Archives mensuelles : juillet 2014

RIP Radio X Montréal

L’arrivée de Réjean Tremblay et le changement de la signature audio tendent à démontrer ce que tous savent déjà: C’est terminé pour Radio X Montréal. Les mauvais résultats des sondages et les propos controversés des animateurs ont persuadé la direction de faire cesser une formule fonctionnant pourtant si bien à Québec et Saguenay.

Mais la fin de Radio X Montréal ne signifie pas la fin de la radio-poubelle. À Québec, la formule ne montre aucun signe d’essouflement. Au contraire.

NRJ, une station auparavant 100% musicale, adopte la formule en mettant Jeff Fillion le midi. Qui sait si la station n’adoptera pas le même concept le matin et au retour, avec d’anciens animateurs de Radio X en quête d’un nouveau défi?

À Radio X Québec, Dominic Maurais a déjà annoncé l’arrivée du chef du Parti Conservateur du Québec, Adrien Pouliot, comme chroniqueur régulier. Il poursuit aussi sa collaboration avec le délirant anti-environnementaliste islamophobe Jacques Brassard et des gens comme Denise Bombardier, Fredérick Têtu, Richard Martineau etc.

Au 93.3, Sylvain Bouchard sera désormais flanqué d’Yves Landry, ex-collaborateur de Jeff Fillion. Ce sont les femmes qui ont le plus à redouter de cette alliance. Les deux animateurs ont un lourd passé de machos « major league ». Yves Landry étant le seul animateur au Québec à continuer de faire des entrevues avec le sinistre Doc Mailloux, pour qui les femmes sont à peu près la source de tous les problèmes des hommes.

La fin de Radio X Montréal est une bonne occasion de célébrer. Mais à Québec il faudra redoubler d’effort pour mettre fin, une bonne fois pour toute, à la radio-poubelle.

Une radio homophobe? Ou ça?

CHOI: une radio homophobe? Ou ça? (00:11:22)

27 juin 2014, Le show du matin avec Jérôme Landry

8h35 « La hier Régis Labeaume à laissé entendre qu’il y avait des médias qui endossent l’homophobie (…) On est encore à la recherche des commerces qui endossent l’homophobie. Pas quelqu’un qui a fait une joke dans un souper à quelque part un moment donné. Ou un animateur de radio qui s’est échappé à Radio X en 2004 ou ailleurs sur les homosexuels. (…) Il laisse entendre que la Ville de Québec est une ville intolérante! » C’est suivi par une entrevue avec le porte-parole de la fête Arc-en-ciel. Après l’entrevue, Jérôme conclue par « Le maire y est allé fort hier (…) J’pense qu’il est allé un peu trop loin. »

Le_show_du_matin_27_06_2014-8h35-PasDeRadiosHomophobes.mp3

Trop loin pourquoi? Jérôme Landry souhaiterait plus de tolérance envers les médias homophobes?

On rappelle que CHOI s’était mérité le titre de radio homophobe et haineuse en décembre 2013 par le Conseil de presse de Québec. Les propos homophobes avaient été prononcés par Josée Morissette, la conjointe de Jérôme Landry.

Donc pas besoin de reculer en 2004 Jérôme. Quelques semaines feront l’affaire.