Archives du mot-clé Adrien Pouliot

Adrien Pouliot pense qu’on devrait empêcher Guy A. Lepage de parler

Jeff Fillion

Le politicien conservateur Maxime Bernier critique Radio-Canada, et Guy A. Lepage réplique en le traitant de zouf sur Twitter. Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec, en parle avec Jean-François Fillion.

Il y a beaucoup de surprises dans l’extrait audio suivant. Pour résumer, il y a un libertarien, Adrien Pouliot, demandant l’aide du gouvernement pour brimer la liberté d’expression de quelqu’un. Il affirme aussi qu’on peut censurer les gens tant que c’est écrit dans un contrat. Finalement, il ajoute à Radio X, devant Jeff Fillion, qu’on peut émettre toutes sortes d’opinions, tant que c’est respectueux.

Notre détecteur de contradictions surchauffe.

Pouliot prétend ne plus vouloir de gouvernement dans ses pattes… sauf pour les infrastructures routières, pour les prisons et maintenant pour gérer le droit de parole à Radio-Canada. Ça commence à faire beaucoup de gouvernement.

Pouliot fait aussi référence à la loi sur la radiodiffusion qui, selon lui, oblige Radio-Canada à être neutre. Peut-être se base-t-il, entre autres, sur l’article 3 (1) (i) (iv) stipulant que la programmation du système canadien de radiodiffusion devrait :

dans la mesure du possible, offrir au public l’occasion de prendre connaissance d’opinions divergentes sur des sujets qui l’intéressent,

Sauf que cette loi s’applique à TOUS les médias canadiens. Pas seulement à Radio-Canada. En fait, il n’y a rien dans la loi sur la radiodiffusion obligeant Radio-Canada à être plus neutre que les autres.

Il y a d’autres aspects intéressants dans cette loi: L’obligation de représenter les communautés culturelles, d’être neutre en période d’élections, d’offrir une information de haute qualité, etc.

Donc, bien d’accord avec Adrien Pouliot, appliquons la loi sur la radiodiffusion. On verra qui, entre Radio-Canada et la radio-poubelle, enfreint le plus la loi.

Et avant de féliciter Jean-François Fillion qui aurait défendu son ennemi juré Guy A Lepage, attendons un peu. Fillion, c’est le gars qui souhaite une dictature comme à Singapour, qui couvre la Chine de louanges, qui souhaite empêcher la venue du militant José Bové, et qui applaudit les coups de fouets contre le héros de la liberté d’expression Raïf Badawi, entre autres.

C’est mal connaitre Fillion que de penser qu’il peut être fidèle à une règle éthique. Fillion ne s’intéresse qu’à son propre nombril. En défendant Guy A Lepage, Fillion défend son propre droit d’insulter les gens en tweetant. Vous croyez que l’affaire Taillefer ne lui a pas laissé de cicatrices?

CHOI: Interdire Guy A Lepage de parler

25 novembre 2016, Fillion, avec Jean-François Fillion et Adrien Pouliot (00:15:07)

12h20 : AP- « Il y a une relation contractuelle que toi tu as avec ton employeur qui limite jusqu’à un certain point ton droit à la liberté d’expression (…) Est-ce que Guy A Lepage a, ou devrait avoir, une obligation de ne pas faire de commentaires à l’extérieur de son émission qui puisse ternir l’image de Radio-Canada? (…) Radio-Canada, c’est supposé être neutre. C’est ça que ça dit la loi sur la radiodiffusion (…) Je trouve ça intéressant que tu aies émis cette opinion là ce matin (Jeff appuie le droit de Guy d’insulter Maxime Bernier), ça montre que tu es quelqu’un qui croit vraiment à une opinion différente. Moi, oui, j’y crois, mais il faut que ça se fasse dans un certain respect. »

Et Fillion continue avec du chialage sur la pauvre droite discriminée par les médias. Ça se poursuit avec une partie islamophobe en prime. Selon Fillion, « on » serait incompatible avec les musulmans.

