Archives mensuelles : juillet 2013

Un ex-flic attise la haine des pauvres

Martin Paquet

Stimuler la haine contre les pauvres, c’est la spécialité de Radio X. Cette fois, l’animateur Martin Paquet, ex-policier, décrit la colère qu’il porte contre les itinérants.

CHOI MTL: deux itinérants de moins (00:06:59)
24 juillet 2013, Le 2 à 4 avec Martin Paquet
14h10: Disant se faire « agresser » par des itinérants qui ne font que lui solliciter de l’argent, Martin ajoute « Moi là quand je marche, pis qu’il y a un estie de sale qui pue la marde qui s’est pas lavé depuis je sais pas combien de temps (….) m’achale. » Il raconte ensuite que deux itinérants sont entrés en conflit « La bataille va pogner ça va être le fun, peut-être que les deux vont se péter la tête sur le trottoir pis on va s’en débarrasser, on va en avoir deux de moins dans la ville. »

Le_2_a_4_24_07_2013_14h06_14h24-LesItinerants.mp3

Une police disant tout haut ce que ses confrères disent tout bas?

L’homme aux multiples carrières. D’abord policier de la GRC à Vancouver dès l’âge de 19 ans, puis à la police de Montréal. À 28 ans, il débute sa carrière de journaliste à la radio de CHRC à Québec où il suit de près la scène judiciaire dont le procès pour meurtre d’un de ses confrères de travail. Pendant quelques années, il sera également conseiller politique et directeur des communications en politique provinciale et fédérale. Passionné de course à pied, de hockey et devin, il sera lejournalistesur la route pour lestrois stations RADIO X.

Vous pouvez signaler votre désapprobation aux annonceurs de Radio X. Vous pouvez aussi porter plainte. Cet extrait le justifie amplement.

Calendrier Dream team: les femmes toujours dénigrées

Ce n’est pas suffisant d’utiliser le corps des femmes comme objet promotionnel pour vendre des bébelles. Il faut en plus qu’elles soient insultées, dénigrées et humiliées.

C’est à ce constat qu’il faut en venir lorsqu’on écoute la promotion du calendrier Dream team, illustré de photos de femmes dévêtues. À chaque parution, CHOI Radio X passe des questionnaires aux filles. Un exercice qui se veut « comique » mais visant à les dénigrer.

Les filles qui cherchent la gloire et la célébrité doivent être prêtes à s’humilier sur la place publique.

Le calendrier existe depuis la fin des années 90. Il s’agit d’un exercice marketing pour faire vendre de la bière. Les filles participent bénévolement.

CHOI: promo du Dream Team 2013

Duhaime_le_midi_24_07_2013-CalendrierDreamTeam.mp3

Le blogue jesuisfeministre consacre plusieurs articles sur le sujet.

Vous pouvez toujours aviser les annonceurs de Radio X de votre désapprobation.

Détroit mis en faillite par l’État et les races

La faillite de Détroit fournit une bonne occasion à nos libertariens de CHOI Radio X pour étayer leurs thèses ésotériques sur le libre marché.

Juste aujourd’hui, 22 juillet, trois idéologues de droite abordent la question. Germain Besisle de l’IEDM, à l’émission du matin, Jacques Brassard, ex-ministre péquiste et Vincent Geloso, de l’IEDM, à Maurais live.

Leurs arguments sur les causes de la faillite de Détroit sont les mêmes:

  • Pensions de retraite avantageuses (ce qui permet de faire le lien avec celles de nos villes)
  • Déclin de l’industrie automobile
  • Manque de concurrence
  • Gourmandise des syndicats de l’automobile (Brassard parle de mafia syndicale)
  • Corruption des élus municipaux
  • Désertion de la ville par les blancs suite aux émeutes raciales de 1967
  • Une ville très largement noire (Mais Bill Cosby l’a dit alors c’est correct de le dire selon Maurais)
  • Trop d’intervention de l’État (Réglementation, discrimination positive, taxes)

Il y a un passage très révélateur dans ces discussions. Lorsque Geloso parle de ceux qui ont toujours la même solution à tout.

