Le Pen et la radio-poubelle: le match parfait

lepen

Maurais en plein ébat avec Le Pen

La cheffe du parti d’extrême-droite français, Marine Le Pen, est en visite au Québec. Les politiciens la fuient comme la peste. Pas les radios-poubelles, bien entendu. Encore moins en période de sondage.

En gros, la ligne de la radio-poubelle c’est de dire que le programme du FN c’est comme celui du PQ. Et d’en conclure que le FN ne mérite pas l’étiquette d’extrême-droite. Donc d’adhérer au processus de dédiabolisation entrepris par la cheffe.

C’est aussi de dire que le FN est pour un état fort et donc que ce point ne colle pas avec l’idéologie libertarienne des animateurs.

Ceux qui pensent que la tournée de Marine Le Pen au Québec est un échec devraient peut-être se raviser et tendre l’oreille à ces extraits. Jamais n’a-t-on autant entendu parler du programme du FN. Il est d’ailleurs remarquable de voir tous les animateurs lire le programme du FN.

Voici les principaux extraits.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Jeff Fillion envoie promener ceux qui ont interrompu le point de presse de Le Pen à Québec dimanche et il lit le programme du Front National.

NRJ: les protestataires, allez vous coucher (00:13:36)

21 mars 2016, le retour de Jeff Fillion, avec Jeff Fillion et Gerry

« On l’a vu avec Le Pen. C’était un groupuscule, ils n’étaient même pas 20. Et les médias s’intéressent toujours à ce monde-là. (…) Arrêtez de vous occuper de ces activistes professionnels là (…) Elle leur a bien dit. Les jeunes, allez prendre une douche et faire un gros dodo (…) Gerry suit l’actualité en France; je lui ai demandé de me faire un résumé de c’est quoi le Front National parce qu’ici, y a pas moyen de savoir (…) Elle est intéressante, elle est audacieuse, elle est spectaculaire (…) Quand t’as une gang de trous de cul à la porte, tu leur dis:  »hey les trous de cul, allez prendre une douche et allez vous coucher » ok, bye bye. Bien elle, elle l’a fait. Juste ça, ça fait du bien (…) G- Le côté d’extrême-droite, ça c’est son père (…) Marine Le Pen chef du PQ, c’est un hit là! Elle veut un état fort. »

Fillion-21-mars-2016-marine-le-pen.mp3

 

Martineau blâme ceux qui critiquent le Front National au Gala du cinéma québécois, présumant qu’ils ne connaissent pas le programme du FN. Alors il lit le programme du parti d’extrême-droite, tout en se disant d’accord sur plusieurs points.

CHOI : Le programme du FN, y a rien là (00:08:19)

21 mars 2016, Martineau, avec Richard Martineau

12h38 : « Voici certains extraits du programme du FN (…) Alors, un état fort, ça revient tout le long du programme, c’est pas ce que la gauche veut, ça? (…) Contre l’idéologie ultra-libérale! C’est quasiment l’extrême-gauche (…) Les gens avant de gueuler là mais je lis ça, c’est pas Hitler, c’est pas le national-socialisme là, c’est pas l’extrême-droite, c’est pas capoté, c’est pas un parti fasciste. C’est un parti qui dit : on veut un état fort. »

martineau_2016-03-21-12h38-le-pen.mp3

 

Duhaime parle de Marine LePen. Suivi d’une ligne ouverte explosive avec des enthousiastes de Le Pen.

93.3: les politiciens auraient dû rencontrer Marine LePen (00:15:58)

21 mars 2016, Duhaime, avec Éric Duhaime

12h : Duhaime commence en comparant la réaction de rejet des politiciens envers Le Pen alors qu’ils sont plus accommodants avec des dictatures. « Une femme qui a l’appui d’un Français sur 4, ah ça, c’est une paria, je veux pas lui parler (…) Sont tu tombés sa tête nos politiciens? Sont donc bien hypocrites! (…) Je suis pas en train de défendre le FN (…) J’ai très peu à voir avec Le Pen. Elle est anti-libre échange, anti-mondialisation, une anti-austérité budgétaire (…) Sur sa vision économique, elle en a plus en commun avec la gauche qu’avec la droite. C’est pour ça qu’elle se retrouve au PQ (…) Moi c’est pas Marine Le Pen qui me faire peur en tant que Québécois. C’est les Adil Charkaoui de ce monde. C’est l’approche mollassonne du gouvernement Trudeau à Ottawa par rapport à l’Islam radical (…) Y a Jean-François qui nous écrit. Il dit: bravo, je voterais pour Marine Le Pen si elle se présentait ici (…) Le Pen, c’est une démocrate. » Duhaime ouvre les lignes et les auditeurs défendent Marine Le Pen.

2016.03.21-12-933-duhaime-marine.mp3

 

Vous vous souvenez de Claude Roy, le candidat col rouge s’étant retiré des élections pour avoir dit que ça prenait plus d’Asiatiques et moins d’Arabes? Le voici en pleine dédiabolisation du FN. En commençant avec une drôle de twist: lui, n’est pas raciste. Les anti-racistes le sont.

CHOI : avoir peur du FN, c’est avoir peur de la droite (00:06:27)

21 mars 2016, Moreault en jase, avec Claude Roy et Roby Moreault

10h20 : Claude Roy lit le programme de Le Pen: « Qu’on arrête de me traiter de xénophobe et de raciste, je ne le suis pas. Sauf que tous les groupes qui ont crié après elle en fin de semaine, eux autres le sont, par exemple. Parce qu’ils ne veulent rien protéger ici, et ce matin, je me suis dis: tiens, je vais sortir le plan électoral de Marine Le Pen pour voir si vraiment est folle, ou si est de droite et intelligente (…) On est écœuré d’avoir des politiques qui ne protègent plus les Français. Là, on protège uniquement les immigrants (…) je l’sais que je vais passer pour un raciste et un xénophobe (…) Aujourd’hui, tous les poulaillers sont halal (…) La Belgique va être musulmane en 2030! 2030! On est à 14 ans d’avoir un premier pays européen musulman (…) Quand on pense à Marine Le Pen, c’est qu’on a peur de la droite. »

moreault-en-jase_2016-03-21-10h20-marine-le-pen-claude-roy.mp3