Jeff Fillion met Régis Labeaume en garde

Les références des radios de la ville et en particulier, de son nom n’ont pas plu à Fillion. «Moi, je challenge le maire Labeaume, pour le reste, pas ben ben. L’année passée, c’est arrivé et j’ai failli poursuivre du monde, mais cette année, s’il y a une autre tentative de relier mon nom et de passer un message, je vais en passer un aujourd’hui. Régis Labeaume (et son entourage) utilise encore mon nom, parce qu’il veut m’éliminer parce qu’il trouve que je fais opposition à son régime… Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c’est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d’avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas», explique-t-il d’un ton autoritaire.

Huffingtonpost.com