Archives du mot-clé Fédération des Québécois de Souche

Les amis des intégristes et des fascistes

Le hasard réserve de drôles de surprises. Cette semaine, deux événements, très différents, retiennent notre attention. Ils mettent en relief l’éclatante hypocrisie de la radio-poubelle et, plus largement, notre aveuglement collectif.

Le premier événement concerne la commémoration des 70 ans d’Auschwitz. Le second, le refus re la Ville de Montréal d’accorder un permis à Hamza Chaoui pour sa mosquée.

Voyons comment la radio-poubelle peut tenir un discours similaire aux intégristes et des fascistes et, en même temps, dénoncer les intégristes et les fascistes. Sauf eux-mêmes et leurs amis, évidemment.

Les amis des intégristes

On sait déjà ce que la radio-poubelle dira d’Hamza Chaoui. « C’est un méchant islamiste et Denis Coderre à mis ses culottes devant les intégristes musulmans ». On accuse l’imam controversé d’avoir un discours rétrograde.

Pourtant, est-ce que le discours de la radio-poubelle est si différent de celui de Chaoui?

Au sujet des femmes, Sylvain Bouchard répète à qui veut l’entendre que les femmes ne devraient pas conduire de voiture. Oui oui, comme en Arabie Saoudite. Monette dit que le ménage est une affaire de femme. Dominic Maurais et Martineau trouvent que de sortir des clichés homme-femme « c’est freak ».

Ce qui n’empêche pas la radio-poubelle de condamner Chaouli pour s’opposer à l’égalité homme-femme.

Au sujet des gais? Jeff Fillion affirme qu’une parade gaie peut « fucker les enfants ». Josée Morissette compare deux gais qui s’embrassent à « deux chiens ». Jérôme Landry a horreur du lesbianisme dans la série Unité 9 et affirme que les écoles « sont trop féminisées ».

Et qui soutient le maire Jean Tremblay dans sa croisade pour conserver la prière à l’hôtel de ville? Radio X Saguenay, KYK, bien entendu!

Et les châtiments corporels, comme le fouet? La radio-poubelle adore ça! La torture, pas de problème. Pour les enfants, le serrage de bras et des ouïes est tout indiqué. Les décapitations? La radio-poubelle est pro-peine de mort.

Le discours de la radio-poubelle est bien pire que celui de l’imam Chaoui.

  1. Ils font des prêches chaque jour
  2. Ils ont un plus grand nombre de fidèles
  3. lls font de l’incitation à la violence

Rappelons que la résidence d’un opposant à la radio-poubelle a déjà été attaquée pour avoir critiqué la radio-poubelle.

Les amis des fascistes

Il était fascinant d’entendre cette semaine Carl Monette en entrevue avec Marguerite Elias Quddus. Mme Quddus, survivante d’Auschwitz et sympathisante communiste, a touché le coeur de Monette avec son poignant témoignage. Monette n’a pas tari d’insultes pour fustiger les méchants fascistes qui l’ont tant fait souffrir.

Pourtant il s’agit du même gars qui affirme qu’on devait envoyer les itinérants, castrés, travailler dans un camp dans le Nord. Il a même affirmé, il y a quelques jours, qu’on devait « gazer » les prisonniers ou leur « tirer une balle dans la tête », une technique qu’auraient appréciés les nazis.

Sylvain Bouchard à déjà applaudit aux écrits d’un fasciste. Le fonctionnaire Bernard Guay affirmait dans la section opinion du Soleil qu’on devait réserver aux « carrés rouge » la même médecine que celle des chemises brunes dans les années 30. C’est d’ailleurs en partie ce qui a causé la création de la Coalition sortons les radios-poubelles.

La fasciste Bernard Guay avait décrit la radio-poubelle comme un modèle à suivre…

Les gens qui s’opposent aux points de vue véhiculés par les médias contrôlés par la gauche doivent se doter de leurs propres médias. On en retrouve une ébauche dans certaines radios populaires de la région de Québec et cela inquiète tellement nos gauchistes qu’ils essaient constamment de les discréditer en les qualifiant de radios-poubelles.
-Bernard Guay

Et a-t-on déjà oublié que Sylvain Bouchard a déjà proposé de faire une crémation collective du livre de Gabriel Nadeau-Dubois?

Même si on ne peut pas affirmer que la radio-poubelle soit un organe de propagande fasciste, on peut affirmer sans crainte que la radio-poubelle est appréciée des fascistes. Comme ce membre de la Fédération des Québécois de Souche qui affirmait en entrevue adorer le discours de Maurais sur le « racisme anti-blanc ». Et quel média a obtenu le plus d’entrevues avec la FQS? Nul autre que Radio X.

