CHOI prend ses distances de la CAQ

C’est un petit tremblement de terre politique que le Québec a subi cette semaine. CHOI se distancie de la CAQ. Et tout ça pour une simple photo toute bête. Pourtant, l’amour était fort. Nous avons maintes fois relevé les effusions entre les deux groupes de droite.

Pour les adeptes des théories du complot, nous ajoutons même une hypothèse somme toute crédible: il pourrait s’agir d’un plan du Réseau Liberté Québec (RLQ) pour promouvoir le Parti Conservateur du Québec (PCQ) en vue des prochaines élections.

Récapitulons.

Le 14 février, les hostilités commencent. Fred Têtu s’avance avec subtilité: « Tout ce que vous avez à faire dans un an c’est faire une petite coche » pour le PCQ dit-il. La CAQ serait un parti de gauche déguisé et les anciens adéquistes du parti seraient des « guidounes ».

Le lendemain, vendredi 15 février, François Legault fait une sortie médiatique en compagnie d’Amir Khadir. La CAQ et QS s’entendent « pour dénoncer les incohérences économiques, écologiques et sociales du projet de Val-Jalbert. »

La photo circule et la droite s’affole. Khadir, « l’extrême-gauchiste qui prône la désobéissance civile » en compagnie de leur leader chéri? C’est une trahison!

Lundi matin, Denis Gravel et Jérôme Landry aborde le sujet sous le titre « la mort politique de François Legault? ». Denis Gravel commence avec ces mots: « J’ai le triste regret de vous informer d’un suicide politique ».

Le lendemain, mardi le 19 février, sentant la soupe chaude, François Legault, à peu près absent de CHOI depuis les élections, se présente en entrevue. Il tente de calmer le jeu. Cependant, Legault déçoit. Il défend sa décision d’avoir fait une sortie publique avec Amir Khadir.

Aussitôt l’entrevue terminée, après la pause publicitaire, Éric Duhaime commente. « Plus jamais je ne voterai pour la CAQ », fulmine-t-il.

Fred Têtu et Éric Duhaime déversent leur bile. Ils sont catégoriques: la CAQ c’est fini, vive le PCQ.

Mais rappelez-vous que la fronde avait commencée avant même l’apparition de la photo.

Un peu de recul

La droite panique. Les sondages ne montre que 20% d’appui à la CAQ, ce qui rappelle les résultats de l’ADQ.

Pendant ce temps, le PCQ couronnera très bientôt Adrien Pouliot comme nouveau chef après un pathétique simulacre de course à la direction.

M.Pouliot est bien connu de la sphère affairiste québécoise puisqu’en plus d’avoir été un des piliers de l’ADQ, il dirigea entre autres TQS, l’IEDM, et dernièrement Draco Capital, une société d’investissement privé comme ils disent. Mais il est surtout connu de la sphère néo-libertarienne-antigauchiste-énervée-populiste pour être un de ses idéologues.

– Chroniques d’une ère ordinaire

Adrien Pouliot, un libertarien donc. Un « ami de la bonne gang » pour utiliser les termes de la radio-poubelle.

Fred Têtu et Éric Duhaime, qui ont simultanément tourné le dos à Legault, sont également membres du Réseau Liberté Québec, un groupuscule libertarien.

Et on s’enligne pour des élections dans quelques mois.

Le hasard fait drôlement bien les choses non?

Des élections qui approchent et un nouveau chef qui chante à la perfection le refrain libertarien. Le RLQ choisit son camp: cette fois son poulain sera le PCQ. Et CHOI est le véhicule de promotion idéal.

Certains pourraient être scandalisés que des médias privés soient utilisés par des militants de groupuscules de droite pour assurer la promotion de leur idéologie. Mais il semble qu’au Québec, personne ne s’en émeuve. Au contraire. La droite dénonce même quotidiennement un soi-disant parti pris de Radio-Canada pour la gauche. Mais force est d’admettre que l’ASSÉ n’y tient pas d’émission quotidiennement.

Un mensonge est crédible s’il est répété 10,000 fois.

Vous êtes scandalisés que des partis politiques utilisent des mercenaires placés dans des radios privées pour faire passer leur message? Portez plainte. Et soyez attentif aux prochaines élections: les règles du CRTC y sont plus strictes.

Notez que peu après cet épisode, un nouveau sondage met 27% d’intention de vote pour la CAQ. Est-ce que CHOI gardera le cap?

Mise à jour 22 mars 2013: Depuis son couronnement, Adrien Pouliot donne une chronique régulière à l’émission de Martin Paquet,  »Le 2 à 4  » de CHOI Radio X Montréal.