Archives pour la catégorie cpq et ccnr

Propos dégradants d’Arthur sur la boucherie d’Azzedine Soufiane: Le CPQ n’y voit rien d’islamophobe

Peu après l’attaque à la mosquée de Québec, André Arthur continue de faire ce qu’il fait de mieux: dénigrer, insulter et mépriser. C’est ainsi qu’en pleine période de deuil, Arthur s’en prend à l’une des victimes, Azzedine Soufiane, en s’amusant des problèmes d’insalubrités de sa boucherie.

Le Conseil de presse vient de rendre publique une décision à ce sujet qu’on peut résumer par: c’est la liberté d’expression et il n’y a rien de raciste ni d’islamophobe la dedans.

La décision est très controversée puisqu’elle a été rendue à 4 voix contre 7.

Trois membres expriment cependant leur dissidence, considérant que bien que ce que rapporte M. Arthur n’était pas inexact, le fait d’aborder les problèmes passés de salubrité de la boucherie de cette victime de la tuerie alors que ses proches pleuraient tout juste sa mort était méprisant non seulement envers M. Soufiane, mais envers toute la communauté musulmane qui était en deuil.

d2017-02-017

Tous nos sympathies à la famille de M. Soufiane.

BLVD blamé pour avoir incité les automobilistes à frapper les cyclistes

Plus d’un an après les faits, le CCNR vient de rendre publique sa décision suite aux propos d’André Arthur invitant les automobilistes à frapper les cyclistes en mars 2017. Le CCNR affirme avoir reçu 1112 plaintes sur le sujet.

Mais ce qui est éclairant c’est la façon dont le CCNR s’y prend pour étouffer la situation. Sur 1112 griefs, seulement 4 personnes ont répliqué à BLVD ce qui a permis de faire cheminer la plainte jusqu’à la fin du processus.

Si ces 4 personnes n’avaient pas suivis le cheminement volontairement dilatoire et flou du CCNR, BLVD n’aurait jamais été jugé!

Et quelle est la conséquence d’avoir commis un acte criminel, c’est-à-dire d’inciter des gens à commettre un crime? Absolument rien. Le CCNR considère que les excuses pathétiques qu’Arthur avait fait le lendemain sont suffisantes! C’était pourtant tellement misérable qu’il avait même rejeté le blame sur la Coalition sortons les radios-poubelles!

Il est grand temps que le CRTC examine la situation.

À l’antenne de BLVD aujourd’hui, Nathalie Normandeau, loin de s’excuser, s’est demandé si la station ne pouvait pas aller en appel.

L’affaire avait énormément fait parler alors que plusieurs personnalités publiques avaient dénoncés les propos d’Arthur l’an dernier (1, 2, 3). On souhaiterait que ça arrive plus souvent.

CBSC.ca

Une radio de Québec accusée de propagande en faveur d’un candidat à la mairie

Le CRTC s’intéresse à l’ingérence de Radio X dans la récente campagne électorale municipale

Le CRTC a pour sa part demandé à RNC Media de fournir des preuves que tous les candidats ont eu droit à une plateforme leur donnant la chance d’exposer leurs idées, que le public a été adéquatement informé des positions de tous les candidats et partis, et que la chaîne a donné une chance égale à tous les partis. Si les preuves sont insuffisantes, cela sera ajouté au dossier de RNC Media et des conditions ou des changements aux conditions de leur licence pourraient être appliqués, m’a expliqué au téléphone Céline Legault, chef d’équipe des services aux secteurs du CRTC.

vice.com

Une publicité déguisée de Radio X dénoncée par le Conseil de presse

Une décision publiée en juin mais qu’on avait pas vu passé met dans l’embarras un annonceur de longue date de la radio-poubelle: Jose Adam.

Le plaignant estime que l’entrevue de José Adam avec l’animateur Denis Gravel a été présentée de façon trompeuse comme une entrevue journalistique, alors que selon lui, il s’agissait d’une publicité déguisée.

Le plaignant ajoute que M. Adam est en ondes chaque semaine pour parler de produits électroniques, tout en étant le propriétaire d’un commerce spécialisé dans la vente de ces produits.

(…)

M. José Adam, de l’entreprise Maison Adam, participe aux émissions de radio du FM 93 et de CHOI 98,1 FM depuis 2004, afin de donner des « conseils » aux consommateurs pour les guider dans leurs achats de produits.

(…)

Au vu de tout ce qui précède, le Conseil de presse du Québec retient la plainte de M. Robert Gingras et blâme sévèrement l’animateur Denis Gravel, le collaborateur José Adam et la station CHOI 98,1 FM pour le grief de publicité déguisée.

Décision D2016-09-031 du Conseil de presse

Au sujet du procédé trompeur des chroniques publicitaires déguisées et autres techniques frauduleuses de la radio-poubelle, nous avons déjà publié une longue analyse sur les annonceurs de la radio-poubelle ici: Annonceurs et radio-poubelle, une histoire d’amour consanguine, ou pourquoi les subventions au Festival d’été de Québec ne sont jamais dénoncées