Et que dire de cette fameuse entrevue complaisante des ados du matin avec le groupe de musique d’extrême-droite « Légitime Violence ». Ce groupe, en plus de chanter vouloir poignarder les « gauchistes efféminés », reprenait des pièces d’Evil Skins. « Déroulons les barbelés, préparons le Zyklon B » scande une de leurs chansons sur les camps de concentration nazis. Les animateurs trouvaient ça très drôle.

Mais les temps changent. Mme Quddus est juive, pas musulmane. À l’époque de l’Allemagne nazie, on attribuait tous les problèmes causés par la crise économique aux juifs. Maintenant, tous les problèmes sont attribués aux musulmans.

La méthode est la même. En période de crise, la chasse au bouc émissaire devient la norme. Elle agit comme un écran de fumée masquant les vrais responsables.

La radio-poubelle est une cellule intégriste dangereuse, aux antipodes des valeurs québécoises d’égalité entre les femmes et de tolérance. Elle prône un retour en arrière qu’apprécient les plus réactionnaires, qu’ils soient fascistes ou intégristes religieux.

Pourtant, qui dénonce la radio-poubelle? Pas grand monde en dehors du Conseil de presse du Québec qui publie de très lucides jugements, sans conséquences, à un rythme régulier. Tout le reste: les médias (sauf Simon Jodoin et quelques autres), les politiciens (sauf Régis Labeaume) ferment les yeux. « La radio-poubelle n’existe plus », affirme aujourd’hui le jadis très critique David Desjardins, en choeur avec de nombreux autres « chiens de garde de la démocratie ».

Non franchement, on n’arrive pas à comprendre comment la radio-poubelle peut tenir un discours aussi proche et sympathiser avec des victimes des nazis. On ne voit pas la différence entre l’imam Chaouli et la radio-poubelle. En dehors de la couleur de peau, bien entendu.

Maurais offre une belle tribune à l’extrême-droite

Il s’agit d’au moins la deuxième entrevue que Dominic Maurais offre à une organisation d’extrême-droite, la Fédération des Québécois de Souche.

Maurais essaie encore de se présenter comme anti-fasciste alors que nous avons maintes fois démontré que son émission offre une large tribune aux islamophobes. Nous avons aussi fait remarquer que la Fédération des Québécois de Souche adore la radio-poubelle et Maurais en particulier. D’ailleurs le porte-parole cite Radio X Saguenay dans cette entrevue.

CHOI: entrevue avec la Fédération des Québécois de Souche (00:04:23)
22 avril 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet
11h34: belle entrevue avec la FQS et leur campagne « 0% halal, 0% kasher, 100% québécois ».

Maurais_live_22_04_2014_11h34_11h51-EntrevueFqs.mp3

Il faut que ça cesse. Ensemble, mettons la pression sur les annonceurs!

Maurais en entrevue avec un groupe d’extrême-droite

FQS

CHOI: entrevue avec la FQS (00:23:58)
3 mars 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet
11h27: Entrevue avec un porte-parole de la Fédération des Québécois de Souche.

Maurais_live_03_03_2014_11h25_11h49-Fqs.mp3

Malgré qu’il prétend ne pas les connaitres, la Fédération des Québécois de Souche, de leur côté, admire Dominic Maurais. En décembre 2012, un porte-parole de la FQS fait une entrevue complaisante à l’hebdomadaire Le point du Lac Saint-Jean, propriété de Québécor. Il y affirme s’inspirer d’un certain Dominic Morais de CHOI et du Journal de Québec. Nous avons écris un article sur le sujet intitulé Islamophobie au Saguenay: Maurais a du sang de porc sur les mains.

Québécor et Radio X sont des médias qui connaissent très bien la FQS. En plus de l’entrevue dans l’hebdo, Simon Tremblay de Radio X Saguenay offrait une entrevue en septembre 2013 4 jours avant l’attaque de la mosquée au sang de porc Le Journal de Montréal abordait la naissance de la FQS dans un article d’octobre 2007. Le journal y allait sans embages: « L’idéologie extrémiste, voire néonazie, du FQS est claire ».

En présentant son indignation face aux propos du porte-parole de la FQS, Maurais feint de se présenter comme un anti-raciste. Nous avons pourtant souligné le racisme voilé des animateurs via des propos sur le racisme anti-blanc ou sur la réduction de l’immigration musulmane.

