Agressions à l’Université Laval: Fillion fustige la « prise de contrôle des femmes dans la société » et les médias « haineux »

Jeff Fillion

Des femmes ont été attaquées sexuellement en fin de semaine dernière. Elles ont été agressées au moment où elles ont été le plus vulnérable. Dans leur logement. Dans leur lit. Ces femmes blessées méritent la paix et le respect.

Mais c’est impossible. Les machos sont là pour continuer l’œuvre de destruction amorcée la fin de semaine dernière. Pour continuer en mots l’agression réalisée en actes.

La radio-poubelle forme l’avant-garde de ce mouvement masculiniste. Ils utilisent toutes les stratégies pour faire dérailler le débat sur la culture du viol.

  • Détourner : Les gars aussi sont victimes de viols. Et les musulmans sont machos.
  • Banaliser : Les médias exagèrent. Ils agissent comme un tribunal populaire.
  • Aveugler : La culture du viol n’existe pas.
  • Ralentir: Attendons l’enquête avant d’agir.
  • Attaquer : Les filles dominent et les hommes sont moumounes. C’est une campagne de féministes gauchistes extrémistes anti-hommes.

Le but des radio-poubelles? Préserver l’ordre établi assurant la place du mâle au sommet de la pyramide du pouvoir.

Dans l’extrait suivant, Jean-François Fillion s’attaque aux femmes tout en s’en prenant aux médias.

C’est quand même incroyable d’entendre Fillion se plaindre des médias « qui n’ont aucune rigueur », qui sont « haineux » et qui « exploitent l’histoire pour des cliques ». C’est le monde à l’envers. Quiconque connait, même superficiellement, Jean-François Fillion sait très bien que s’il y en a un qui exploite n’importe quelle histoire pour gagner de l’audience, c’est bien lui.

Vous trouvez les propos de Jeff Fillion inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI: les femmes dominantes et les médias haineux

21 octobre 2016, Fillion, avec Jean-François Fillion, Gerry et Laurence Gagnon. Montage. (00:24:04).

11h35 : « JF- On comprend le slogan On vous croit mais c’est pas comme ça que ça marche (…) Les filles sont privilégiées, ici. Les filles ont pris toute la place, regarde en politique, dans les hôpitaux, dans les écoles (…) Chez nous, il y en a 3. Les filles sont tout partout. Ils sont en train de prendre le contrôle. Les gars deviennent de plus en plus moumounes. Les gars sont plus filles que les filles (…) Les filles ont pris le contrôle, et savez-vous quoi? c’est bien de même, ok (…)

Les médias n’ont plus aucune rigueur journalistique, ils sont la caricature de ce qu’ils ont toujours décrié depuis une dizaine d’années, c’est à dire que la radio de Québec était de la radio-poubelle. Mais on a des médias qui sont poubelles fois 1000 (…) Est-ce qu’on a pensé aux enfants de ce député (Sklavounos) là, hier? (…) J’ai pas l’impression qu’on a pensé à sa femme, je pense pas qu’on ait pensé à ses enfants (…) Il y a tellement une haine des journalistes envers le PLQ (…) Il y a une haine dans les médias (…)

Il n’y a pas de culture du viol au Québec (…) Trudeau, il est bon pour aller dans les marches gais et dans les mosquées (…) Les médias poubelles ont pris le contrôle de la société, si je les entends encore nous traiter de radio-poubelle (…) Les médias « ils veulent pas t’aider, zéro. Parce que si les médias voulaient aider cette jeune fille-là, jamais Radio-Canada n’aurait dû présenter cette entrevue là (…) J’oublie son nom… Alice (…) Les médias sont « en train d’exploiter l’histoire rien que pour des clics. »

12h07 : Fillion commente l’article L’homme est un loup pour la femme « 

JF- Hey, ça a aucun rapport, ça. D’abord des maudites études, on peut-tu leur faire dire n’importe quoi… On a-tu fini de toujours frapper sur les hommes, comme si les hommes étaient tous des débiles et des monstres (…) Ça, c’est encore une job de bras des médias qui essaient de mettre le feu. C’est quoi votre job? C’est quoi votre but? Pourquoi vous essayez de diviser tout le monde? (…) Vous êtes méchant. Vous êtes mean (…) Ça c’est une rengaine de la gauche qui utilise… on le sait comment ils font. Répète de quoi… On l’a fait avec le 3e lien, on a utilisé leur truc, et ça a fonctionné, dans le fond tout le monde s’est senti concerné (…)

Gerry-  Faut se sentir coupable aujourd’hui, là (…)

Fille: En tant que fille, je peux vous le dire, entourée de vous, je me sens en sécurité. »

fillion_2016-10-21-11h35-pasdecultureduviol.mp3