Une radio homophobe? Ou ça?

CHOI: une radio homophobe? Ou ça? (00:11:22)
27 juin 2014, Le show du matin avec Jérôme Landry
8h35 « La hier Régis Labeaume à laissé entendre qu’il y avait des médias qui endossent l’homophobie (…) On est encore à la recherche des commerces qui endossent l’homophobie. Pas quelqu’un qui a fait une joke dans un souper à quelque part un moment donné. Ou un animateur de radio qui s’est échappé à Radio X en 2004 ou ailleurs sur les homosexuels. (…) Il laisse entendre que la Ville de Québec est une ville intolérante! » C’est suivi par une entrevue avec le porte-parole de la fête Arc-en-ciel. Après l’entrevue, Jérôme conclue par « Le maire y est allé fort hier (…) J’pense qu’il est allé un peu trop loin. »

Le_show_du_matin_27_06_2014-8h35-PasDeRadiosHomophobes.mp3

Trop loin pourquoi? Jérôme Landry souhaiterait plus de tolérance envers les médias homophobes?

On rappelle que CHOI s’était mérité le titre de radio homophobe et haineuse en décembre 2013 par le Conseil de presse de Québec. Les propos homophobes avaient été prononcés par Josée Morissette, la conjointe de Jérôme Landry.

Donc pas besoin de reculer en 2004 Jérôme. Quelques semaines feront l’affaire.

Départ de Carl Monette: une grande victoire pour la Coalition

C’est décidé, la direction de CHOI n’a pas renouvelé le contrat de l’animateur de Radio X Montréal, Carl Monette. Il quitte donc la station.

C’est l’auteur de la tirade la plus controversée des dernières années, celle sur les « itinérants qu’on castre et qu’on envoie travailler dans le nord dans un camp ». Pour cela, Monette s’était mérité la poubelle d’or.

Monette avait commencé par se faire connaitre à Radio X Saguenay, ou il avait été blamé par le Conseil de presse du Québec pour avoir prêté foi à des sources douteuses d’extrême-droite.

Difficile de lire dans les pensées des dirigeants de Radio X. Tout ce qu’on peut faire, c’est de constater une certaine uniformité dans des décisions récentes. Entre autre la volonté de se débarasser de personnages sulfureux (Patrice Demers, Josée Morissette, Carl Monette, Stéphane Gendron). Est-ce que ça aurait quelque chose à voir avec les rumeurs d’achat par Quebecor?

Même Stéphane Dupont est sur la corde raide et a été forcé d’enregistrer un message d’excuse à ses collègues. On l’a invité à prendre ses vacances en avance.

Radioego a l’extrait du départ de Monette.

Régis Labeaume appuie la Coalition sortons les radio-poubelles

Le maire de Québec Régis Labeaume se lance en croisade contre l’homophobie. Lors du dévoilement de la programmation de la Fête arc-en-ciel hier, il a évoqué le boycottage de «toute organisation commerciale, qui de près ou de loin s’allie, endosse ou participe à propager tout propos haineux». «Ça inclut toutes plateformes médiatiques».

Il a ajouté que

« La meilleure façon de le faire est de boycotter tout ça et de ne pas acheter de ces entreprises. Peut-être qu’il y a des gens qui changeraient leurs propos.»
lapresse.ca

Malgré son passé de chroniqueur à CHOI, Régis Labeaume adhère donc à la mission de la Coalition sortons les radios-poubelles. Nous saluons son initiative et nous l’invitons donc à boycotter l’antenne et les annonceurs de la radio-poubelle.

En faisant sa déclaration, tout le monde se demande à qui Régis faisait référence. Nous avons quelques suggestions de réponse…

Il pensait peut-être à Jeff Fillion, qui, en mars 2013, disait que deux gais « qui se frenchent » pouvaient « fucker les enfants ». Deux mois plus tard, en mai, Fillion en remet en affirmant « Pour moi un couple, une vie plus normale, c’est une vie un homme une femme ». Finalement, en août 2013, Jeff est dégouté qu’on aille à « endurer de voir ça ».et que « des enfants puissent voir » des manifestations d’homosexualité. Jeff sévit désormais à NRJ.

