l’orphelin. C’est un statement pro-Hamas. (…) Dans les faits Québec Solidaire est pro-Hamas? Oui, d’une façon quasi-directe. (…) Vous avez Québec Solidaire d’un côté, qui se dit pour la libération de la femme qui font des manifestations en faveur du Hamas. J’comprend rien la dedans! »


Maurais_live_21_07_2014_10h47_11h10-MarcLebuisPdbQsPro-hamas.mp3

Désinformation et exagération grossière sur Québec Solidaire qui n’a jamais appuyé le Hamas que dans les fantasmes de notre droite hystérique.

CHOI : l’Islam modéré n’existe pas (00:19:50)
24 juillet 2014, Maurais live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Jacques Brassard
10h43 : « Faut pas confondre l’Islamisme et l’Islam, mais l’Islamisme apparait la ou il y a de l’Islam. Et la gauche occidentale est soit naïve soit complice, en tout cas, elle s’acoquine avec des islamistes. (…) La haine du juif qui ressort très clairement (…) Les USA ce n’est pas une puissance impérialiste. (…) L’Islamisme domine l’Islam. (…) L’Islam modéré n’existe pas comme tel. (…) L’Islamisme domine en Islam. (…) Des intégristes catholiques il y en a pratiquement plus (…) L’intégrisme, c’est à dire le radicalisme religieux, il est d’abord et avant tout en milieu musulman.
C’est un fait qu’il faut reconnaitre. (…) A partir du moment ou les musulmans, d’ou qu’ils viennent, constituent plus de 10% de la population. Et dans certaines villes c’est plus que ça. Marseille en France la, c’est une ville musulmane (…) Si l’immigration musulmane augmente sans cesse, on risque de voir des situations de cette nature la aussi. »


Maurais_live_24_07_2014_10h33_10h57-JacquesBrassardIslamophobe.mp3

Un autre délire islamophobe de l’ancien ministre péquiste Jacques Brassard. On croirait une réinterprétation d’une citation précédente de Reynald Duberger affirmant, en citant Éric Duhaime, qu’un « bon musulman ça existe pas« .