Archives du mot-clé Jean-Simon Bui

Les provocateurs anti grève à l’Université Laval

bd

La clique des « journalistes » de service de la radio-poubelle ont passé beaucoup de temps à l’Université Laval ces derniers jours. Et ils n’ont pas toujours été bien reçus. Voici les meilleurs extraits.

Vous trouvez que ça va trop loin? Contactez les annonceurs.

Jean-Simon Bui du 93.3 témoigne de sa houleuse expérience. Et Bouchard lui propose de lui apporter son « aide », que ne rejette pas Bui.

93.3: forcer les lignes de piquetage avec l’aide de gros bras (00:12:30)
23 mars 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Jean-Simon Bui
9h05 : « J’ai juste le gout d’ouvrir les lignes et de demander s’il y a pas des auditeurs qui seraient pas intéressés à venir avec nous demain à l’Université Laval. Eux-autres ils sont là, et ils manifestent, nous autres on va faire une genre de manifestation et on va protéger nos journalistes qui veulent être sur place. Et on va inviter nos auditeurs, surtout ceux de 6 pieds 250 livres, à se joindre à nous (…) Je te jure que je peux rassembler 50 personnes assez facilement (…) Pourquoi on s’en monte pas une, un service de sécurité? (…) Envoyez l’escouade anti-émeute. »

2015.03.23-09.05-933-OnVaForcerLesLignes.mp3

 

Voilà Monette qui veut ficher les étudiants pro-grève.

CHOI: faire des listes des étudiants grévistes (00:08:28)
23 mars 2015, Monette avec Carl Monette et Martin Busuttil
12h45 : Busuttil explique qu’il a été suivi toute la matinée. Monette dit « Hey les guédailles, scramme un peu là (…) J’aimerais ça avoir le nom de tous ceux qui sont pour la grève. J’aimerais ça avoir une belle liste (…) Moi, si un jour j’ai une entreprise privée, je peux pas travailler avec des morons de même. (…) Il y a une couple de coups de pieds dans le cul des parents qui ne s’est pas donné » 12h59 « ça me dérange pas de me faire appeler Radio-poubelle »
13h04 un étudiant envoie le procès-verbal de son assemblée générale de grève « Ça serait facile de faire une liste de tous les étudiants pour la grève, ils sont identifiables sur tous les vidéos ».

Monette_23_03_2015-12h45-BuzuttilEstSuivi.mp3

 

Martin Busuttil, le « journaliste » de CHOI, raconte son passage difficile à l’Université Laval. Il est surpris d’être accueilli froidement.

CHOI: Busuttil à l’Université Laval (00:07:20)
23 mars 2015, Maurais live avec Dominic Maurais
9h37 : « Piquet de grève? Mais non c’est du boycottage, c’est du niaisage » Buzu « Un gars de Garneau est venu « un maudit malade ».

Maurais_live_23_03_2015-9h37-BuzuALul.mp3

Méfiez-vous de ces « journalistes » jaunes

Après Martin Busutil et Laurent Gaulin, voici d’autres soi-disant « journalistes » que les grévistes risquent de croiser dans les manifs et sur le campus dans les prochaines semaines.

Jean-Simon Bui du 93.3

 

Diplômé de l’ATM en 2014. Il a 26 ans. Contrairement à d’autres, lui s’affirme clairement du côté des carrés verts. Malgré tout, il s’étonne d’être accueilli avec agressivité par les étudiants.

Il était sur le campus aujourd’hui, il y retourne demain.

@JS_Bui_FM93

Yannick “Pee Wee” Tremblay de Radio X

Fier douchebag. Recherchiste à RadioX dans l’émission du récipiendaire de la poubelle d’or, Carl Monette, diplômé du Collège radio télévision de Québec et ex-lutteur.

@PeeWeeRadioX

 

Patrick Bégin du 93.3

 

« Directeur adjoint programmation-information FM93 » selon son Twitter.

Présent ce matin sur le campus de l’Université Laval, il aurait été aspergé de café… Bon, arrangez-vous pas non plus pour vous faire accuser de voies de fait.

@patrickbegin1

Alors on réitère que nous conseillons de ne pas répondre à ces journalistes. Nous vous invitons à ne pas les toucher pour ne pas avoir d’ennuis.

Nous n’avons aucun problème avec les journalistes. Mais ces gens-là sont plus près des provocateurs qu’autre chose. Ils ne sont pas là pour informer mais bien pour désinformer et pour tourner en dérision les étudiants. Ils ne méritent pas le titre de journalistes.

Un journaliste qui informe et qui met en lumière les enjeux mérite tout notre respect. Même s’il est personnellement contre la grève.

Si vous jugez que le comportement de ces personnes brime le code de déontologie des journalistes, (par exemple lorsque Bui insulte les étudiants) il est facile de faire une bonne plainte au Conseil de presse du Québec.