« Je crois pas qu’il y ait de solution universelle (…) Je pense que je suis fondamentalement un imbécile (…) Y’a plein de solutions privées qui apparaissent pour produire des biens publics. (…) La meilleure façon de relancer la ville c’est de pas avoir de plan. »

Autrement dit, rejetant les critiques dénonçant ses positions dogmatiques, Geloso propose exactement la même solution dogmatique que d’habitude.

Critique du discours

Selon cet article du Guardian, le soulèvement de 1967 était le résultat de la brutalité d’une police raciste, la discrimination dans le travail et le logement et le désenchantement de la population noire.

Alors la ville de Détroit est peut-être largement noire. Mais ce sont les tensions raciales, causées par un système raciste, qui a conduit les blancs à quitter la ville. Les noirs sont les premières victimes des problèmes de la ville. Ils n’en sont pas la cause, comme le laisse entendre la radio-poubelle.

Il est aussi bizarre de blamer le manque de compétition dans l’industrie de l’automobile. Le même article évoque pourtant la concurrence dans l’industrie automobile avec le Japon comme cause du déclin économique. Comment est-ce que plus de compétition aurait pu aider?

CHOI: Détroit, une ville largement noire (00:12:44)
Maurais live avec Dominic Maurais et Vincent Geloso
11h10

Maurais_live_22_07_2013_11h07_11h24-VincentGeloso.mp3

CHOI: la faillite de Détroit (00:17:42)
Le show du matin, avec Mario et Germain Belsisle
7h00

Le_show_du_matin_22_07_2013_6h58_7h24-FailliteDeDtroit.mp3

La radio-poubelle ne fait que nous démontrer, une fois de plus, qu’elle ne cherche pas à informer autant qu’à convaincre.

Mondou cesse d’annoncer à Radio X: le chatongate décortiqué

Coup dur pour Radio X Montréal. Qui aurait cru que cette histoire de chats écrasés aurait conduit à une enquête de la SPCA et la désertion de l’annonceur Mondou?

Récapitulons. Le 9 juillet 2013 à l’antenne de Radio X Montréal, Stéphane Gendron admet, sur un ton triomphant, tuer des chats errants.

« L’autre jour je suis reculé sur un il venait de venir au monde je suis sûr qu’il a rien senti. Le pick-up est passé dessus comme si de rien était. J’étais assez content, yes! »

Rapidement les réseaux sociaux s’enflamment et interpellent Stéphane Gendron sur ces propos.

Le 12 juillet, le Huffington Post est vite sur la gachette avec l’article Le maire Gendron admet tuer des chats.

Quelques minutes plus tard Stéphane Gendron « s’excuse » et, fidèle à la tradition Radio X, en remet.

« C’était une blague (…) Je commencerais pas à brailler la dessus (…) Je dois en tuer 40-50 par année (…) La consanguinité des chats c’est triste (…) on rend service à ces chats la de les tuer ».

Le 13 juillet, c’est au tour des blogueurs de s’y mettre:

Une pétition est lancée. Elle réclame une enquête de la SPCA pour voir si le maire Gendron fait de la cruauté envers les animaux. Au moment d’écrire ces lignes, près de 10,000 personnes l’ont signé.

CTV, média anglophone, s’intéresse à l’affaire et révèle que la SPCA lance une enquête. La SPCA affirme qu’une personne causant volontairement des blessures à un animal est passible de 5 ans en prison.

Le lendemain 14 juillet, CBC, le Devoir, TVA, Canoe écrivent des articles sur le Chatongate. Le Journal de Montréal, entretenant pourtant des liens de proximité avec les animateurs de Radio X, rejoint la partie.

Même la page Wikipédia du maire Gendron, répertoriant toutes ses bourdes, est mis à jour.

Le 15 juillet, animalerie Mondou annonce sur sa page Facebook qu’elle retire sa publicité de Radio X.

 

Morale de l’histoire: traitez les BS de parasites, menacez Gabriel Nadeau-Dubois de recevoir une « tape sur la gueule », dites que les arabes sont des « tarés » tant que vous voulez. Mais surtout, SURTOUT, ne menacez jamais les chats.

Mise à jour 16 juillet 2013: Controverse: Mondou retire ses publicités de Radio X sur lapresse.ca