Archives pour la catégorie homophobie

Toilettes transgenres: Drainville et Duhaime font les boss des bécosses

Le duo Duhaime-Drainville embarque dans un débat dont ils ignorent tout: les toilettes transgenres.

Cette discussion vaseuse est propice à augmenter la stigmatisation des personnes transgenres.

Vaseuse, parce qu’elle brandit des préjugés comme des arguments. Parce qu’elle est tenue par deux blancs privilégiés machos qui n’ont aucune empathie. Et parce que les arguments des gens  concernés, les personnes transgenres, sont ignorés, celles-ci étant absentes.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

FM93: débat excité sur les personnes transgenres

23 février 2017, Drainville-Duhaime, avec Bernard Drainville et Éric Duhaime (00:17:03)

11h25 : BD- « Trump a relancé la guerre des toilettes (…)

ED- Il y a plusieurs débats. Il y en a qui disent qu’on devrait avoir une troisième toilette

BD- Ça, ça me fait capoter (…)

ED- Dans une couple d’années, on ne pourra plus demander sur un formulaire si tu es un homme ou une femme, ça va être de la discrimination (…)

BD- Hey, l’Ontario! L’Ontario ont voté une motion en 2015 pour retirer les termes  »mère » et  »père » de 10,000 formulaires différents dans la province. D’ailleurs, c’est un cout débile, tout réimprimer ça c’est bien évident mais là tu pourras plus t’appeler père et mère? Tu vas t’appeler quoi, parent? Un parent, une parente? Éric, dis-moi que je rêve?  C’est quoi, on est dans le Twighlight zone, et on va se réveiller? (…) Tu peux te déclarer transgenre (…) Même si tu as pas changé de sexe!

[Imprimer 10,000 formulaires en noir et blanc, en 2017, c’est épouvantable en effet. Ceci dit, il y a un spécial à 18 sous la feuille chez Bureau en gros]

ED- Donc, tu es un homme pas de pénis ou une femme avec un pénis. Ça marche pas! Pour moi, une femme ça n’a pas de pénis. (…)

BD- Moi je te le dis, Éric, si ces batailles là ne sont pas menées correctement, puis s’ils ne sont pas menées en tenant compte d’une certaine majorité qui est ouverte, mais qui, un moment donné, est un peu tannée là de se faire imposer des accommodements de toutes sortes, un moment donné, ça va leur péter dans la face, à ces groupes là.

ED- Il va y avoir un backlash [définition de backlash: voir CrucifixGate], c’est sûr qu’il y a un effet boomerang (…) Là, on est rendu qu’on prend la marge de la marge et on voudrait que l’ensemble des citoyens paient pour ça. Y en a combien au Québec (…) Y a bien des écoles, y en a zéro (…)

BD- Justin nous écrit: il faut être ouvert à ce qui est marginal, mais la gauche diversitaire là, qui veut une société sans genres, et qui veut redéfinir la norme pour tout le monde, elle risque de subir un backlash si elle continue de pousser trop loin, assez c’est assez (…)

[Bernard aime bien lire un auditeur faisant juste répéter ce qu’il vient de dire]

ED- Là, quand y a des batailles comme celle-là, ça fait monter la transphobie. C’est tellement rendu ridicule comme débat, je décroche (…)

ED- Tu peux pas te dire femme si tu as un pénis (…)

BD- Ça prend-tu une troisième toilette pour les transgenres? On dit non, joualvert, non! (…) Les transgenres c’est rendu la cause « in » (…)

BD- Est-ce que le droit des minorités d’imposer l’allure et la direction du débat public est infini ?

ED- On va-tu changer les lois pour une personne?

BD- La tyrannie de la minorité! (…) Si tu oses poser cette question-là, tu es dans le trouble, là (…)

[Bernard se posant préventivement en victime à la fin. Courageux.]

2017.02.23-11.15.00-933-hysterie-transgenre.mp3

Les transgenres « c’est des mêlés », selon Jeff Fillion

Jeff Fillion

Pauvres homophobes. C’est difficile de s’attaquer aux gais maintenant. Les anti-homophobes sont toujours là, aux aguets, prêts à sonner l’alarme.

