Des professeurs de l’Université Laval dénoncent des propos haineux

Les chercheurs en sciences sociales de l’Université Laval affirment être devenus la cible de propos haineux et violents lorsqu’ils font des interventions publiques.

« Depuis quelques années […], certains chroniqueurs et leurs lecteurs et auditeurs s’évertuent à émettre des propos haineux et des violences verbales peu subtiles aux chercheur.es universitaires qui, en prenant la parole dans l’espace public québécois, assument leur responsabilité sociale en éclairant scientifiquement des enjeux sociaux sensibles tels que la misogynie et l’homophobie, et des tensions liées à l’immigration et à la religion, ou encore le racisme, l’islamophobie et autres formes de radicalisations violentes ou menant à la violence », écrit le regroupement.

ledevoir.com, octobre 2016