Fillion_2016-11-25-EntrevueAvecAdrienPouliotGuyA.mp3

L’espoir de la droite s’écrase dans Chauveau

Malgré l’appui unanime et enthousiaste de la radio-poubelle. Malgré des chroniques régulières à Maurais live. Malgré les nombreuses entrevues. Malgré de grosses déclarations d’amour de Jeff Fillion, Dominic Maurais, Denis Gravel et Éric Duhaime… le Parti Conservateur du Québec d’Adrien Pouliot s’écrase dans Chauveau. Il n’a connu qu’une très légère hausse.

En contrepartie, Québec Solidaire n’a été invité à aucun débat de la radio-poubelle de l’aveu même d’Éric Duhaime.

  • Résultats du 7 avril 2014 avec Julie Plamondon, une nobody du PCQ: 455 votes et 1,05 % des voix (electionsquebec.qc.ca)
  • Résultats du 8 juin 2015 avec Adrien Pouliot, le chef du PCQ: 1239 votes et 4,96 % des voix (resultats.dgeq.org)

Donc, la combinaison chef du parti + appui de la radio-poubelle + sécurité de l’élection partielle (le PLQ reste majoritaire de toute façon) = 784 votes de plus

Encore une fois il est difficile de mesurer la part de l’influence de la radio-poubelle dans ces nouveaux votes. Mais on s’entend que ça n’a eu un impact très significatif, comme nous avions remarqué lors de l’élection partielle de Lévis.

Du côté de Jean-Talon, ça fait un autre ministre issu de la radio-poubelle: Sébastien Proulx, qui était chroniqueur à Maurais live. Il rejoint donc son chum Martin Coiteux, ex-chroniqueur lui aussi.

CHOI: entrevue avec Adrien Pouliot du PCQ (00:17:37)
29 mai 2015, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h : « Comment ça va la campagne à Chauveau? Est-ce que les gens commencent à vous reconnaitre un peu? C’est sûr que ma présence à la radio, à Radio X dans l’émission de Dominic Maurais, m’aide beaucoup. Y a un facteur de reconnaissance (…) À Québec, le message devrait bien passer. Récemment il y a eu un sondage sur les climatosceptiques. À Québec entre autres les radios ont un grand rôle à jouer là-dedans. »

Le_show_du_matin_29_05_2015-8h-AdrienPouliotRadioXAideBeaucoup.mp3

Une petite swing pour le Parti Conservateur du Québec dans Chauveau

Élections partielles à Québec. Dans Jean-Talon et Chauveau. Chauveau est le fief de Gérard Deltell, le chouchou de la radiopou, qui s’en va au Parti Conservateur fédéral. Chauveau, c’est l’espoir de la droite à Québec. C’est Vanier, l’endroit où le premier député de l’ADQ a été élu, lors d’une élection partielle.

Adrien Pouliot, chef du Parti Conservateur du Québec, profite de l’élection partielle pour se présenter. Et il pourra compter sur l’appui de la radio-poubelle.

Adrien Pouliot est chroniqueur régulier de Maurais live, à CHOI. Bouchard, du 93.3, cherche un slogan pour l’élection. Ça vous donne une idée? Regardez le timing:

27 avril, Bouchard s’interroge à voix haute sur la possibilité de présenter Adrien Pouliot dans Chauveau.
28 avril, Adrien Pouliot annonce, à l’antenne du 93,3, qu’il sera candidat dans Chauveau.

La radio-poubelle appuyant un candidat sans réserve et disant aux auditeurs pour qui voter.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs.

Le résultat sera-t-il aussi mauvais que lors des partielles à Lévis? Nous garderons un œil attentif sur les résultats.

