Camp de formation féministe: « Ça fait Mao Tsé Toung »

nd

Nathalie-commission-charbonneau-Normandeau et Éric-liberté-Duhaime trouve ça « bien épouvantable » que des femmes s’organisent et se prennent en main. C’est suspect et probablement de l’endoctrinement communiste. Rien que ça.

En fin de semaine dernière, a eu lieu un camp de formation féministe de l’ASSÉ au Cégep Limoilou. Une occasion de s’outiller pour lutter contre le masculinisme omniprésent.

L’événement dérange le duo d’intimidateurs, nous rappelant que nous sommes peut-être en 2016 mais que la peur du rouge de 1960 est toujours bel et bien vivante.

Le duo fait même de douteux rapprochements avec Mao Tsé Toung, chef communiste chinois responsable de dizaines de millions de morts. À part de tenter de discréditer le féminisme et les participantes, à quoi servent ces irresponsables et dangereuses comparaisons?

C’est vrai Nathalie, c’est horrible la « logique de confrontation ». Ça va beaucoup mieux la logique du parti libéral, derrière des portes closes, quelques enveloppes brunes, entre entrepreneurs raisonnables.

Pour ceux qui croient que Normandeau est là pour tempérer Duhaime et le ramener vers des positions moins extrèmes, l’extrait suivant démontre que ce n’est pas le cas. Au contraire.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

93,3 : le camp de formation féministe (00:10:48)

4 mars 2016, Normandeau-Duhaime, avec Éric Duhaime et Nathalie Normandeau

11h25 : « NN- On vous parle d’un camp de formation féministe qui se déroule tout près au Cégep Limoilou (…)

ED- Je peux pas croire que dans un établissement public au Québec il peut y avoir ce genre d’activité là, pour ne pas dire lavage de cerveau (…) Il y a des ateliers qui pourraient t’aider dans ta rééducation.

NN- Ah oui rééducation! Ça fait Mao Tsé Toung.

ED- C’est très prês de Mao Tsé Toung. Je sais pas si tu le sais, là, mais ces gens-là s’inspirent des mêmes livres (…) J’ai besoin d’un dictionnaire quand je lis le cahier de participantes (…) Je vais envoyer des gens espionner, bien oui il y a des filles qui vont se faire passer pour des vraies féministes (…)

NN- Camp de formation, ça fait communiste hein? (…) Ça fait penser aux Femen ! Eux autres, tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins. On est vraiment dans une logique de confrontation, de division, de confrontation.

ED- Moi, je les appellerais les suprémacistes féminines.

NN- Ah oui, c’est bon ça. Je suis d’accord. ED- Elles se pensent supérieures aux hommes et elles sont en train d’essayer de nous rééduquer. Ils veulent prendre les prochains siècles pour venger l’oppression des siècles passés. »

2016.03.04-11.25-933-camp-formation-feministe.mp3

Entendre Éric Duhaime, un ancien de la National Endowment for Democracy, une branche de la CIA, dire qu’il va « envoyer des gens espionner » le camp de formation, ça donne la chair de poule.