Interdiction de l’avortement en Alabama: Pierre Mailloux blâme… les femmes!

Que peuvent bien avoir en commun les personnes ayant voté pour l’interdiction de l’avortement? Mmh. CNN.

Le sujet du jour de l’émission de Pierre Mailloux et Josey Arsenault est l’interdiction de l’avortement qui a été adoptée cette semaine en Alabama.

Pierre Mailloux prétend qu’il est pro-choix, c’est-à-dire que les femmes peuvent disposer de leur corps. Mais dans l’extrait suivant, l’essentiel de ses critiques sont, comme d’habitude, réservées aux femmes.

Pierre Mailloux est peut-être ambigu au sujet de l’avortement mais une chose est certaine, il est très anti-féministe (1, 2, 3) et même pro-viol (4, 5, 6).

Dans l’extrait audio suivant Mailloux affirme toutes sortes de sottises

  • La responsabilité de l’interdiction de l’avortement en Alabama reposerait sur les seules épaules de deux femmes « non-fertiles ». Pourtant, comme vous pouvez le constater sur l’image ci-haut, toutes les femmes disponibles ont voté contre l’interdiction. Par la suite, la gouverneure a entériné le vote de l’assemblée
  • Les femmes « non-fertiles » seraient jalouses des femmes « fertiles »
  • Un maître ne pourrait pas violer son esclave « car c’est sa propriété ». Pourtant, le viol est une relation sexuelle non consentie, tout simplement.
  • Les seigneurs au 19e siècle auraient eu le droit de violer les femmes avant leur mariage. C’est pourtant faux, ça n’a jamais existé.

Les populistes, les sexistes, sont en guerre contre les femmes. Leur champ de bataille est le corps des femmes. Avec la montée du populisme partout dans le monde, dont on en retrouve l’écho à la radio-poubelle, il ne faudrait pas se surprendre que l’enjeu ne devienne bientôt d’actualité ici aussi.

Et s’il y a des gens à blâmer, ce ne sont pas les femmes. C’est bien typique de la radio-poubelle ça. Blâmer les victimes pour les agressions dont elles sont l’objet.

En raison de la quantité de faussetés véhiculées, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs

FM93: Avortement: Mailloux blâme les femmes

17 mai 2019, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault

10h – PM: « Le pire ennemi d’une femme c’est souvent une autre femme. Ou un homme féminisé. »

(…)

JA: « Le seul bémol que j’ai c’est le nombre de semaines. »

(…)

PM: « Ce qui est intéressant, sur les 4 (auditrices) qui sont contre l’avortement, il y en a 3 qui sont ménopausées, qui ne sont plus fertiles, et une qui est encore fertile. 52, 53, 65, non-fertiles. C’est bizarre, drôle de coïncidence. Alabama, la vieille Kay Ivey 75 ans puis l’autre a 61 ans. Les deux ne sont plus fertiles. Y aurait-il un problème chez les femmes non-fertiles, par rapport à leurs congénères fertiles?« 

(…)

PM: « Le maitre avait droit de vie ou de mort sur ses esclaves. Le maitre copulait à sa guise ses esclaves.

N’oubliez pas qu’au Québec, jusqu’en 1800 quelque, il y a eu le droit de cuissage. Le seigneur (…) pouvait déflorer la jeune mariée avant leur mariage. Ça s’appelait le droit de cuissage. C’était pas un viol, c’était un droit à l’époque qui était accordé au seigneur. »

(…)

PM: « L’écossais n’a pas violé son esclave. Il a copulé. Il s’est accouplé avec elle. Parce qu’elle lui appartenait.« 

(…)

AA: « Pourquoi ils ont adopté des lois anti-féministes? »

PM: « Deux matriarches. Une de 75 ans qui est gouverneure de l’état et l’autre une élue au congrès américain de 69 ans. « 

fm93-avortement-mailloux-17_05_2019.mp3

Pourquoi y a t-il autant de “radios-poubelles” au Québec ?

Discours homophobe, transphobe, sexiste, anti-immigration, raciste, climato-sceptique… C’est ce qu’on retrouve généralement dans les programmes de Radio X, ou encore de 93FM, des radios privées portées par des animateurs-stars controversés et qui font grimper leur audience depuis une vingtaine d’années dans la région de Québec, où l’héritage conservateur est bien plus fort qu’à Montréal.

mauditsfrancais.ca

Fillion adore Infowars comme le tueur de la mosquée

Dans l’extrait suivant, Fillion révèle qu’il suit avec intérêt Joseph Watson, collaborateur d’Infowars. C’est une de ses sources d’information.

Infowars est un média « alt-right » de fakenews et de théories de la conspiration animé par Alex Jones qui vient d’être banni de plusieurs réseaux sociaux en raison de ses propos.

Infowars et Watson sont aussi des sources du tueur de la mosquée de Québec.

Watson a rejoint récemment le parti politique britannique UKIP « Le parti, d’inspiration nationaliste, est régulièrement accusé par ses détracteurs de dérives racistes et islamophobes », peut-on lire sur Wikipédia.

Mark Zuckerberg met ses culottes pour bannir l’extrême-droite raciste de Facebook. Quand est-ce que le CRTC va chasser l’extrême-droite raciste de notre propriété collective, les ondes radios?