93.3 : prosélytisme PCQ (00:07:36)
27 avril 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h52 « Est-ce que le PCQ va se présenter aux partielles à Québec? Il aurait de la visibilité dans les médias de Québec! S’il est pas intéressé, on va tenter de le convaincre. »

2015.04.27-08.52-933-proselytismePcq.mp3

 

93.3: ça prend un slogan pour le PCQ (00:23:06)
28 avril 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
7h45 : Bouchard fait une entrevue avec Pouliot qui annonce qu’il se présente dans Chauveau. « Ça nous prend un slogan. Anybody but Pauline, ça a marché. Rappelez-vous la mairesse Boucher à Québec. Arthur avait parti: Madame Blancheville va faire le ménage à l’hôtel de ville. Je me souviens. Arthur poussait ça (…) Ça nous prendrait un slogan pour M. Pouliot dans Chauveau (…) Nos couleurs, oui, ça va être ça. Oui, je prends pour quelqu’un. (…) Libéral dans Jean-Talon, Parti Conservateur dans Chauveau. »

2015.04.28-07.45-933-BouchardChercheUnSloganPourPouliot.mp3

 

Et si vous ne comprenez pas encore pourquoi la droite ça pogne autant à Québec, Pierre Paul-Hus l’explique lui-même.

CHOI: Québec plus à droite à cause de la radio (00:02:33)
8 mai 2015, Maurais live avec Dominic Maurais et Pierre Paul-Hus, candidat conservateur
11h25 : « On dirait que ça lève juste dans la région de Québec, le Parti Conservateur (…) Les médias ne donnent pas de coup de main. Radio-Canada a la mission d’empêcher le Parti Conservateur d’être élu (…) Pourquoi les gens votent à droite dans la région de Québec? Parce que les gens n’ont pas la même radio, la même information. »

Maurais_live_08_05_2015_11h25-PlusADroiteACauseDesRadios.mp3

En campagne pour la loi 3 et contre les syndicats

Suite de la campagne de Bouchard de provocation anti-syndicale et pro-loi 3.

93.3 : Bouchard réfléchit à sa campagne sur les autocollants (00:15:01)
17 octobre 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h15 : Bouchard revient avec ses autocollants. « On distribue des milliers d’autocollants ». « La semaine prochaine on va passer à l’action (…) Je pense que j’en ai 10,000. »

 

CHOI: les pro-loi 3 doivent se regrouper (00:13:42)
14 octobre 2014, Maurais live avec Réjean Breton et Dominic Maurais
11h10 : « Un regroupement de ceux qui n’ont pas de fond de pension. (…) Il va falloir qu’on finisse par s’occuper de nos affaires (…) Il va falloir penser à se regrouper. »

 

Myrial Ségal dit candidement que, oui, les auditeurs sont des militants.

93.3 : les auditeurs de Bouchard, des militants (00:01:50)
3 novembre 2014, Bouchard en parle avec Myriam Ségal et Sylvain Bouchard
6h35 : Myriam revient sur le voyage de Bouchard en Ontario. « Tes auditeurs sont des militants ».

 

CHOI: Marcotte propose de supprimer les syndicats (00:02:16)
20 octobre 2014, Maurais live avec Johanne Marcotte et Dominic Maurais
11h10 : « Est-ce qu’on devrait oui ou non enlever le droit de grève aux garderies? Moi c’est plus drastique que ça j’irais plus large que ça. (…) Si c’était moi, le droit de grève dans tous les services, j’enlèverais ça bord en bord.

 

Enfumage de l’apocaliptique libertarien Ulrich Genisson. Remarquez c’est au moins la deuxième fois que Genisson dit ça.

CHOI : le FN un parti de gauche (00:21:51)
6 novembre 2014, Maurais live avec Ulrich Genisson
9h58 : « Le FN est un parti de gauche et lavenir de la France (…) Il y aura inévitablement une guerre civile ».

 

Élection partielle dans Lévis, la radio-poubelle appuie Pouliot.

CHOI : entrevue bonbon avec Adrien Pouliot (00:13:19)
17 octobre 2014, le Show du matin avec Adrien Pouliot, Jérôme Landry et Denis Gravel
9h : Il veut tout privatiser… sauf une autoroute sous-terraine de plusieurs milliards.

