Archives du mot-clé Mario Roy

Arthur démolit Isabelle Gaston? Voici l’extrait

arthur

On apprend aujourd’hui le départ de Mario Roy de l’écurie de CHOI. La raison? Mario évoque des critiques qu’il aurait publiquement exprimé suite à des propos d’André Arthur.

Roy cite deux extraits où André Arthur cible Isabelle Gaston, la femme de Guy Turcotte. En effet, les propos du « roi des ondes » sont troublants. Voici l’un des extraits.

Le directeur Philippe Lefebvre, semble bien déterminé à protéger ses poulains les plus controversés. André Arthur vient pourtant juste d’être embauché. On peut présumer que d’autres déboires surviendront. M. Lefebvre appuiera-t-il l’autoritaire vieillard jusqu’au bout?

Un collaborateur congédié pour avoir exprimé son opinion… Liberté je crie ton nom partout?

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs et signez la Déclaration pour des ondes radios saines.

CHOI: André Arthur attaque Isabelle Gaston (00:08:40)

15 septembre 2015, Moreault en jase, avec André Arthur

« Ses enfants sont les seules vraies victimes (…) Elle fermait pas étanche (…) Elle, la madame Gaston, a choisi de marier Guy Turcotte. Et ça ne pouvait pas être une surprise de savoir quel homme il était (…) Elle, qui est peut-être un peu manipulatrice, lui fait deux enfants (…) Un gars qui apprend que sa blonde est maintenant la maitresse de son meilleur ami. Comme preuve de jugement d’Isabelle Gaston, on a déjà vu mieux (…) Elle a réussi à le rendre fou s’il ne l’était pas déjà (…) Si quelqu’un vous présente Isabelle Gaston comme étant la victime dans cette affaire la, partez à rire. Les seules victimes, ce sont les enfants. Elle a manipulé cette cause là depuis le début pour se donner de l’importance (…) Elle a trippé sur son image publique, j’espère que quelqu’un aura la gentillesse de lui dire: « écrase ».

Moreault_en_jase_15_09_2015_11h26-ArthurEtIsabelleGaston.mp3

Les propos de Mario Roy sur sa page Facebook:

Depuis quelques jours, plusieurs personnes me questionnent en privé et publiquement sur mes absences en ondes à CHOI…

Le 8 octobre dernier, CHOI 98,1 Radio X a pris la décision par le biais d’une lettre de « ne plus retenir mes services à titre de collaborateur assigné à la couverture sportive de l’émission du matin de fin de semaine ».

Le lendemain matin, lors d’une rencontre tenue dans un restaurant de la rive-sud de Québec, le directeur-adjoint de la programmation de la station, Dany Houle, m’a spécifié que « le lien de confiance avait été brisé » afin de motiver la décision écrite.

Cela est tout de même surprenant car le 23 septembre dernier, ce dernier me proposait de m’attribuer davantage de tâches et du coup, d’augmenter mon salaire…

Depuis mon congédiement, je me questionne… Est-ce que cette décision n’aurait pas plutôt un lien direct avec l’opinion que j’ai émise le samedi 3 octobre dans l’émission que je co-animais depuis près d’un an?

J’ai simplement affirmé que j’étais gêné des propos qu’André Arthur avait émis en ondes les 15 et 30 septembre dernier dans son émission quotidienne, à l’endroit d’Isabelle Gaston dans le cadre du procès de son ex-mari, Guy Turcotte. J’ai interprété qu’Arthur semblait tenir madame Gaston responsable des folies de Turcotte le jour où il a commis l’irréparable à l’endroit de leurs enfants.

Je crois que mon questionnement est tout à fait légitime. C’est quand même curieux de constater que l’extrait dans lequel j’exprimais mon opinion, dont j’ai conservé copie, ait disparu du site web de la station depuis le soir du 8 octobre, jour officiel de mon congédiement.

Le même soir où j’ai formulé mon opinion en ondes, je recevais un courriel du directeur de la station, Philippe Lefebvre, pour me convoquer le lundi suivant (5 octobre) à une rencontre à son bureau en présence de monsieur Arthur afin de me signifier que j’avais « mal interprété », selon lui, les propos d’Arthur.

Lors de cette rencontre, j’ai eu droit au mécontentement de celui qu’on qualifie depuis des années de « roi des ondes » en me traitant « d’imbécile » et de « stupide » car j’avais osé émettre une opinion en ondes basée sur, selon lui, une mauvaise interprétation et en exigeant à deux (2) reprises pendant cette rencontre auprès du directeur de la station de faire un choix: « c’est moi ou c’est lui! » Et c’est sur ces mots et en furie qu’Arthur a quitté la pièce dans laquelle nous étions réunis.

