Archives mensuelles : avril 2018

Une compréhension à géométrie variable

D’autre part, où est la réflexion en profondeur au sujet de l’impact des discours haineux et islamophobes sur les jeunes vulnérables et influençables de la société québécoise (que ces discours viennent d’animateurs de radios poubelles, de La Meute, de certains chroniqueurs de grands quotidiens, de gens sur les médias sociaux, etc.) ?

La Presse

Home No More

La CBC a réalisé un portrait de 3 femmes musulmanes à Québec. Dans ce document fort touchant, on peut comprendre leurs questionnements et leurs observations sur cette ville.

Home No More

Il faut le reconnaitre, lorsqu’il est question de racisme, les médias anglophones sont sur la coche.

Michel Juneau-Katsuya ne s’excusera pas d’avoir dit que «certains animateurs ont du sang sur les mains»

Il faut avoir aussi un CRTC ou un conseil québécois de la presse qui doit avoir des dents. Lorsqu’on dit des conneries et c’est la moyenne d’une connerie par jour au minimum par animateur pis qu’on vous colle une amende de peut-être 30 000 $ pour avoir dit des propos qui sont absolument inacceptables, ben quand ils vont commencer à les collectionner ces 30 000 dollars-là, ils vont peut-être comprendre parce que c’est la seule sensibilité qu’ils ont. C’est une sensibilité monétaire. Ils le font parce que ça rapporte des sous, pas parce que c’est bon pour la population, pas parce qu’ils engagent un débat intelligent, pas parce qu’ils embarquent les gens à mieux réfléchir et mieux comprendre les vrais enjeux auxquels ont est confrontés. Ils sont là strictement pour faire du trouble et ce trouble-là, ça rapporte malheureusement», dit-il.

Michel Juneau-Katsuya, Journaldequebec.com