L’extrême-droite bienvenue à Radio X

L’animateur Simon Tremblay

Quatre jours avant que la mosquée du Saguenay soit aspergée de sang de porc, les responsables présumés, la Fédération des Québécois de Souche, donnait une entrevue complaisante à KYK Radio X Saguenay.

CHOI Saguenay: La FQS en entrevue à KYK (00:05:43)
27 août 2013, L’informateur avec Simon Tremblay et le porte-parole de la FQS, « M. Tremblay »
13h36: Entrevue complaisante au sujet de « la féminisation de l’éducation », de « l’islam » et de la « charte de la laïcité ».
Linformateur_27_08_2013_13h36_14h00-EntrevueFqs.mp3

L’extrait est un peu bizarre et coupe à plusieurs reprises. Pourtant c’est bien la version disponible sur le site web de Kyk.

Simon Tremblay ne voit aucun problème à faire une entrevue avec un groupe connu pour avoir, à tout le moins, distribué des tracts xénophobes anti-immigration. Un groupe que même le Journal de Montréal avait clairement associé à l’extrême-droite en 2007.

Simon Tremblay est bien connu pour avoir collaboré dans le passé avec des sources d’extrême-droite. Il avait collaboré étroitement avec le militant d’extrême-droite Martin Venne, ce qui avait conduit à des dérapages majeurs en terme de qualité d’information, conduisant le Conseil de presse à se prononcer.

Les patrons de CHOI sont bien au fait de tout ça. Soit ils font preuve d’une indolence coupable, soit ils assument pleinement et entièrement leur soutien à l’extrême-droite. Dans les deux cas, il faut que ça cesse.

Ensemble, mettons la pression sur les annonceurs!

Islamophobie au Saguenay: Maurais a du sang de porc sur les mains

Le 31 août, à Saguenay, du sang de porc est répandu sur la façade d’une mosquée saguenayenne. Alors que toutes nos élites semblent s’accorder sur le fait qu’il « s’agit d’un fait isolé », l’acte d’un « fou solitaire », d’autres indices tendent à pointer vers une organisation d’extrême-droite: la Fédération des Québécois de Souche (FQS).

Les récents évènements portent la marque de commerce de la FQS. L’organisation n’en est pas à ses premières armes en matière d’actions racistes à Saguenay. Ça fait écho à d’autres actions précédentes qui, elles, étaient clairement revendiquées. Par exemple, des tracts distribués en février 2013.

Ce matin, l’animateur Dominic Maurais de Radio X Québec (mais également en réseau au Saguenay et à Montréal) n’a pas parlé de l’événement. D’habitude loquace, Maurais a fait profil bas et n’a pas dit un mot à ce sujet brulant d’actualité.

En décembre 2012, un porte-parole de la FQS fait une entrevue complaisante à l’hebdomadaire Le point du Lac Saint-Jean, propriété de Québecor. L’individu affirme:

« Une annonce du gouvernement du Canada exigeait comme préalable de ne pas avoir la peau blanche. Il y avait une obligation de faire partie d’une minorité visible ».
« Dominic Morais (sic) de CHOI et du Journal du Québec avait vérifié par téléphone la véracité de cette annonce. Ainsi, à la blague, il disait avoir le visage brun pâle.On lui a confirmé qu’une personne avec le visage foncé était préférable. Après avoir entendu l’animateur, certains au Saguenay ont clamé de jeter dehors ce qu’on appelle des radio-poubelles ».
« Il faut conscientiser les gens » sur Le Point du Lac Saint-Jean, 4 décembre 2012, page 3

Ce dont il est question ici, c’est le fameux thème du « racisme anti-blanc », dont la radio-poubelle et l’extrême-droite sont bien friands. Maurais est l’un des promoteurs de cette idéologie. Sylvain Bouchard, du 93.3, également. Nous avons même, sur notre site, une catégorie d’extraits dédiée au soi-disant racisme anti-blanc.

Alors comment une radio de Québec influence-t-elle un incident comme celui qui s’est produit à la mosquée de Saguenay? En propageant la désinformation, la xénophobie et en faisant la promotion de l’ignorance, au point de devenir un modèle pour des militants d’extrême-droite; Dominic Maurais a du sang de porc sur les mains.

Pour plus d’informations, lire Un raciste prend Maurais en exemple et Maurais apprécié par l’extrême-droite.

Il est temps de mettre fin à cette radio toxique et raciste. Faites savoir votre dégoût aux annonceurs en les contactant!