Heureusement, il reste toujours un groupe sur lequel on peut déverser notre haine. Les transgenres, par exemple.

Dans l’extrait suivant, Fillion parle des transgenres et des jouets genrés, à l’usage d’un sexe seulement. Les poupées roses pour les filles, les camions bleus pour les garçons.

Jeff Fillion insulte tout simplement les transgenres, disant qu’ils sont « mêlés ». Et un garçon avec du vernis à ongle sur les doigts, ça mérite de se faire « couper les doigts ». Mais ça, c’est juste une joke.

Fillion est habitué aux attaques transphobes et homophobes (1) (2) (3) (4).

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Et vous serez aussi surpris d’apprendre que les transgenres « font partie de la classe dirigeante ».

CHOI : les jouets genrés et les transgenres mêlés (00:04:40)

13 septembre 2016, Fillion, avec Jean-François Fillion, Gerry et une fille générique

11h40 : « Est forte la classe dirigeante. Les groupes de pression (…) En Caroline du Nord (…) Eux autres ils sont attaqués dans leurs valeurs, parce que les toilettes… il y a des toilettes pour hommes, il y a des toilettes pour femmes (…) Ça devrais-tu couvrir tout le monde, ça? (…) Les gens de Target ont embarqué là-dedans, ah oui! il y aurait peut-être une troisième toilette… Il y a une petite gang, aidée par les médias, ils sont pas nombreux sont peut-être 1, 2, 3%. La gogauche a embarqué là-dedans par après (…)

G- Ouais, mais un petit gars habillé en rose là, no way (…)

Fille générique- S’il veut mettre du vernis à ongles, un samedi matin. Un beau rose…

JF- Je lui coupe les doigts! (rires) (…) Cette gang-là a réussi à rentrer dans certains États, que ça prend maintenant 3 toilettes. Une toilette pour les hommes, une toilette pour les femmes et une toilette pour les mêlés. C’est pas des mêlés, Jeff, c’est des gens différents! Non ! non ! non! Sont venus au monde avec ça ou ça, c’est pas compliqué (…) C’est du monde mêlé. Dans le temps, on les mettait dans une bâtisse où on leur donnait des pelules (…) Pour une majorité de monde, cette histoire-là est un peu weird. »

Fillion_2016-09-13-LesTransgenres.mp3

Un transgenre, c’est « drôle »

transgenre

L’équipe rit d’un transgenre qui a eu un enfant. Des vrais intimidateurs de cour d’école au primaire.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI: un transgenre, c’est drôle (00:03:38)

8 septembre 2016, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Jonathan Trudeau

6h30 : JC-« Y’a un gars qui a accouché la semaine passée, bien en fait c’est un gars-fille (…) Y a… elle…

JT- Aya!

JC- Aya décidé de tomber enceinte

DM- Lui s’il veut faire un numéro 2 à l’hôpital, il est fourré là. Ça lui prend une toilette à son gout là. Un autre mêlé, ça (…) Le gars-fille, c’est un gros barbu (…) Regarde les seins… des seins poilus. (rires)

DM- Man! C’est pas beau, là! (rires) (…)

JT- Moi j’ai dit que ça ressemblait à Fred Durst, de Limp Bizkit, en haut la face, la tête les cheveux rasés le gros pinch, mais avec une immense paire de seins en train d’allaiter un bébé.

DM- Puis là le bébé, il tête puis là tu demandes au bébé: ça goute quoi? Ça goute la vanille (rires) »

maurais-live_2016-09-08-transgenre.mp3

Pour la Journée internationale des femmes, écoutons les machos piétiner les femmes

Gilles Proulx

Voici quelques extraits de ce qui a été entendu à la radio-poubelle pendant la Journée internationale des femmes.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Pour la Journée Internationale des femmes, quoi de mieux qu’un des pires machos virulents encore vivant au Québec, Gilles Proulx, pour venir parler des femmes. Avec un soupçon d’homophobie en prime.

