Mobilisons-nous pour les audiences du CRTC

Le CRTC organise des audiences le 5 novembre 2013. L’un des sujets qui y sera abordé est la licence de Radio X Montréal. Cette radio souhaite se départir de sa musique (jazz entre autres) pour pouvoir faire plus de place à l’opinion parlée, marque de commerce de Radio X.

Radio X est une radio parlée. L’obligation, dans sa licence, de mettre de la musique franco et du jazz, est une épine dans son pied. Et ça, c’est tant mieux pour ceux et celles qui souhaitent de l’information de qualité, dépourvue de propos haineux.

Radio X Montréal ne respecte même pas les conditions minimales de sa licence actuelle.

C’est pourquoi nous devons intervenir. Tout le monde peut le faire. La date limite pour les interventions du public est le 27 septembre 2013. Il suffit d’envoyer vos documents via le site web du CRTC: Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2013-448. Ce n’est pas tous les jours qu’il y a de semblables audiences, profitons-en!

Faisons valoir notre refus d’une radio déjà condamnée à de multiples reprises pour racisme, haine, expression de préjugés, incitation à la violence, discrimination, mépris, informations inexactes et incomplètes, acharnement, propos irrespectueux et atteinte à la dignité humaine. Ce n’est pas nous qui le dison, c’est le Conseil de presse!

Le CRTC est l’organisme fédéral qui contrôle les médias électroniques au pays. En 2004, Radio X, refusant de se conformer aux conditions imposées, le CRTC a menacé de révoquer sa licence. L’animateur controversé Jean-François Fillion perdra son emploi l’année suivante.

Envoyons nos plaintes par ici!