Avant d’émettre cette opinion, comme d’habitude, j’avais pris soin de faire mes devoirs rigoureusement. J’avais écouté à plusieurs reprises les extraits dont j’ai aussi conservé copies. J’ai même retranscrit manuellement ces extraits et j’en arrive encore aujourd’hui à la même interprétation au grand dam d’Arthur.

Voici un extrait des mots prononcées par André Arthur les 15 et 30 septembre dernier qui m’ont menées à l’opinion que j’ai émise en ondes le samedi 3 octobre vers 8h35:

« Elle a choisit de marier Guy Turcotte et pour elle, ça pouvait pas être une surprise…
Elle qui est un peu manipulatrice… Elle fermait pas étanche, elle non plus… Elle a réussit à le rendre fou! Isabelle, vous faites partie du problème! C’est vous qui avez décidé d’avoir une relation amoureuse avec le meilleur ami de votre chum! C’est vous qui avez endurer un chum pendant des années qui était pas, qui fermait pas étanche puis, vous le saviez! C’est vous qui lui avez fait 2 enfants et c’est vous le soir qui êtes parti pour Charlevoix pour un gros party de filles pendant que vous avez laissé vos enfants à Guy Turcotte alors que dans la même semaine vous aviez tiré sur la gâchette! Mais quand il arrive quelque chose de fou dans une séparation, vous pouvez toujours trouver une gâchette! Y’a quelqu’un qui a trouvé une gâchette, qui a tiré dessus intentionnellement ou non… Avant d’aller porter ses enfants chez Guy Turcotte parce qu’elle allait dans un party de filles, elle a tirer sur la gâchette! Savez-vous c’est quoi la gâchette? Elle lui a dit « Oh! By the way, j’ai changé toutes les serrures de notre maison! » et le gars a capoté! Pourquoi tu y’a fait des enfants Hey! Tu savais qu’il ne fermait pas étanche! Et finalement, quand t’as tiré sur la gâchette puisque, pour le baver ou n’importe quelle raison t’as décidé de changer toutes les serrures de votre maison sans lui donner la clé puis t’es parti dans un party de filles dans Charlevoix… Madame Gaston, pourquoi vous faisiez ça? Vous avez pas pensé ce que ça pouvait déclencher? Vous venez de nous dire qu’il était violent mais vous avez pas pensé qui pouvait être violent cette fois là? »

L’audio de ces extraits est encore plus percutant en raison du ton employé.

Bien sur, je ne partage pas la raison qui a menée à mon congédiement. Soyons franc. Déçu, j’en déduis plutôt que j’ai été congédié parce que j’ai osé affirmer en ondes d’être gêné de l’opinion de quelqu’un qui a par la suite ensuite exigé mon départ. On m’a toujours dit que dans les médias, la ou les raisons évoquées lors d’un congédiement ne sont jamais les bonnes. Le miens ne fait pas exception à la règle.

En décembre 2011 (CFIN) et en décembre 2014 (CHOI), j’ai accepté les défis qu’on m’avait proposés dans ces stations de radio et que je crois avoir relevés avec passion, rigueur, plaisir et passion. Je crois que j’ai encore toutes ces aptitudes et la volonté pour continuer car oui, j’ai eu la piqure de la radio et du métier qui l’accompagne…

D’ailleurs, lors de ma rencontre de vendredi, le directeur-adjoint de la programmation m’a réitéré son amitié et qu’il soumettrait mes références à qui voudra bien de moi à compter de maintenant.

Permettez-moi de le remercier justement. C’est lui qui m’a offert la chance de mettre les pieds dans les studios de CHOI pour faire l’un des plus beau métier du monde. Merci aussi à tous les collègues et plus particulièrement à ceux dont je garderai un bon souvenir.

En plus de cumuler, en semaine, mes fonctions dans mon cabinet, de celui de conjoint et de père, je me suis levé aux petites heures du matin et je me suis présenté à tous les week-ends pour effectuer les tâches dans lesquelles je m’étais engagé et j’en suis très fier.

En radio, on ne sauve pas de vies… J’ai l’impression d’avoir perdu l’opportunité de faire quelque chose que j’aimais passionnément au profit des caprices de quelqu’un d’autre. Voilà.

Pour terminer, merci aux auditeurs et auditrices qui m’ont encouragés par leurs bons mots depuis mon arrivée dans le monde merveilleux des médias et à qui j’ai eu le privilège de m’adresser à toutes les semaines depuis les quatre dernières années.

La vie continue et comme disait l’autre: « LIBERTÉ!!!!! »

À très bientôt j’espère,