Les anti-Trump sont des « crottes de nez », selon Denis Gravel

Denis Gravel

Les gens ont manifesté à travers le monde à l’occasion de l’inauguration de Donald Trump comme président des États-Unis. Des femmes ont rejeté avec colère l’élection d’un président macho à New York, Philadelphie, Chicago, Los Angeles, Paris, Berlin, Londres, Prague, Sydney et Montréal, entre autres.

Pour Denis Gravel (la-voix-des-sans-voix autoproclamée), ce sont tous des « crottes de nez ».

Le monologue a le mérite de dévoiler la façon inédite de Gravel de concevoir la démocratie: « Si tu es pas d’accord, reste chez vous! »

Radio X : Les anti-Trump sont des « crottes de nez »

20 janvier 2017, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel

15h05 : « DG- On a entendu beaucoup parlé aussi de sécurité, de manifestations aussi, depuis le début de la journée, je trouve ça incroyable que des gens manquent de classe et d’intelligence au point de manifester aujourd’hui. Vraiment des gens qui ont la tête pognée dans l’nombril et qui ne voient absolument rien. Je trouve ça triste dans une démocratie (…) Tu es une crotte de nez si tu manifeste aujourd’hui. C’est l’élection démocratique d’un président dans une démocratie. Si tu es pas d’accord, reste chez vous. Mais la démocratie, c’est plus gros que ce que tu penses de Donald Trump (…) Une fois de temps en temps, faut juste fermer nos gueules et reconnaitre que le système fonctionne (…) Les gens qui manifestent à Montréal, je vais vous le dire, vous êtes des crottes de nez. Les gens qui manifestent à Washington, vous êtes des crottes de nez (…)

gravel-dans-le-retour_2017-01-20-15h05-crotte-de-nez-trump.mp3