CHOI : femmes-masculines et hommes-féminins (00:06:53)

8 mars 2016, Moreault en jase, avec Gilles Proulx et Roby Moreault

« Le rattrapage c’est fait, je pense que les femmes ont déjà gagné (…) Au nombre d’hommes qui portent le nom de leur bonne-femme au bout de leur nom, si c’est pas des gains terribles, au point de féminiser l’homme (…) Nos féministes aux voix d’hommes ont déjà gagné; la preuve : l’homme se féminise de plus en plus (…) 728, c’est un bel exemple de féminisé, ça (…) Les Bazzo, les Françoise David, les Lise Ravary, les Manon Massé et cie, elles peuvent aller manger du foin dans le champ quand il va pousser (…) Je les vois pas à lever des poutres ou encore marcher sur des poutrelles au 18e étage. Ça demande une habileté particulière (…) Il y a ça à retenir, la dénaturalisation de la femme, selon le métier qu’elle décide de choisir, selon sa tendance à elle, selon qu’elle est lesbienne ou je ne sais pas (…)  »

2016-03-08-ch-gilles-proulx-journee-de-la-femme.mp3

 

Entrevue de CBS avec Justin Trudeau. Trudeau affirme qu’il est préférable d’être accueillant que d’avoir une attitude belliqueuse avec les réfugiés. André Arthur trouve que « ça fait femelle », avec une note de mépris assez nette.

CHOI : Trudeau a un comportement femelle (00:02:29)

8 mars 2016, Moreault en jase, avec André Arthur et Roby Moreault

11h30 :  « C’est très féminin comme attitude. Tu peux pas me faire ça, j’ai été fin avec. C’est très très femelle ça, comme attitude. C’est pathétique de voir un premier ministre qui fait ça. »

arthur-le-midi_2016-03-08-trudeau-femelle.mp3

 

Alors pour la Journée internationale des femmes, Martineau, grand spécialiste masculiniste et féministe auto-proclamé, va vous expliquer ce que les femmes devraient faire.

Ce discours porte même un nom, le mansplaining défini comme étant  « l’explication d’un homme à une femme de façon condescendante et paternaliste ».

CHOI : le combat des femmes au Québec est terminé, qu’elles aillent voir ailleurs (00:03:33)

8 mars 2016, Martineau le midi, avec Richard Martineau

12h45 : « Il faut que les féministes québécoises se lâchent le nombril et qu’elles s’intéressent un peu à ce qui se passe dans ces pays-lâ. Elles ne le font pas. Le gros des problèmes a été réglé au Québec, il en reste encore, mais le gros de la job, ça doit être dans d’autres pays (…) Elles préfèrent s’occuper de problèmes qui sont beaucoup moins graves et beaucoup moins urgents. »

Martineau_2016-03-08-12h15-feministe-mainsplanning.mp3

Antiféminisme à gogo: les enfants n’en ont rien à foutre de l’égalité homme-femme

Plusieurs extraits antiféministes de plusieurs animateurs: Landry, Gravel, Bouchard, Décarie, Duhaime et Monette.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs. Vous pouvez aussi porter plainte au Conseil de presse pour dénigrement envers les femmes et les lesbiennes.

L’extrait suivant est largement du dénigrement antiféministe avec une petite swing lesbophobe et masculiniste en prime. Merci Monette de nous rappeler que le féminisme a encore sa place.

CHOI: les féministes, des fofolles (00:04:41)
3 juin 2015, Monette avec Carl Monette
13h10 : « On est rendu avec une gang de fofolles, qui s’associent au communiste (sic) qui fait des congrès anarchistes la fin de semaine. (…) C’est comme la Fédération des femmes du Québec, c’est comme le Conseil du statut de la femme. (…) Ça représente une minorité de vieilles frustrées! Ils auraient aimés ça être dans un calendrier dans un autre vie. Ou y’auraient aimé ça avec des gars, je l’sais pas. (…) Mais je pense que les hommes sont meilleurs dans certains domaines que les femmes. (…) Moi je pensais lancer un mouvement hoministe (sic) masculiniste! »

Monette_03_06_2015-13h10-FeministesDesFofolles.mp3

 

Dénigrement du congrès de Québec Solidaire et discours antiféministe. Bouchard ne comprend pas et ne fait surtout aucun effort pour comprendre.

