Le Festibière compte sur de solides alliés

Un petit festival de Québec, le Festibière, a de petits problèmes avec la Ville de Québec. Alors que les précédentes années les festivités ont pu avoir lieu jusqu’à 23h, les règles ont changées lors de cette édition. Chaque jour du Festibière devant plutôt se terminer à 22h15.

Les organisateurs se plaignent des problèmes, des frustrations et des pertes financières occasionnées par le changement tardif. Jusqu’ici rien d’anormal.

Et voilà que le maire de Québec, Régis Labeaume, débarque

M. Labeaume s’est donc présenté en personne dimanche après-midi sur le site du Festibière pour mieux comprendre. Il y a rencontré les organisateurs pour leur dire qu’il n’était pas au fait du changement et qu’il souhaitait faire la lumière dans ce dossier. «C’est une initiative du Bureau des grands événements [et] on ne comprend pas ça. On va essayer d’éclaircir tout ça. À notre connaissance, il n’y a eu aucun incident dans le passé qui peut justifier un tel changement», a souligné M. Nolin. «On veut une ville festive. On n’interdit pas comme ça de finir l’événement à 23h.»

Le premier magistrat de Québec a assuré à l’organisation du Festibière qu’il allait revoir leur cas et qu’il allait poser des questions à qui de droit au Bureau des grands événements. «On ne blâme personne», nuance M. Nolin. «On aurait souhaité que les responsables nous avisent plus clairement qu’il y avait un changement.»
Couvre-feu du Festibière: «On ne comprend pas ça», assure le maire Labeaume

Le maire se déplaçant en personne pour rejeter les directions de sa propre ville?

Ha oui, j’oubliais de mentionner que le Festibière est commandité par CHOI Radio X. Que le chanteur Bob Bissonnette, bien connu pour sa chanson « Toutes des folles », était invité sur scène. Et que les organisateurs sont les mêmes qui s’occupent du BBQ Fest, dans lequel devait avoir lieu la « Journée internationale du gars« , parrainée par Sylvain Bouchard.

Compter la radio-poubelle dans ses amis permet d’avoir toutes sortes d’avantages.