Peut-être que Régis faisait aussi référence à CHOI qui, en décembre dernier, a été condamné par le Conseil de presse du Québec pour propos haineux et homophobe. Le jugement faisait suite à un épisode de mars 2013 ou Maurais avait dit que des gens « mériteraient d’être écrasés comme des moucherons ». Le même mois, la conjointe de Jérôme Landry, Josée Morissette, avait fait des commentaires méprisants à propos d’une publicité du gouvernement représentant deux lesbiennes s’embrassants. Mme Morissette a depuis été mise à pieds de Radio X.

Peut-être avait-il à l’esprit les commentaires de Sylvain Bouchard qui, en juin 2013, affirmait que dans le mouvement féministe, il y avait trop de « GLF » (gaie lesbienne folle)?

Nous avons plusieurs autres extraits dans notre section sur l’homophobie. Nous avons aussi une catégorie sur l’incitation à la violence et sur le sexisme. Nous invitons M. Labeaume à les consulter pour connaitre les médias à éviter.

En résumé, si M. Labeaume donne suite à ses paroles ça donnerait… NRJ CHOI 93.3.

À la défense de Peter Mackay

Un ministre conservateur lâche des propos sexistes en disant que c’est difficile d’avoir des juges femmes parce qu’elles sont trop attachées à leurs enfants. Tout le monde se scandalise. Tous? Non. Une petite radio de redneck résiste à l’égalité entre les hommes et les femmes.

CHOI : à la défense de Peter Mackay (00:07:11)
20 juin 2014, le Show du matin avec Jérôme Landry
9h04: « Y’as-tu quelqu’un qui peut m’expliquer c’est quoi le scandale sur Peter Mackay? (…) Ce que Peter Mackay a dit, c’est pas mal la vérité (…) Une femme qui dit, je consacre un peu moins d’heures à mon travail et à ma carrière, je dis bravo, bravo! »

Le_show_du_matin_20_06_2014-9h05-ALaDefenseDeMackay.mp3

Si vous souhaitez mettre fin au machisme décomplexé à la radio, informez-en les annonceurs!

Point de bascule toujours bienvenue à Maurais live

Marc Lebuis de Point de bascule

CHOI : l’imam Charaoui (00:09:24)
16 juin 2014, avec Marc Lebuis de Point de bascule
11h30: « C’est à ton émission que cet imam la a été exposé pour la première fois (…) Quand les combats en Syrie vont se calmer, ils vont probablement agir ici localement. »

Maurais_live_16_06_2014-MarcLebuisSyrieTerrorisme.mp3

Peur et désinformation sur l’Islam. Point de bascule n’a aucune crédibilité. Le 9 mai dernier, les médias révèlent qu’un site allié, Poste de veille, mousse de fausses informations pour attirer l’attention:

L’administrateur de Poste de Veille Philippe Magnan savait que Dalila Awada, une jeune étudiante féministe qui avait milité en faveur d’accommodements en matière de signes religieux, n’était en aucune manière reliée à des islamistes radicaux et qu’il l’a quand même associée à ces milieux par intérêt pour son site internet.
TVA

Poste de veille et Point de bascule travaillent ensemble.

Il nous semble nécessaire et urgent que les choses soient posées clairement et que les caractères néoconservateur, identitaire, raciste et islamophobe de sites comme Point de Bascule, Bivouac-Id ou Poste de Veille (qui fonctionnent largement en réseau).
Pressegauche.org

Malgré tout, Dominic Maurais déroule le tapis rouge à Point de bascule. Pas de problème.

Si vous croyez en des médias préoccupés par une information de qualité, informons-en les annonceurs.