CHOI: Alex Jones banni de Facebook, Fillion réagit

3 mai 2019, Fillion, avec Jean-Francois Fillion, Laurence Gagnon et Dominic Dumas

13h45- LG: « Facebook a banni officiellement des gens de son réseau social; Alex Jones est officiellement banni à vie parce qu’il est dangereux, et aussi Louis Farrakhan, lui, ils disent que c’est un extrême-droite (…) Lui, il disait qu’Hitler c’est un bon monsieur (…) « 

JF: « Ils peuvent faire ce qu’ils veulent (…) Mais le problème de ça… Ouais, Alex Jones ok, parfait, moi je suis Watson, ce qui donne beaucoup d’infos sur Infowars, qui est une machine de contenu. Si c’était un dangereux, je peux vous dire une chose: je le suivrais pas. là. Mais j’ai trouvé le Hamas sur Facebook! (…)

fillion_2019-05-03-13h45-watson-infowars.mp3

Deuxième bain en CHSLD: Fillion propose l’abolition de l’assurance-emploi et le travail forcé

Jeff Fillion

Le gouvernement offre un seul bain par semaine aux personnes agées dans les CHSLD de la Capitale-Nationale alors qu’il en avait promis deux. La solution de Fillion?

Abolir l’assurance-emploi (et, si on sait lire entre les lignes, l’aide sociale et les pensions) pour forcer les gens à aller donner des bains aux personnes âgées.

Fillion a l’air de penser que des gens ont inventé l’assurance-emploi par charité chrétienne. Ce n’est pas le cas du tout. C’est un acquis obtenu chèrement par le sang et la sueur du monde ordinaire. Ceux sur lesquels Fillion crache chaque jour.

Il parait que le populisme c’est d’offrir des solutions simples à des problèmes compliqués. Alors, on en a une solution simple aussi.

L’évasion fiscale au Canada, ça représente 353 milliards $ au Canada. Alors Fillion et ses amis du 1% ont juste à payer leurs taxes et impôts, comme tout le monde. Miracle, on pourra offrir un bain par jour à toutes les personnes placées en CHSLD!

L’utilisation du terme « BS » est discriminatoire et contraire à la déontologie, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs

CHOI: abolir l’assurance-emploi et forcer le monde à travailler

30 avril 2019, Fillion, avec Jean-Francois Fillion et Dominic Dumas

13h45 – La discussion commence à propos du deuxième bain par semaine dans les CHSLD.

JF- « Y a tu des gens qui ont pris leur retraite à 55 ans et qui manquent d’activité? Il y en a plein. Avant de tomber dans ceux-là, est-ce qu’il y a des BS à Québec qui sont capables de travailler, oui y en a. Est-ce qu’il y a des gens sur le chômage en train de checker tel job mais qui refusent à cause de telle ou telle affaire? Un moment donné, va falloir que tout le monde participe.

Il y a des choses qu’on a données à des gens dans le temps, une sécurité financière dans une certaine mesure, et aujourd’hui, là, on n’a plus besoin de ça. Il y a tellement de jobs de disponibles en raison du vieillissement de la population que ces programmes-là, on n’en a plus besoin! (…)

L’assurance-chômage, on n’a plus besoin de ça. Demain matin, quelqu’un perd sa job, des jobs il y en a plein (…) le fait de ne pas forcer les gens à travailler pour avoir quelque chose fait en sorte, qu’en ce moment, bien nos vieux en paient le prix. Il y a des gens qu’on paie à ne rien faire (…) Si on motivait les BS (…) Si on leur donnait un indicatif. »

fillion_2019-04-30-13h45-travail-force.mp3

« Le bien être social on va mettre un stop à ça » -Elvis Gratton

Le virage identitaire de la droite économique

Cette semaine Éric Duhaime a fait cette surprenante déclaration: les deux points les plus importants en politique seraient

  1. l’économie
  2. l’identité

Pourtant, en 2010, Duhaime co-fondait le Réseau liberté Québec, un mouvement soi-disant « grassroots » (un buzzword à l’époque du Tea party) tentant de mobiliser la droite économique.

Le RLQ mobilisait les mêmes personnes que vous voyez toujours autant dans les médias aujourd’hui:

  • Éric Duhaime
  • Maxime Bernier
  • Ezra Levant
  • Gérard Deltell
  • Jacques Brassard
  • L’institut Fraser
  • Le Journal de Québec

…et ainsi de suite

Sur l’image en en-tête vous pouvez voir les thèmes chers au RLQ. Leur obsession, c’était la dette, la dette et encore la dette. À les entendre, le Québec était à un cheveux de tomber dans un atroce gouffre financier.

Aujourd’hui, chez ces mêmes personnes, le discours a changé. Depuis combien de temps n’avons-nous pas entendu les cris perçants du péril de LA DETTE?

Ces personnes (on n’utilise plus le terme « libertariens » mais plutôt « populistes ») ont réalisé un virage identitaire. Désormais, la priorité c’est de taper sur les minorités tout en se flattant l’orgeuil national.

De froids calculs de comptable, ils ont préféré la chaleur des bonnes vieilles recettes d’antan de la droite traditionnelle, raciste, sexiste et réactionnaire.

Un virage opportuniste vers le populisme, une recette éprouvée pour gagner le pouvoir.