Il y a trop d’avortements, selon Jeff Fillion

Jeff Fillion

Jeff Fillion est furieux qu’on traite mal le candidat à la présidence des États-Unis, Donald Trump, dans les médias d’ici. Alors, il fait comme d’habitude en partant à la défense des puissants.

Mais c’est lorsqu’il se met à parler d’avortement que ça devient louche. D’abord, il y en a trop, selon lui. Il y a des gens qui abusent.

Et les chiffres avancés par Fillion sur l’avortement sont faux. Selon les statistiques du gouvernement, c’est entre 25000 et 30000 avortements par année. Pas 40000.

Tous les masculinistes font ça: « Je ne suis pas contre l’avortement, mais il y en a trop ». Schéma classique.

Dans cet extrait audio, Fillion rote encore le baloney du badawigate en prenant la confortable position de victime. Et ça se termine en grand avec l’amalgame mis de l’avant par Trump : Mexicain = dealer de drogue.

NRJ : long discours anti-avortement (00:17:30)

5 avril 2016, Jeff Fillion et ses faire-valoir

15h40: « JF– Trump n’est pas de droite (…) #badawigate « Ils ont voulu me faire passer pour un monstre (…) Y a personne qui se préoccupe du sort de Badawi dans une pétition sur le web (…) Faire-valoir – On s’est servi de la cause pour te faire mal paraitre (…)

JF– Mais comment se fait-il qu’on a la moitié du nombre d’avortements vs le nombre de naissances, Donc, si on a 80-85000 naissances au Québec par année, on a 40-42000 avortements par année. Ça fait peur, hein? (…)

Faire-valoir – Il y en a qui prennent ça comme un moyen de contraception. »

Puis, Fillion raconte sa visite dans une clinique d’avortement:  « Quand je suis arrivé là, le personnel m’a dit, dans la salle, c’est des régulières. Ça, c’est weird ça. C’est bizarre dans une province où la population va décroitre à cause du vieillissement, qui est obligée d’augmenter son nombre d’immigration pour survivre (…) Pourquoi l’État paie pour moi? » L’avortement « Ça peut pas devenir un moyen de contraception »

Doum – Souvent on considère que l’avortement c’est rien. Alors qu’on met fin à une vie, là (…) »

JF– Après ça, il va y avoir un sondage, les Québécois n’aiment pas Trump. C’est normal! Ceux qui en parlent à la télé sont remplis d’idioties. Sont remplis de mensonge. Il a pas dit qu’il voulait mettre les Mexicains dehors! Avez-vous vu, encore cette semaine, il y en a qui sont rentrés? Tous des vendeurs de dopes. Toute la gang (…)  »

nrj-fillion-5avril2016-avortement.mp3