Archives mensuelles : juin 2016

Tête de porc ensanglantée au centre islamique: « En quoi c’est de la haine? », demande Duhaime

tete

Un centre culturel islamique reçoit une tête de cochon avec le message « bonne (sic) appétit ». Puisque les musulmans sont en période de ramadan, et qu’il est interdit de manger du porc, tout le monde a compris que ce n’est pas un cadeau amical. C’est même haineux.

Des têtes de bêtes mortes en cadeau, on voit ça dans les films de gangsters, quand un mafieux veut intimider quelqu’un. Tout le monde a vu Le parrain et la scène du gars qui se réveille avec la tête de cheval dans le lit?

Tout le monde a compris, sauf Éric Duhaime. Ou plutôt, il feint de ne pas comprendre.

Dans l’extrait suivant, il affirme qu’offrir une tête de porc sanguinolente, c’est une bonne blague!

Éric Duhaime est dangereux. C’est un démagogue en croisade contre les musulmans, instrumentalisant la haine pour ses cotes d’écoute, ou pour d’autres motifs encore moins avouables.

Écoutez-le mélanger tous les musulmans dans la même marmite que les terroristes. Duhaime les méprisent, les rejettent comme des sous-humains. Il fait des amalgames qui doivent plaire beaucoup aux groupes islamophobes comme La Meute.

Éric Duhaime n’en est pas à ses premières déclarations islamophobes. Pour paraphraser nos ennemis, la radio-poubelle a un agenda islamophobe caché.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

93.3: la tête de cochon au centre islamique, c’est une bonne blague (00:09:27)

20 juin 2016, Duhaime le midi, avec Éric Duhaime

11h09: « Geste haineux, islamophobie On se calme le pompon! (…) C’est écrit où dans le code criminel que j’ai pas le droit de donner une tête de cochon?

C’est peut-être une joke niaiseuse (…) C’est un peu ridicule (…) En quoi c’est de la haine? (…) C’est-tu juste parce que c’est des musulmans et eux il y a quelque chose de différent? Pourquoi ça serait deux poids deux mesures? (…)

J’ai Michel qui nous écrit: ‘Ce qui me frappe c’est la différence de gravité entre les gestes islamophobes et les actions des islamistes. Quand un imbécile brule le Coran, les islamistes ne brulent pas une bible, mais assassine les chrétiens.’ C’est un excellent point! Et c’est vrai, on a comme un double standard! J’ai l’impression qu’on
condamne plus le gars qui est allé porter une tête de cochon que les jeunes djihadistes qui partent en Syrie pour faire la guerre. »

Puis, Duhaime raconte les fois où il appelait des pizzas à la maison de son voisin pour rire. « Pourtant mon voisin n’a jamais appelé la police pour qu’il y ait une enquête. Pourtant, mon coup était pas mal plus pendable que de donner une tête de cochon, une tête de cochon y a jamais un livreur qui est arrivé là pour leur demander qu’ils paient pour. Ça leur a même rien couté. C’est le gars qui a fait le coup qui a dû payer de ses poches. C’est lui le nono. »

« Yannick nous écrit:  ‘juste comme ça ils ont déjà en Europe vandalisé eux-mêmes leur mosquée dans le but… je te laisse imaginer le reste… peut-être qu‘il y en a qui sont en manque de publicité là-dedans. »

Puis Éric Duhaime détourne le sujet en jouant la corde du conflit Québec-Montréal.

Caroline écrit « C’est de l’enfantillage en appelant ça de l’islamophobie. Et on reste aveugle au racisme de la part des islamistes. »

2016.06.20-11.09-933-DuhaimeTeteDeCochon.mp3