Archives pour la catégorie racisme

Dominic Maurais blâmé pour propos racistes

Le Conseil de presse a rendu publique en décembre 2016 une décision au sujet d’une émission du 7 décembre… 2015.

Dans l’émission, l’animateur Dominic Maurais s’entretient avec Jacques Brassard sur la fusillade de San Bernardino, en Californie.

Au cours de la conversation, Jacques Brassard, ex-ministre péquiste et islamophobe virulent, lance la chose suivante:

« Jacques Brassard : Je redis constamment que si tous les musulmans ne sont pas terroristes, à l’heure actuelle tous les terroristes sont musulmans. Est-ce que c’est vrai ça?

Dominic Maurais : Oui. »

Le CPQ retient la plainte pour propos racistes. Un membre a exprimé sa dissidence.

Radio X n’a pas répondu, mais ce matin Maurais a lancé, sur un autre sujet, que « Ceux qui me traitent de raciste, vous êtes des charognards! ». Voilà donc une forme de réponse.

Trouvez-vous que prendre un an pour arriver à une décision aussi simple est acceptable?

Autre question: pourquoi réserver le blâme à Dominic Maurais, et pas à Jacques Brassard?

La décision d2015-12-076 sur conseildepresse.qc.ca

L’esclavage, « n’est pas un phénomène 100% raciste », selon Sylvain Bouchard

bouchard

L’esclavagisme ne serait pas une pratique si raciste que ça, et les Noirs seraient biologiquement mieux adaptés que les blancs pour résister aux bactéries et aux virus.

Cette affirmation n’est pas tirée d’un manuel obscurantiste du 19e siècle, mais sort de la bouche d’un animateur de radio en 2016. Rien de moins que du Sylvain je-ne-suis-pas-raciste Bouchard.

Quand on est rendu à identifier des composantes biologiques entre «différentes races», c’est qu’on est rendu loin, très loin, dans le racisme.

Selon un consensus scientifique, les humains possèdent 99,9 % de gènes en communs. Les Noirs n’ont pas de gênes spéciaux pour lutter contre les maladies que les blancs n’auraient pas. Si des personnes résistent mieux à la fièvre jaune, par exemple, c’est parce qu’elles sont plus en contact avec cette maladie dans leur région de provenance. Des raisons culturelles ou géographiques plutôt que biologiques sont à explorer. L’article de Wikipédia sur la race est très éclairant à ce sujet.

Dire que le racisme n’a rien à voir avec l’esclavage et que les esclavagistes auraient pu prendre des blancs, est vraiment empreint d’ignorance. Le racisme justifie les châtiments inhumains que les Noirs ont subis. Il dégrade l’humain pour en faire un objet, jetable, vendable et maltraitable à souhait.

Le racisme est au cœur du système d’esclavage et le nier revient à faire du négationnisme.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

93.3: L’esclavagisme n’est pas raciste et il y a des différences biologiques entre les personnes noires et blanches

30 novembre 2016, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Jean-Simon Bui (00:05:19)

8h53 : SB-«Les riches avaient des esclaves au Québec (…) Quand on parle de l’esclavage, c’est l’occident, les Américains, qui sont au banc des accusés (…) Les Américains n’étaient pas plus racistes que les autres. Ils avaient besoin des esclaves africains pour travailler dans les champs de coton. Parce que ces gens-là résistaient aux maladies… S’ils avaient pu prendre des esclaves blancs, c’est des esclaves pareil, ils auraient pris des blancs pour faire la job dans les champs de coton. Mais ils ont découvert que les Africains résistaient mieux aux bactéries, les virus, les germes qui se propageaient dans les champs de coton. Donc, ils ont pris des esclaves africains. »

JS- «(…) C’est un phénomène humain, l’esclavage. C’est pas un phénomène occidental et blanc. »

SB- «Non, et c’est pas un phénomène 100% raciste. Ça a pas rapport avec: une race domine l’autre. T’sais, le racisme comme un race domine l’autre, comme on a vu en Europe dans les années 30, 40, quand une race se croit supérieure. (…) Si ça avait été les Européens de l’est qui avaient résisté aux maladies dans les champs de coton, je pense qu’ils auraient été utilisés comme esclaves à ce moment-là, aux États-Unis.»