93.3: Québec Solidaire, un parti sexiste (00:12:06)
6 juin 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime
8h10 : « Quand est-ce que quelqu’un va se lever pour dire que QS est sexiste. Chaque mesure prise par le gouvernement, si ça cible les hommes c’est correct, si ça cible les femmes c’est pas correct puisque toutes mesures qui ciblent l’ensemble de la population c’est des mesures anti-femmes, bien t’as un problème. De la discrimination basée sur le sexe, c’est sexiste. Québec Solidaire c’est un parti qui n’est pas féministe (…) Québec Solidaire c’est un parti qui fait de la discrimination basée sur le sexe. C’est un parti sexiste (…) L’épicentre de Québec Solidaire c’est la tour de Radio-Canada. »

2015.06.01-08.10-933-QsEstSexiste.mp3

 

Alors ici, Landry nous explique comment les enfants doivent être protégés des dangers du féminisme.

CHOI: les enfants ont rien à foutre de l’égalité homme-femme (00:04:04)
1 juin 2015, le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
7h45 : « Est-ce qu’on peut foutre la paix à nos enfants au primaire (…) Hey au primaire, parle-leur de féminisme et d’égalité hommes-femmes, je t’annonce tu les échappes là, pas à peu près (…) Les enfants en ont rien à foutre de ces questions là. »

Le_show_du_matin_01_06_2015-7h45LesEnfantsEnOntRienAFoutreDeLegalite.mp3

 

Fête des non-parents. Richard Décarie ridiculise l’idée et va plus loin. Et attention, Richard Décarie se fait le chantre de la rigueur et de la vérité. Ça fait fort le café.

CHOI: fête des non-parents, c’est pour détruire la société (00:08:37)
26 mai 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie
13h05 : « Ça fait partie de la gogauche écolo qui dit que si y avait pas d’humains et d’animaux qui faisaient des flatulence y aurait pas de pollution. (…) Elle s’appelle Magenta. C’est normal dans la vie si tu as un nom de couleur que tu te reproduises pas (…) Dans le fond, l’objectif c’est de détruire la famille, détruire la société. Ils sont contre tout. (…) À partir du moment ou tu fêtes quelque chose qui est antisocial (…) bien tu commences à t’inoculer le cancer. (…) C’est ça, la droite. Si on n’est pas cohérent et si on n’est pas sur la note de vérité, on se fait varloper.  »

Monette_26_05_2015-13h05-FeteDesNon-parents.mp3

 

Denis Gravel et Jean-Christophe Ouellet ont décidé de laisser leurs femmes à la maison s’occuper de la cuisine et des enfants. Et ils sont bien fâchés que des gens osent remettre en doute ce choix. Voilà une bonne occasion de frapper sur les féministes. Et de défendre les conservateurs on the side.

Mais vraiment, c’est un choix que leurs femmes ont fait, de rester à la maison. Un choix libre et éclairé. Oui, Gravel et Ouellet font d’énormes salaires. Oui, ce sont des gros machos. Mais le choix était « libre et éclairé ». Puisqu’ils le disent.

CHOI: discours anti-féministe (00:14:49)
12 mai 2015, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h05 : « Qu’est-ce qui est mieux pour un enfant? Parqué dans un CPE ou avec sa mère? C’est ça qui me fait vomir avec ces associations féministes là. Eux-autres, le bébé ils s’en sacrent. (…) Maudites gang d’égoïstes! Sans coeur! (…) Étirer le congé parental pour les gars. Voyons donc. Quelle folie. Quelle stupidité. Voyons donc. »

Le_show_du_matin_12_05_2015-8h05-FemmeAuFoyer.mp3