Jean Tremblay propose aux mécontents de quitter pour le Maroc

Des étudiantes se présentent au conseil de ville de Saguenay vêtues d’un voile. Elles demandent si elles peuvent aller se baigner en burkini. Le maire Jean Tremblay est décontenancé et demande de répondre en privé.

C’est un canular. Les étudiantes ne sont pas musulmanes. Malgré tout Jean Tremblay tombe dans le panneau et s’addresse à Radio X.

CHOI Saguenay et rediffusion à Québec et Montréal :les mécontents peuvent partir au Maroc (00:05:28)

6 mars 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet

11h49: « Si on permet ça ils vont aller partout puis ils vont nous demander de changer les règlements de la ville. Hey ils vont virer le monde la. Non non non non je vous le dit tout de suite la, avec moi ils vont frapper un mur. Hey même pas capable de réciter une petite prière de 30 secondes que nos ancêtres récitent depuis que le Québec existe… Je sais pas d’ou ils arrivent. Si ils arrivent du Maroc la, il y en a encore des avions qui partent au Maroc la. Ça existe la. »

Maurais_live_04_03_2014_11h49_11h57-TremblayEtLesImmigrants.mp3

Les animateurs jouant encore une fois aux anti-racistes offensés. C’est drôle pareil la quantité de discours raciste et xénophobe exprimés à Radio X. On a pourtant déjà entendu bien pire de la bouche des chroniqueurs de Maurais au sujet de l’Islam.

On se souvient qu’en aout 2012, Jean Tremblay avait tenu ces propos sur Djemila Benhabib:

« Nous les mous canadien-français on va se faire dicter comment se comporter, comment respecter notre culture, par une personne venant de l’Algérie, qu’on sait même pas prononcer son nom ».

Dans une région ou une organisation d’extrême-droite, la Fédération des Québécois de Souche, distribue des feuillets racistes dans les boites à malles. Où il y a eu aussi l’histoire du sang de porc sur la facade d’une mosquée. Tout pour, consciemment ou non, attiser l’islamophobie et l’intolérance.