Citoyens poursuivis par Radio X: pas abusif, selon la Cour

Les deux citoyens poursuivis pour avoir dénigré Radio X sur le Web ne sont pas victimes d’un recours abusif. La Cour supérieure juge plutôt qu’en les poursuivant, le propriétaire des stations de radio «soulève de sérieuses questions» sur les limites à la liberté d’expression.

Jean-François Jacob et Éric Beaudry sont visés depuis l’an dernier par une poursuite de RNC Média, propriétaire des trois stations CHOI Radio X au Québec.

RNC reproche aux deux internautes d’avoir géré des blogues et des pages Facebook appelant à faire pression sur les annonceurs de Radio X pour qu’ils cessent d’y acheter de la publicité. Le groupe médiatique en a contre les méthodes «fautives, trompeuses et diffamatoires» des deux hommes. Il leur réclame des dommages totalisant 275 000 $.

MM. Jacob et Beaudry affirment n’être liés d’aucune manière à cette campagne de boycottage. Ils ont répliqué en intentant des procédures en Cour supérieure pour déclarer abusif le recours du groupe RNC, qu’ils assimilaient à une «poursuite bâillon». Ils exigeaient à leur tour plusieurs milliers de dollars en réparation.
Citoyens poursuivis par Radio X: pas abusif, selon la Cour sur lapresse.ca