Radio-poubelles complices!

« C’est pas Québec !», voilà ce qu’on entend depuis l’attentat de la mosquée de Sainte-Foy, dimanche.

Pourtant, si c’est peut-être pas le Québec, cela ressemble terriblement à Québec, cette ville où il suffit d’ouvrir son poste de radio pour entendre ça :

« La gang qui est ouvertement en guerre contre les occidentaux et nos valeurs, c’est les musulmans (…) J’ai peur que dans cinq ans, dans dix ans, on ait des problèmes ici. »

-Jeff Fillion, Radio-Pirate, le 9 décembre 2015

Ou encore :

« Je l’ai déjà dit et je vais le dire encore: on n’est pas fait pour vivre ensemble. C’est-tu assez clair? (…) On n’a pas les mêmes valeurs, on n’a pas les mêmes buts, on voit pas les choses de la même manière, ça se peut-tu qu’on n’est pas fait pour aller ensemble? »

-Jeff Fillion, Radio X, le 19 septembre 2016

Ou bien :

« ils [les musulmans] ont en horreur les valeurs occidentales, la liberté, la démocratie, l’égalité homme-femme. Ils veulent détruire cette civilisation qui est la nôtre. »

-Jacques Brassard, Radio X, le 19 septembre 2016

Faut-il rappeler que lorsqu’une tête de porc ensanglantée avait été déposée, en juin dernier, devant la même mosquée que celle visée par l’attentat de dimanche, on avait pu entendre cela sur ces mêmes radios :

« Geste haineux, islamophobie… On se calme le pompon! (…) C’est écrit où dans le code criminel que j’ai pas le droit de donner une tête de cochon? C’est peut-être une joke niaiseuse (…) C’est un peu ridicule (…) En quoi c’est de la haine? »

-Eric Duhaime, FM93, le 20 juin 2016

Ces radio-poubelles ont leurs responsabilités dans les événements de dimanche. Oui, c’est sûr, ils n’ont pas appuyé sur la gâchette ou planifié l’attentat, par contre, ces radio-poubelles ont développé un climat de haine envers la communauté musulmane. Elles ont banalisé les propos racistes et contribué à créer un climat favorable à la xénophobie.

Ces radios sont coupables d’avoir banalisé l’islamophobie à tel point que quelqu’un s’est senti le droit de massacrer des habitants de notre ville sous prétexte de leur religion.

On assiste depuis dimanche au carnaval de l’hypocrisie de tous ces médias, comme, par exemple, Richard Martineau qui, dans sa chronique du Journal de Québec du 31 janvier, condamne l’extrême-droite au même titre que l’islamisme.

Faut-il rappeler à M. Martineau qu’il ne cesse d’encenser le Front National et Marine Le Pen dans ses chroniques ? Le même parti dont Alexandre Bissonnette, l’auteur de l’attentat, se disait partisan…

Les Duhaime, Fillion, Martineau et autres ont une responsabilité dans les meurtres d’Abdelkrim, Aboubaker, Khaled, Azzedine, Mamadou et Ibrahim.

Jusque là, vous étiez juste racistes, xénophobes et sexistes, vous êtes désormais complices d’un assassin.