Archives du mot-clé Denis Gravel

Gravel se réjouit d’avoir imposé le troisième lien à l’ordre du jour de la mairie

Denis Gravel

Quand on dit que la radio-poubelle a de l’influence sur les politiciens, personne ne nous croit. Mais quand la radio-poubelle l’avoue elle-même, c’est bien mieux.

Dans l’extrait suivant, Denis Gravel se réjouit d’avoir imposé le débat sur un troisième lien aux politiciens. En effet, imprimer 20,000 autocollants, lancer une pétition, harceler le maire sur les réseaux sociaux, c’est le genre de choses qui peuvent avoir du poids sur les politiciens.

On est juste content que Gravel soit candide à ce sujet.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI : les radios ont imposé le débat sur le troisième lien

30 novembre 2016, Gravel dans le retour avec Denis Gravel (00:12:51)

15h17 : «La radio c’est pas important, c’est futile (…) On est les seuls qui sommes condamnés à prendre la parole pour la majorité. On n’est pas des politiciens, mais on est obligés de faire de la politique par la bande. Une fois de temps en temps, on est capable de réorienter le débat à l’hôtel de Ville. Je pense que la réussite du troisième lien, de voir qu’on a forcé ça à l’ordre du jour, est une réussite.»

Et de poursuivre en prenant comme exemple les food-trucks, une autre campagne politique de nos radios-poubelles.

gravel-dans-le-retour_2016-11-30-15h11-reorienter-le-debat-3elien.mp3

Le Conseil de presse blâme Radio X pour conflit d’intérêts, préjugés, discrimination et propos méprisants

Le Conseil de presse a rendu publiques deux décisions concernant Radio X.

L’une concerne une plainte déposée le 6 mai 2015. On y rapporte que Jean-Christophe Ouellet, le co-animateur de Dominic Maurais à Radio X, parle de vapotage à l’antenne tout en étant propriétaire d’une boutique de cigarettes électroniques. Ce qui le met en conflit d’intérêts.

La chose est tellement banalisée à Radio X que Maurais avait même fabriqué un thème musical spécial chaque fois que Ouellet parlait de vapotage: « les vapo news ».

« Pour le Conseil, le conflit d’intérêts de M. Ouellet est évident. Étant donné son statut de propriétaire d’une boutique de cigarettes électroniques, il aurait dû s’interdire d’aborder tout sujet touchant au vapotage. »

Un blâme est également porté à l’encontre de Dominic Maurais « pour avoir omis de veiller à ce que M. Ouellet ne se retrouve pas en situation de conflit d’intérêts. »

Cette décision va dans le sens de ce que la Coalition affirme depuis maintenant 4 ans: la radio-poubelle fait de l’anti-journalisme. Elle utilise le journalisme tout en en piétinant les principes déontologiques de base.

Ça fait plusieurs semaines qu’il n’y a pas eu de « vaponews » à Radio X, ce qui confirme une autre affaire: si la radio-poubelle n’est pas membre du CPQ et ne répond pas aux plaintes, elle garde une oreille attentive et peut modifier ses comportements dans le bon sens.

Lire toute la décision du Conseil de presse d2015-05-137.

L’autre décision concerne une grande séance de défoulement contre les plus démunis de la société: les gens vivant de l’aide sociale.

La plainte est déposée le 17 avril 2015 par le Regroupement des femmes sans emploi du Nord de Québec. Elle concerne Denis Gravel et Jérôme Landry à l’époque où ils faisaient croire qu’ils étaient les meilleurs amis du monde.

Le conseil atteste que Gravel et Landry ont fait preuve de mépris et de discrimination, et ont propagé des préjugés envers les gens vivant de l’aide sociale mais aussi contre ceux qui les défendent.

Les gens vivant de l’aide sociale y sont qualifiés de voleurs, sales et alcooliques.

Extraits:

« Les gens aptes au travail, met ton cadran, peigne-toi et va travailler […]. Lave-toi […]. »

« On tolère des gens, dix, onze ans sur le B.S, alors qu’ils sont aptes au travail […] ces gens-là sont des voleurs! […] qui tu voles? Ceux qui ont des limitations à l’emploi, ils enlèvent de l’argent à ceux qui en ont vraiment besoin […]. »

Le CPQ déplore aussi l’utilisation péjorative à répétition du mot « B.S ».

En répétant continuellement le terme “B.S.”, l’animateur contribue à renforcer une image négative à l’égard des personnes assistées sociales.

La Coalition sortons les radios-poubelles déplore l’acharnement des animateurs à s’attaquer aux plus faibles et à en faire des boucs-émissaires. En plus de s’attaquer aux pauvres, la radio-poubelle s’attaque aussi aux musulmans, aux femmes, aux gays, etc.

Nous déplorons l’impunité dont jouit la radio-poubelle. Une organisation avec des dents doit être en mesure de faire appliquer des sanctions contre ceux qui piétinent la déontologie journalistique et qui répandent la haine.

Lire la plainte d2015-05-140.

Gravel fantasme encore de frapper les cyclistes avec sa voiture

Denis Gravel

Denis Gravel fantasme encore de frapper des cyclistes avec sa voiture. Mépris et haine envers les cyclistes. La marque de commerce de Radio X.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI : propos haineux anti-cyclistes (00:02:03)

8 mars 2016, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel et Véronique Bergeron

14h43 : « VB- Comment tu peux te ramasser avec un bicycle sur Laurentienne?

