Archives de l’auteur : sortonslespoubelles

Course à la mairie de Québec: un candidat climatosceptique et provoitures

N’empêche que Fillion est très tendre à l’endroit de Gosselin. L’animateur de Radio X lui a même promis son vote en ondes. Il n’hésite pas non plus à donner des conseils à Gosselin quant à sa campagne. C’est lui, par exemple, qui a été l’un des premiers à parler d’« élection référendaire » autour du troisième lien, concept aujourd’hui repris par Québec 21, le parti de Gosselin.

Lapresse.ca

Y a-t-il du racisme systémique au Québec?

Émilie Nicolas, présidente de Québec inclusif, réclame une prise de conscience face au racisme de la radio-poubelle

Y a-t-il du racisme systémique au Québec? La question est si explosive que le gouvernement Couillard ne sait plus quoi faire pour apaiser les inquiétudes des uns et des autres.

Radio-Canada

Lien entre l’attentat de la Mosquée et les «radios poubelles»: Guérette s’excuse au nom d’une de ses candidates

«Climat malsain à Québec avec les radios poubelles qui propagent des messages de haine, de division et de violence. Ce n’est certainement pas étranger à l’attaque de la mosquée de Sainte-Foy par un jeune homme qui répandait sur sa page Facebook des messages haineux que certains animateurs de radio encouragent à Québec depuis assez longtemps».

– Michèle Dumas-Paradis, candidate de Démocratie Québec (DQ) dans Chute-Montmorency-Seigneurial

Journal de Québec

«Je l’ai dit en Labeaume»

Le maire se défend d’avoir plié devant la critique des radios.

«Les politiciens de Québec angoissent sur les radios ou essayent d’en profiter. Faut que tu débranches, sinon tu vas virer fou».

lapresse.ca

Centre Vidéotron : mea culpa pour une circulation difficile

La Ville de Québec a dû répondre jeudi aux critiques de Québec 21 et aux nombreux témoignages à la radio concernant les problèmes de circulation constatés autour du Centre Vidéotron la veille

Pressreader.com

Libre de dire n’importe quoi ?

Cet article décrit le fonctionnement des chiens de garde édentés du journalisme radio.

Radio X a été réprimandée dans cette affaire, mais les stations de radio du Québec se font de moins en moins souvent taper sur les doigts. L’actualité a épluché les rapports annuels du Conseil canadien des normes de la radiotélévision depuis 1994 : alors que le nombre de plaintes a explosé depuis cinq ans — poussée attribuable, selon l’organisme, aux médias sociaux —, le nombre de blâmes est en chute libre. Sur les 1 295 dossiers étudiés par le CCNR ces cinq dernières années — qui concernent en grande partie les radios de la ville de Québec —, seulement 5 ont abouti à des blâmes. C’est trois fois plus de plaintes qu’au début des années 2000, avec trois fois moins de blâmes.

Lactualite.com