Archives mensuelles : décembre 2015

Rétrospective 2015: Le meilleur du pire

retrospective-annee-2015

Certains commentateurs croient que la radio-poubelle n’existe plus. Cet article est pour eux. Il s’agit d’une tentative de résumer l’année 2015 de la radio-poubelle. Et vous allez constater que la haine, l’intimidation, les insultes, les attaques contre la personne sont encore une réalité bien tangible.

Janvier

C’est une tendance que nous observons et analysons depuis la fondation de la Coalition en 2012: la proximité des idées de l’extrême-droite avec celles des animateurs populistes.

Nous avons donc rédigé une analyse établissant ces parallèles. L’article s’intitule Les amis des facistes et des intégristes. L’article fait beaucoup parler, au point que même Sylvain Bouchard s’en indigne. Quelques mois plus tard, celui-ci avouera tout de même son amour pour Marine Le Pen, cheffe du parti d’extrême-droite français, le Front National.

Février

La guerre à l’Organisation état islamique est déclenchée. L’occident tergiverse quant à la bonne méthode à employer. Voyez-vous, dans les démocraties libérales, on se préoccupe au moins un peu de l’opinion publique.

C’est cette ambivalence qui pousse Richard Martineau à avouer son admiration pour le roi de la Jordanie. Muselant les journalistes depuis 16 ans, ce militaire a été dénoncé par des organisations de défense des droits comme Amnistie internationale.

As-tu vu le roi de Jordanie qui a mis son treillis militaire, qui a fait comme Clint Eastwood, pis qui a dit : ma gang de fuckers (…) Ça c’est l’occident, on parle, on parle, on parle, un moment donné, c’est fini devant ces gens-là, les droits de l’homme et le respect des lois, tout saute, ça tient plus. – Richard Martineau

Martineau affirme que l’occident devrait s’inspirer de la Jordanie, ce qui aide à mieux comprendre quel genre de modèle de société vise la radio-poubelle. Radio-poubelle qui a maintes fois révélé son admiration pour des régimes autoritaires ici, ici, et ici.

Mars

Des groupes étudiants lancent le Printemps 2015, un mouvement de contestation des politiques austéritaires du gouvernement libéral. La radio-poubelle fait alors ce qu’elle sait faire de mieux: intimider, menacer et justifier l’usage de la violence policière.

Sylvain Bouchard, celui qui fait le plus d’efforts pour organiser la droite, commence par révéler son plan contre le Printemps 2015: des mises en demeure, des injonctions et des recours collectifs. Il propose aussi des contre-manifestations. Carl Monette, champion de la liberté d’expression, ordonne aux étudiants de se taire et fantasme sur le matraquage des étudiants et sur le fait de les « passer à la hose« . Les lignes ouvertes s’enflamment et un auditeur de Normandeau-Duhaime propose de régler le problème à coups de barre à clous.

Après une manifestation violente avec plusieurs blessés, dont une personne mordue par un chien policier, Gravel, Landry et Maurais font une journée hommage aux chiens policiers à Radio X. Ces animateurs se délectent de la violence contre des jeunes.

Alors qu’une manifestante, Naomie Tremblay-Trudeau, est gravement blessée au visage par une bombe lacrymogène tirée à bout portant, Denis Gravel et Jérôme Landry félicitent les policiers.

Avril

Naomie devient alors la cible d’une campagne d’intimidation et d’insultes durant plusieurs semaines.

Carl Monette mène la charge et utilise à répétition le quolibet de Naomie-Nutella. Il invite le Cégep à lui enlever son poste au conseil d’administration de l’institution scolaire. Dominic Maurais dit que la blessure de Naomie est une « faute partagée » entre elle et la police.

Sylvain Bouchard qualifie les étudiants de « petits bébés ». Pour Monette, ce sont plutôt des « morons » et des « déchets de la société ».

Pendant ce temps, tout ce qui se trouve de soi-disants journalistes de la radio-poubelle se présentent à l’Université Laval pour rapporter les actions des grévistes. Yannick Tremblay de Radio X se fait passer pour un étudiant pour forcer une ligne de piquetage. Jean-Simon Bui et Patrick Bégin du 93.3, provoquent une altercation. En tout cas, ils sont mal reçus par des étudiants aguerris.

Jean-Simon Bui, grand journaliste du 93.3, affirme sans ambages sur Twitter son appui aux carrés verts.

Gravel, Landry et Maurais de Radio X s’attaqueront à la porte-parole de l’ASSÉ Camille Godbout. Maurais la traite de « tarte » qui idéalise l’URSS, et Landry de « révolutionnaire de fond de short ».