JS- «Les gens étaient convaincus que les Noirs étaient inférieurs quand même, mais dans un certain sens, tu as raison.»

2016.11.30-08.53-933-esclavage-pas-raciste.mp3

Les flics de Val d’Or ne peuvent pas avoir violé les Autochtones, elles sont laides et ils sont beaux, selon Fillion

Jeff Fillion

Les policiers n’auraient pas violé les Autochtones à Val d’Or, parce que les policiers sont trop beaux, selon Fillion, citant une  »source policière ». De leur côté, les femmes autochtones sont trop « déboitées » pour être des proies de choix pour des violeurs.

Dossier réglé. Aucun policier n’aurait ainsi pu agresser des femmes autochtones à Val d’Or, selon Fillion.

L’affirmation est bien entendu insultante et vise à dénigrer les Autochtones, des victimes de multiples actes de brutalité policière et d’agressions, dont des agressions sexuelles. Elle a aussi de forts relents racistes et sexistes. Le viol n’a rien à voir avec un acte de séduction sexuelle, mais a tout à voir avec un acte de pouvoir.

CHOI : les policiers pas des violeurs puisqu’ils sont beaux

15 novembre 2016, Fillion, avec Jean-François Fillion et Gerry (00:05:35)

11h38 : « J’ai déjà parlé à un policier (…) On est tous des jeunes, on arrive, on a tous des belles femmes, on commence (…) les femmes autochtones avec qui on a affaire, c’est des cas problématiques. Des filles qui sniffent de la colle (…) On sait que les Amérindiens acceptent pas, surtout quand ils sont intoxiqués, ils acceptent pas l’autorité. Ça prend un peu de discipline, ça prend des gens qui brassent un peu. Mais les policiers de là à avoir des agressions sexuelles… Ce que le gars me disait, il dit je regarde autour de moi, c’est tous des beaux gars (…) Il dit mettons que là-dedans, il y en a qui ont envie de tromper leur femme. Je veux pas être méchant, mais ils feront pas ça avec quelqu’un qui a sans doute des problèmes d’hépatite,  (…) des dents pourries (…) le terme qu’on va utiliser : déboitées. Vraiment maganées. »

2016-11-15-11h38-Fillion-autochtone-pas-belles.mp3

Martineau appuie Macleod: « les Chinois, la conduite, c’est pas leur fort »

martineau

Peter Macleod fait une joke raciste sur les Chinois, affirmant qu’ils ne savent pas conduire. Martineau se porte à sa défense.

Dans l’extrait suivant, est-ce que Martineau ne fait que citer Macleod ou bien donne-t-il son opinion personnelle? Ce n’est pas clair. Une chose est certaine, pour Martineau, dire que les Chinois conduisent mal et qu’ils sont bons dans un cirque, ce n’est pas raciste.

Nous avions déjà repéré Macleod en octobre 2012. Son discours macho et anti-syndical nous avait surpris.

CHOI : c’est vrai que les Chinois conduisent mal

18 novembre 2016, Martineau-Trudeau, avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau (00:00:55)

12h50 : « Je suis allé voir le show de Peter Macleod. Il dit les Chinois conduisent mal. Il dit pas qu’ils sont pas intelligents, il dit pas qu’ils sont nonos. Tsé, les Chinois conduisent mal, tous ceux qui conduisent sur la route, tous ceux qui ont touché à une automobile, c’est vrai que les Chinois, c’est pas leur fort. Ils sont excellents pour être un par-dessus l’autre sur un vélo au cirque, n’importe quoi. Là, il se fait traiter de racisme. Come on. On peut-tu rien que rire un peu? »

2016-11-18-13h50-RadioX-martineau-trudeau.mp3