Manif du COBP: « Je leur montrerais pour une fois c’est quoi de la brutalité policière », dit Jeff Fillion

Chaque 15 mars à Montréal, le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP) manifeste contre la brutalité policière. Le thème de cette année était la gentrification et 500 personnes ont pris la rue.

Mais c’est trop de liberté pour Jeff libârté Fillion. Il dit que s’il dirigeait la police, il materait les manifestants de façon tellement violente que ce serait la dernière manif. Fillion fait clairement de l’incitation à la violence.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ, écrire une lettre aux annonceurs et signer la déclaration pour des ondes saines.

Radio X: un peu de violence pour maitriser les manifestants

16 mars 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-François Fillion (00:07:55)

8h18 : DM- « Incroyable de voir des jeunes qui se réunissent pour faire de la casse (…) »

JF- « Sais-tu ce que je ferais, moi? Je leur montrerais pour une fois c’est quoi de la brutalité policière. Je le ferais rien qu’une fois.

DM- « Comme en Corée du Sud, des fois, quand il y a des manifs qui dégénèrent un peu, plus que le camion à eau (…) »

— Fillion laisse entendre qu’on devrait traiter les manifestants comme en Chine —

JF- « Des manifestations de Tibétains, il n’y en a pas beaucoup sur les tracks de chemin de fer. On est tellement molasse (…) Faut que tu montres que tu as de la pogne. Faut qu’on montre qu’on a une discipline (…) »

DM- Une petite sauce Pat Burns avec son passé de police à Gatineau, c’était la tête par en avant aweille rentre là-dedans.

JF- L’annuaire!

DM- L’annuaire, dans le temps, hein? (…)

JF- La loi et l’ordre, c’est quelque chose qu’on a comme… abandonné (…)

DM- Faut que tu protèges les fondements de notre société (…)

JF- Ça a pris quoi pour remettre New York safe? Ça a pris un républicain avec une tête de cochon qui à partir d’aujourd’hui je mets la police dans la rue puis vous allez voir qu’on va vous trainer la face sur l’asphalte (…) New York a besoin d’un maire autoritaire (…) ​

maurais-live_2017-03-16-8h18-la-face-sur-lasphalte-brutalite-cobp.mp3