Mai

Puis, à l’occasion du 1er mai, journée internationale de la classe ouvrière, la radio-poubelle poursuit les insultes et les propos haineux.

Carl Monette qualifie des protestataires syndicalistes « d’imbéciles », de « morons » et de « déchets ». Ce grand démocrate enjoint les policiers à arrêter tous les manifestants et à les « passer à la hose« . Un auditeur de sa ligne ouverte propose d’aller faire le ménage avec un madrier 2×4.

Puis, Monette, qui aime beaucoup la violence, décrit une vidéo dans laquelle on peut voir un protestataire se faire cogner dessus par la police.

« Trois coups de poing dans la face? J’y aurais mis la bouteille de poivre de Cayenne dans la face » – Carl Monette

Monette finit même par proposer aux étudiants d’aller en prison se faire violer par des détenus.

Pendant ce temps, le duo Gravel-Landry qualifie les étudiants de « crottés » et de « bums« .

« Vous êtes des crottés, des ratés, des crétins, des loosers (…) vous êtes des vidanges. C’est difficile d’être plus raté que ça. » – Denis Gravel et Jérôme Landry

Bouchard, inventif, qualifie les étudiants de « terroristes ». Dominic Maurais les traite plutôt de « fascistes », et de « crétins ».

Ça, c’est les mêmes qui ont déchiré leur chemise quand un humoriste a fait une blague sur les « mongols » de Québec.

Juin

Le 9 juin, le site de la Coalition reçoit un nombre de visiteurs record: plus de 15,000.

C’est le Badawigate. Jeff Fillion, ayant pourtant juré s’être assagi depuis son retour à NRJ, affirme que Raïf Badawi, un blogueur critique de la monarchie d’Arabie Saoudite, mérite sa peine de 1000 coups de fouets.

Monsieur libârté d’expression, monsieur « j’ai le droit de dire tout ce que je veux », se tord de rire à l’annonce du sort de Badawi. Fillion le qualifie de « cave » de « toton » « d’innocent » et de « fanfaron ».

Le gars est dans un des pays les plus totalitaires de la planète. Et il veut changer ça avec un blogue et écœurer tout le monde? St’un cave! J’m’excuse, mais les coups de fouet, il va les avoir. – Jeff Fillion

Cette fois, Jeff Fillion fera parler de lui pour les bonnes raisons. On décompte neuf articles sur le sujet et les caricaturistes se mettront de la partie.

Une déclaration de Fillion quelques jours plus tôt sur les transgenres, qui seraient la preuve de la décadence de la société, passera complètement inaperçue des médias.

Juillet

Dans le domaine des bons moments ignorés par les médias, saviez-vous que Carl Monette propose de tuer tous les condamnés ayant des problèmes de santé mentale? Exprimant sa répulsion pour la Charte des droits et libertés, Monette propose la chaise électrique ou une injection mortelle pour les criminels malades mentaux.

En 2014, Monette s’était même inspiré des nazis en affirmant:

Les pédophiles, les meurtriers, les violeurs, je les mettrais tous dans la même chambre puis je partirais le gaz, ça serait pas long. – Carl Monette

Août

En perte de vitesse dans les sondages, Radio X tente le tout pour le tout et engage l’ex « roi des ondes », la brute déchue André Arthur. Celui-ci ne tarde pas à retomber dans sa bonne vieille façon d’antan de faire de la radio en enchainant les attaques personnelles.

C’est ainsi qu’il éructe que les itinérants sont des « goélands », et que les scientifiques du bateau Amundsen sont des « parasites ».

Décidément, on ne s’ennuyait pas de lui.

Septembre

Prenant leur courage à deux mains, 83 organismes de la région signent une « déclaration pour des ondes saines ».

Ils affirment que la radio-poubelle tient souvent des propos « discriminatoires et diffamatoires envers certains groupes sociaux » et que la radio est « susceptible de provoquer une dégradation du climat social, voire de susciter des comportements violents. »

Sylvain Bouchard réplique en assurant vouloir cesser ses dons à Centraide. L’organisme finance plusieurs des groupes ayant signé la pétition.

Faites donc un don à Centraide.

Octobre

Le chroniqueur sportif Mario Roy se fait montrer la porte de Radio X. Pourquoi? Pour avoir critiqué les propos d’André Arthur contre Isabelle Gaston, l’ex-femme du meurtrier Guy Turcotte.