 

Si vous en doutez, laissez Gravel vous l’expliquer lui-même :

CHOI: Pouliot comme pm du Québec (00:06:07)
4 novembre 2014, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h35 : « Si la radio de Québec décidait de tout la, Adrien Pouliot serait premier ministre du Québec. »

Élections sous-influence à Lévis : notre analyse

Quelle est l’influence de la radio-poubelle dans les élections partielles d’hier à Lévis? Les résultats, publiés aujourd’hui, sont éclairants. Et les résultats tendent à démontrer la faible influence de la radio-poubelle.

Rappelons que lors des dernières élections provinciales, la radio-poubelle a appuyé le PLQ et la CAQ. L’appui au Parti Conservateur du Québec (PCQ), ne fut important qu’avant le début des élections.

Cette fois la radio-poubelle n’avait pas la crainte de voir arriver des souverainistes au pouvoir. Elle était donc libre d’appuyer le ou les candidats de son choix. Cette fois, c’est Adrien Pouliot, chef du PCQ, qui a bénéficié de l’appui soutenu de la radio-poubelle.

Janet Jones du PLQ

Lors des élections, Mme Jones obtient une seule entrevue à Radio X au Show du matin. Elle y démontre une méconnaissance d’un dossier important pour la radio-poubelle, celui du troisième lien autoroutier. Ayant passé un mauvais quart d’heure, elle refusera toutes les autres entrevues par la suite. Fidèle à son habitude, Maurais live n’a pas manqué de la ridiculiser en organisant un débat entre les candidats avec une pancarte de Mme Jones pour la remplacer. Cette photo a beaucoup circulé. On dit même que le Journal de Québec l’a utilisé.

Janet JonesRemarquez, c’est une forme d’intimidation: si tu refuse de venir à Radio X, on va te tourner au ridicule et on va nuire au max à ta campagne. Les autres candidats n’ont pas manqué de saisir le message.

Adrien Pouliot du PCQ

Adrien Pouliot était chroniqueur hebdomadaire à Maurais live avant l’élection. Il a annoncé sa candidature à l’antenne de Radio X. Le fil Facebook de Maurais était aussi intensément spammé par des adeptes du PCQ.

De son côté, Jeff FIllion à NRJ, se disant ouvertement libertarien comme Pouliot, a affirmé au début de la campagne que

« J’cacherai pas que je suis pro Adrien. Je ferai pas semblant comme d’autres médias que j’suis neutre la (…) vous allez donc entendre plus souvent Adrien que n’importe qui d’autre. »

La campagne d’autocollants #ASSEZ ne semble pas avoir beaucoup fonctionné. Nous n’avons vu aucune voiture l’arborant.

Adrien a reçu un traitement royal à Radio X, NRJ et au fm 93 avec de fréquentes entrevues. Un traitement largement débalancé. Le PCQ n’a pourtant aucun élu et n’a pas obtenu 3% d’appui aux dernières élections.

Le PQ et la CAQ

Ces deux la on eu un traitement qu’on pourrait qualifier de correct avec bien sûr une préférence marquée pour Paradis.

Le résultat

  1. François Paradis CAQ : 10 110
  2. Janet Jones PLQ : 7014
  3. Alexandre Bégin PQ : 1788
  4. Yv Bonnier Viger QS : 1654
  5. Adrien Pouliot PCQ : 503
  6. Alex Tyrrell PVQ : 238

Donc malgré un large appui de la radio-poubelle, le score du PCQ est très bas avec seulement 503 votes. Quoi qu’on peut dire qu’il s’agit du double du Parti Vert du Québec, un parti existant depuis beaucoup plus longtemps que le PCQ.

Dans tous les cas, 500 votes ne détermine pas l’issu d’une élection. Du moins, pas dans ce cas la.

À la lecture de ces résultats, on peut donc relativiser la capacité de la radio-poubelle de mobiliser leur auditoire pour se rendre aux urnes.

Soulevons toutefois que l’engagement de la radio-poubelle fut beaucoup moins intense que lors des élections provinciales.

Que faire?

Pour réagir vous pouvez déposer une plainte au CPQ ou au CRTC. Vous pouvez aussi aviser les annonceurs.