DG- Difficilement, mais la peur du ridicule n’arrête pas les maniaques de la pédale (…) Je circule à contresens sur Hamel, tout le monde est crowdé serré puis je suis pas sur le trottoir. Ta gueule, j’ai un fat bike. J’aimerais tellement ça que tu me rentres dedans pour faire les nouvelles (rires). Sont-tu désagréables les cyclistes. »

Gravel-dans-le-retour_2016-03-08-Frapper-cyclistes.mp3

Geneviève Saint-Germain est « une colonne qui sait pas vivre », selon Denis Gravel

Denis Gravel

Pour la Journée internationale des femmes, célébrons le masculinisme en piétinant les femmes.

Retour sur Tout le monde en parle. Gros débat sur le féminisme avec, d’un côté Sophie Durocher, défendant une approche libérale (Let’s go t’es capable), et Geneviève Saint-Germain, défendant l’équité et l’égalité.

Évidemment, les machos de la radio-poubelle prennent le bord de Durocher et attaquent Saint-Germain. Denis Gravel est particulièrement virulent, qualifiant Saint-Germain tout simplement de « colonne qui ne sait pas vivre ».

On rappelle que la radio-poubelle « ne fait plus d’attaques contre la personne », selon Jérôme Landry et Pierre Martineau.

En passant, Sophie Durocher a interrompu Geneviève Saint-Germain autant que l’inverse. Mais Denis Gravel ne peut pas le savoir puisqu’il n’a pas écouté TLMEP. Mais il va tout vous expliquer quand même.

Puisque le CCNR réagit assez bien aux insultes, nous vous suggérons de porter plainte, ou d’écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI : Saint-Germain est une « colonne » (00:15:19)

7 mars 2016, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel et Véronique Bergeron

15h22 : « DG- Saint-Germain ne sait pas vivre. C’est une colonne (…)

VB- C’est dans son non-verbal que j’ai trouvé cette femme méprisante (…)

DG- Geneviève Saint-Germain, c’est une colonne qui ne sait pas vivre. Elle a un manque total de classe. Et que ce qu’elle pense ça ait du sens ou non ça change pas le fait que c’est une colonne qui ne sait pas vivre (…) Est-ce que le féminisme, en 2016, c’est rendu l’excuse des gens frustrés qui, dans la vie, soit par manque de talent, soit par manque de ressources, sont pas capables d’accéder à ce qu’ils veulent? Moi je pense que oui (…) Ce genre de féminisme-là, c’est tout le temps des frustrées qui, au lieu de se dire:  »j’ai pas eu la job parce que j’ai pas été assez bon », ou  »j’ai pas réussi à avoir le même salaire parce que je suis pas assez bon ». bien, c’est des gens qui vont se réfugier dans ces niches-là (…)

VB- Tsé, on a eu le débat des races, à cause des Oscars. Will Smith était peut-être juste pas assez bon pour être en nomination comme meilleur premier rôle. Mais ça parait bien de crier au racisme (…)

DG- Il y a des individus racistes. Il y a des individus sexistes. Mais la société ne l’est plus. Arrêtez moi ça (…) Je pense que l’égalité en 2016, c’est se sentir en droit de dire d’une femme, est donc bien colonne puis a sait donc ben pas vivre. Et ce que Geneviève Saint-Germain nous a montré hier soir, c’est qu’au delà de son nombril il n’y a pas grand chose de beau (…) C’est pas drôle, c’est rendu qu’on marche sur des œufs pour dire qu’une femme au Québec est une colonne qui sait pas vivre (…)  »

Gravel-dans-le-retour_2016-03-07-15h22-St-germain-colonne.mp3

Les chauffeurs de taxi: des « caves » et des « singes », selon Denis Gravel

Denis Gravel

Uber contre les taxis, la radio-poubelle a fait son choix. À part Nathalie Normandeau et Sylvain Bouchard, toute la radio-poubelle prend parti pour Uber. C’est correct, ils ont droit à leur opinion.

Là où ça dérape, c’est quand Denis Gravel tient des propos racistes envers les chauffeurs de taxi montréalais. Il les traite de « singes », de « tarés », de « caves », de gens ayant « d’autres valeurs ». L’extrait est plus bas.

Oui, on parle bien de la radio-poubelle qui n’existe plus et qui ne fait plus jamais d’attaques contre la personne.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

On a hâte que Québecor écrive un texte là-dessus.

CHOI: les taxis, des singes et des caves (00:14:18)

10 février 2016, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel

15h03 : « C’est sûr que ça allait être le bordel avec les taxis à Montréal (…) C’est la meilleure pub qu’Uber pouvait pas avoir. Laissez les chauffeurs de taxi parler à la caméra (…) La Planète des singes (…) À partir du moment que t’es pas tout croche, t’es pas un chauffeur de taxi. Gang de caves (…) Ça, c’est des affaires que tu vois dans d’autres pays. Ou il y a d’autres règles. Ou il y a d’autres valeurs (…) T’es pas loin de crier Allah akhbar autour du char (…) À faire les singes comme ça à la tévé, comment vous pensez que ça peut vous aider ? (…) Criez au racisme, je vais régler ça rapidement. Dans la catégorie  »tout mélanger pour faire pitié », moi là (…)  Les seuls qui sont victimes de racisme au Québec, c’est les gens qui veulent être victimes de racisme (…) Les chauffeurs de taxi qui se comportent en singes, les chauffeurs de taxi qui se comportent en tarés, bien on va vous traiter de singes et vous traiter de tarés. C’est ça la liberté et c’est ça l’égalité (…) Est-ce qu’on est en Irak en train de mettre le feu à une chèvre? On es-tu dans un pays de caves ou on est à l’aéroport de Montréal? »

Le_retour_de_Radio_X_10_02_2016_14h58-taxis-cave.mp3