Il faut dire que Elle, qui est peut-être un peu manipulatrice, lui fait deux enfants (…) Un gars qui apprend que sa blonde est maintenant la maitresse de son meilleur ami. Comme preuve de jugement d’Isabelle Gaston, on a déjà vu mieux (…) Elle a réussi à le rendre fou s’il ne l’était pas déjà (…) Si quelqu’un vous présente Isabelle Gaston comme étant la victime dans cette affaire la, partez à rire. Les seules victimes, ce sont les enfants. Elle a manipulé cette cause là depuis le début pour se donner de l’importance »>les propos d’André Arthur sont forts critiquables, c’est le moins qu’on puisse dire.

« Elle, qui est peut-être un peu manipulatrice, lui fait deux enfants (…) Elle a réussi à le rendre fou s’il ne l’était pas déjà (…) Si quelqu’un vous présente Isabelle Gaston comme étant la victime dans cette affaire-là, partez à rire. Les seules victimes, ce sont les enfants. Elle a manipulé cette cause-là depuis le début pour se donner de l’importance. » – André Arthur

Quand un vieux babouin entre dans une nouvelle forêt, il marque son territoire en urinant un peu partout. On peut dire qu’Arthur a imposé son territoire à Radio X.

Novembre

Dépôt du rapport de Dominique Payette. Un gros pavé dans la mare. Madame Payette affirme que la radio-poubelle fait régner un climat de peur dans la région.

La radio-poubelle dément les conclusions du rapport mais répond quand même par la violence verbale et l’intimidation. Roby Moreault de Radio X traite Madame Payette de « laide » et Dominic Maurais l’accuse de vouloir imposer une dictature.

« Quand on parle de déconnectée, de péteuterie, de pédante, encore une fois de gens qui se placent au-dessus de la mêlée. (…) C’est vrai qu’elle est laide. » – Roby Moreault

De notre côté, nous avons publié deux petites analyses : Rapport Payette: la crise du bacon de la droite en dit long et Rapport Payette: la liberté et les journalistes, le grand malentendu.

Décembre

Avec les attentats de Paris, les islamophobes sortent du placard et se sentent justifiés de fustiger tous les musulmans de la terre.

Jeff Fillion affirme que les musulmans sont en guerre contre « les occidentaux et nos valeurs ». Pas les extrémistes, pas les musulmans intégristes. Les musulmans, point. Jacques Brassard assure que « tous les terroristes sont musulmans », une phrase désignée comme islamophobe par le Conseil de presse. Puis, Éric Duhaime concède que Donald Trump et Marine Le Pen ne proposent pas les bonnes solutions « mais soulèvent de bons problèmes ». Problème étant, vous l’avez deviné, les musulmans.

La Coalition est apparue en 2012 et poursuit son observation de la haine ordinaire, du sexisme, du racisme, de l’islamophobie et de l’homophobie. Depuis 2012, la radio-poubelle n’a cessé de prendre de l’ampleur. Mais nous croyons que notre travail permet de mieux révéler ce problème méconnu et de le mettre en lumière.

Appui des femmes au rapport Payette

Il y a un peu plus d’un mois, Dominique Payette publiait son rapport sur les médias dans la région de Québec. Elle faisait état des excès de certains animateurs et déplorait les effets néfastes de leurs propos sur le climat social dans la région. Elle proposait également quelques recommandations pour tempérer les excès et s’assurer que soient respectés les droits des personnes.

Lapresse.ca

« Ceux qui veulent nous éliminer, nous les occidentaux, c’est pas mal les musulmans »

Jeff Fillion

D’habitude, la droite prend bien soin de distinguer « musulmans » et « musulmans extrémistes ». La distinction est importante, parce que c’est ce qui leur permet d’éviter les blâmes.

Cette fois, Jeff Fillion ne met pas de gants et y va comme un éléphant dans un magasin de porcelaine: « Ceux qui veulent nous éliminer nous les occidentaux, c’est pas mal les musulmans » affirme-t-il le 9 décembre.

Nous. Eux. Le bien et le mal. Pas de nuances, on y va carrément: les musulmans sont le problème. Voilà qui a le mérite d’être clair… et islamophobe.

L’extrait prend la forme d’un débat avec deux gars de droite. L’un, xénophobe, l’autre qui ne l’est pas. Constatez à quel point l’argumentaire est faible de part et d’autre.

