CHOI contre Voir

Rares sont les journalistes qui osent attaquer de front la radio-poubelle. Plusieurs ont évoqué les plaintes, pressions et menaces subies pour l’avoir fait. Il faut saluer le courage de Simon Jodoin du Voir qui vient de faire une nouvelle charge frontale contre Radio X.

Dans son article Lettre intime à Éric Duhaime, Simon souligne l’hypocrisie d’Éric Duhaime, qui défend un intimidateur menaçant contre une itinérante malade. Jodoin fait remarquer que Duhaime souhaite censurer un islamiste pour propos haineux alors que Radio X est elle-même championne toute catégorie de la haine.

Rappelons que le Conseil de presse a condamné Radio X pour racisme, haine, expression de préjugés, incitation à la violence, discrimination, mépris, informations inexactes et incomplètes, acharnement, propos irrespectueux et atteinte à la dignité humaine.

Il n’en fallait pas plus pour faire pêter la petite veine du cou d’Éric. Et non seulement il ne s’excuse pas, mais fidèle à la tradition Radio X, il en remet! En manque d’arguments, quoi de mieux que des attaques sur la personne.

Simon Jodoin aurait « peur », sa « colonne vertébrale n’est pas assez forte », c’est un « petit gauchiste frustré qui a sûrement pas beaucoup d’amis et sûrement pas grand-chose en avant de lui dans ‘vie' », ça, c’est de son chum Carl Monette.

Dans cet extrait d’aujourd’hui, vous pouvez entendre en prime Carl Monette défendre sa citation sur les itinérants « castrés qu’on devrait envoyer travailler dans le Nord ».

Duhaime & Monette-Le déclin du Voir & de S.Jodoin en compagnie de Carl Monette sur Radioego.com

Duhaime en a aussi parlé dans sa propre émission. Fru fru le Duhaime.

Duhaime réplique à Simon Jodoin sur Radioego.com

Contrairement à ce qu’Éric Duhaime affirme, Simon Jodoin est loin d’être obsédé par la radio-poubelle. Par contre, la radio-poubelle s’est déjà attaquée à Simon Jodoin dans le passé:

Le Proprio du Musi-Café en furie contre Simon Jodoin sur radiox.montreal.com relayé par Lise Ravary.

Dans cet extrait du 27 juillet 2013, Carl Monette commence en se disant franchement d’accord avec la menace de mort du propriétaire du Musicafé envers Simon Jodoin : « Tu vas payer pour ça mon colon, je vais avoir ta peau »! Dans cette entrevue, le propriétaire ajoute «  »Y’en a d’la crasse à Lac Mégantic. Pis des pas bon y’en avait (…) ils doivent venir de l’étranger (…) les gens sur l’assistance sociale (…) ils descendent ici (…) ils prennent leur chèque pour brosser pendant un mois pis ça fait des coups, ça vole (…) « . Écoutez l’extrait, vous n’en croirez pas vos oreilles.

A quand une Coalition sortons les radio-poubelles à Montréal pour faire une veille adéquate de la station?

Fort possible que Simon passe une période de turbulence en ce moment. On sait jusqu’où les zélotes de la libarté sont prêts à aller. Nous lui souhaitons courage et bonne chance.

Simplement pour l’extrait du 27 juillet 2013, Monette devrait se mériter une bonne plainte. Vous pouvez également participer à notre campagne de sensibilisation des annonceurs.