Est-ce que Fillion s’en permet plus sur Radio-Pirate que sur NRJ? Fillion continue d’enregistrer des émissions pour sa web radio. Il en utilise une partie qu’il diffuse à NRJ.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Radio-Pirate: les musulmans veulent tuer les occidentaux (00:13:12)

9 décembre 2015, Jeff Fillion et ses faire-valoir

Radio-Pirate « Les communautés musulmanes aux États-Unis… Ils en ont tué quand même 3200, en une heure (…) Ceux qui veulent nous éliminer, nous les occidentaux, c’est pas mal les musulmans (…) La gang qui est ouvertement en guerre contre les occidentaux et nos valeurs, c’est les musulmans (…) J’ai peur que dans cinq ans, dans dix ans, on ait des problèmes ici (…) On veut pas des quartiers comme à Paris ou personne va (…) La police y va plus là, parce que c’est la guerre. »

Radiopirate-9dec2015-jeffFillionEtLesMusulmans.mp3

Le Pen et Trump « ont soulevé de bons problèmes » selon Duhaime

duhaime

L’extrême-droite cartonne ces jours-ci dans les médias. Jamais le discours anti-musulman n’a été autant diffusé.

D’un côté, il y a Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine aux États-Unis, souhaitant interdire l’entrée des musulmans. De l’autre, Marine Le Pen, cheffe du parti d’extrême-droite Front National, obtenant de bons résultats dans les élections régionales françaises.

Dans la région, on a nos animateurs de radios populaires dont le discours islamophobe est largement répandu.

Ce discours, résumons-le comme suit: Nous ne sommes pas racistes. Il y a des bons et des mauvais arabes. Il y a trop d’immigration. Les arabes sont plus dangereux que les latinos. L’Islam est une religion totalitaire et violente. Il n’y a pas de musulmans modérés. Nous sommes trop accueillants.

Vous aurez compris que nos animateurs de radio applaudissent Trump et Le Pen, même s’ils ne vont pas aussi loin. Une espèce de position mi-assise de racisme-oui-mais-pas-trop. Voilà, en audio, la position d’Éric Duhaime sur la question.

La même position que celle de Richard Martineau, hormis un extra-sauce. Martineau a aussi dit, en octobre 2013, que les Roms sont un vrai problème en Europe.

93,3 : Trump et Le Pen grattent le bon bobo (00:04:20)

8 décembre 2015, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime

8h24 : Donald Trump veut empêcher les musulmans d’entrer aux États-Unis « j’veux pas le défendre mais je veux dire quelque chose aujourd’hui, là. (…) Si Donald Trump est rendu là. Si Marine Le Pen est rendue là. Je ne dis pas qu’ils ont la bonne solution, mais ils ont gratté le bon bobo. Ils ont soulevé de bons problèmes. Les élites sont déconnectées. Il y a un malaise. Actuellement, il y a un problème. On parle de la guerre aux islamistes. On parle des réfugiés. On parle de toutes ces questions qui chicotent les gens et on a des politiciens qui jouent à l’autruche (…) Si Donald Trump offre des solutions extrémistes, c’est peut-être que les autres politiciens n’en ont pas de solution (…) La sécurité, c’est la base de la société. Si tu n’en as pas, c’est l’anarchie qui règne. Il y a un sentiment d’insécurité présentement, et au lieu d’en prendre acte, on a des élites politiques qui regardent ailleurs (…) Si Justin Trudeau continue d’être aussi déconnecté qu’il l’est sur ces questions-là, il va y en avoir aussi ici, la montée politique de gens comme Donald Trump et Marine Le Pen.

2015.12.08-08-24-933-donald-trump.mp3

« Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans »

Jacques Brassard

« Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans », semble être le nouveau cri de ralliement des islamophobes québécois.

Pour ce qu’on en sait, Carl Monette, Richard Martineau, et maintenant Jacques Brassard, ont tous prononcé cette phrase. Reynald Du Berger et Éric Duhaime ont aussi dit des choses similaires.

Le hic c’est que le Conseil de presse a désigné cette phrase précise comme étant islamophobe le 12 juin 2015.

Pas la Ligue des droits. Pas le Conseil du statut de la femme. Pas Québec Solidaire. Le Conseil de presse. Composé de copains copains de la radio-poubelle.

Les éboueurs que nous sommes devraient savoir que le terrorisme islamiste est marginal en Europe. Même après les récents attentats. Le terrorisme islamiste ne représente qu’1% des attentats en France depuis 2000. Cet article, entre autres, fait le tour de la question.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Attachez votre tuque, parce que Jacques aborde aussi la COP21 et le Front National.

CHOI : tous les terroristes sont musulmans (00:17:25)

7 décembre 2015, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jacques Brassard

9h17 : « Si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous les terroristes sont musulmans. Est-ce que c’est vrai ça? Oui (…) Le FN, sur le plan économique, c’est un parti de gauche. »

Maurais_live_07_12_2015_9h06-TousLesTerroristesSontMusulmans.mp3