Archives du mot-clé racisme anti-blanc

Masculinisme, racisme, anti-syndicalisme

Violence conjugale

93.3 : la violence conjugale c’est 50/50 (00:01:42)
11 juin 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
8h28: « C’est comme le pattern de la violence conjugale. Même si on sait que c’est 50/50 toutes les pubs à la télé c’est le gars qui bat sa femme. Tu verras jamais l’inverse. »

2013.06.11-08.00-933-ViolenceConjugale50-50.mp3

Ceci est un grossier mensonge. Il y a plus de 4 fois plus d’ »infractions dans un contexte conjugal » contre les femmes que contre les hommes en 2011. Les statistiques, faciles à consulter en ligne, démentent les propos banalisant la violence contre les femmes de Bouchard.

93.3: le vivre ensemble de Bouchard (00:04:03)
12 juin 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
7h10: Bouchard lit un cahier de classe de 3e année. Il y a trop de références étrangères à son gout. “La c’est parce que trop. C’est rendu qu’on est gêné.(…) On mettra pas de blanc (…)  Ça fait raciste en maudit, on va s’ouvrir sur le monde. Ça donne un peuple qui est rendu honteux. Honteux de ses racines, de ses origines, et de son identité. (…) Je m’en fou, je suis pas raciste. Eux font du racisme! Quand t’es pas raciste c’est quand tu la regarde pas la maudite couleur. »

2013.06.12-07.00-933-VivreEnsemble.mp3

C’est dans la lignée du racisme anti-blanc.

93.3: calendrier d’infirmières (00:07:39)
12 juin 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
7h34: Bouchard lit le courriel d’une infirmière dénonçant sa volonté de faire un calendrier d’infirmière. Il dénonce son propos en disant “C’est le genre de raisonnement qui mène aux femmes voilées. (…) Du harcèlement il va toujours y en avoir et des gars colons il va toujours y en avoir. (…) Y’a trop de GLF (Gouine, lesbienne, folle)”.

2013.06.12-07.30-933-CalendrierDinfirmieres.mp3

93.3: camarade, j’ai de la misère avec ça (00:00:24)
12 juin 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Myriam Ségal
9h24: « camarade j’ai de la misère avec ça. »

2013.06.12-09.00-933-CamaradeGDeLaMisere.mp3

La grande peur du rouge de Bouchard. Comme en 1950.

93.3 : y’a pas de paradis pour les chiens (00:02:44)
11 juin 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Josey Arsenault et Keven Gibbs
8h38: « Y’a pas de paradis des chiens, on s’entend. »

2013.06.11-08.30-933-PasDeParadisDesChiens.mp3

Ce qui est comique c’est que Bouchard assume tout à fait qu’il y a un paradis pour les humains… tout en affirmant qu’il n’y a pas de paradis pour les chiens comme si c’était une évidence scientifique.

CHOI : dénigrement de l’Alliance syndicale (00:09:20)
11 juin 2013, le show du matin avec Éric Duhaime, Jérôme Landry et Denis Gravel
7h54: “35,000 par année est bonne hein? (…) Une gang de bébés braillars qui se plaignent le ventre plein. (…) Y’a encore des syndicats au Québec qui se comportent comme à l’âge des cavernes. (…) La solution ça serait de mettre fin au monopol syndical dans le secteur de la construction”
Le_show_du_matin_11_06_2013-DenigrementPubSyndicale.mp3

Racisme anti-blanc, sexisme et anti-cyclisme

racisme

93.3 : racisme anti-blanc (00:10:41)
9 mai 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
8h22 : Retour au thème « racisme anti-blanc ». Bouchard expliquant qu’il aime les immigrants « tant qu’ils sont des bons cols rouges ». « C’est le même pattern avec la femme (…) Quand c’est trop blanc y’aime pas ça! Parce qu’il ne s’aime pas. Il n’aime pas l’occident. C’est ça le grand mal de l’occident: on s’aime plus. On aime plus nos valeurs. Quand on est rendu majoritaire a une place c’est rendu un défaut. »

05.09-08.00-933-RacismeAntiblanc.mp3

Nous avons déjà fait remarquer que le concept même de « racisme anti-blanc » est une invention de l’extrême-droite française.

CHOI : des cours de massages dans les écoles (00:09:08)
6 mai 2013, le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h52 : « C’est la grosse prof en burn-out qui va être contente de ça! (…) C’est toute dans la même veine de dire que l’enfant doit exprimer ses sentiments (…) J’aurais tellement voulu avoir un cours de massage quand j’étais jeune. J’aurais tellement voulu qu’on me match avec la fille sur qui je trippais pour pouvoir lui masser les épaules un peu (…) tu sais bien que j’aurais essayé d’en profiter un peu pareil?

Le_show_du_matin_06_05_2013-Massage.mp3

CHOI : dénigrement anti-cycliste (00:11:58)
10 mai 2013, le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
7h27: Dénigrement des cyclistes. Ils lisent la lettre d’un cycliste et répondent avec les mêmes arguments que d’habitude. « Les cyclistes ont aucun respect pour les piétons (…) Voiture contre vélo, la voiture va souvent gagner (…) Je suis choqué de vous voir vous comporter en imbéciles (…) Les automobilistes on peux-tu les lâcher un peu? »

Le_show_du_matin_10_05_2013-Cyclistes.mp3

CHOI : une bonne torture (00:01:28)
10 mai 2013, Maurais live avec Dominic Maurais et Laurent
11h20 : « Oui à l’enfermement dans le pire trou que vous pouvez pas trouver. (…) Ça c’est une torture, ça c’est un châtiment approprié. »

Maurais_live_10_05_2013-Torture.mp3

CHOI : prochain album de Mise en demeure (00:07:23)
10 mai 2013, Maurais live avec Dominic Maurais et Laurent
11h22 : Maurais parle du prochain album de Mise en demeure. Les mêmes arguments de la bonne liberté à deux vitesses ressortent. En résumé: de la musique d’extrême-droite c’est bon, mais d’extrême-gauche c’est pas bon. « Je vois la gang de crottés de l’ASSÉ danser la dessus, fumer du pot (…) jusqu’ou peut aller l’humour? »

Maurais_live_10_05_2013-MiseEnDemeure.mp3

Un raciste prend Maurais en exemple

Québecor ne cesse de surprendre. Après avoir donné la job de chroniqueur à presque toute l’équipe de Radio X, voilà qu’un de ses hebdos donne la voix à un authentique raciste.

La page couverture de l’hebdo

Après une série de commentaires racistes, le membre de la Fédération des Québécois de Souche, en entrevue avec l’hebdo « Le point du Lac Saint-Jean », affirme la chose suivante:

« Une annonce du gouvernement du Canada exigeait comme préalable de ne pas avoir la peau blanche. Il y avait une obligation de faire partie d’une minorité visible ».
« Dominic Morais de CHOI et du Journal du Québec avait vérifié par téléphone la véracité de cette annonce. Ainsi, à la blague, il disait avoir le visage brun pâle.On lui a confirmé qu’une personne avec le visage foncé était préférable. Après avoir entendu l’animateur, certains au Saguenay ont clamé de jeter dehors ce qu’on appelle des radio-poubelles ».
« Il faut conscientiser les gens »
  sur Le Point du Lac Saint-Jean, 4 décembre 2012, page 3

Nous avions précédemment dénoncé cette chronique de Dominic Maurais, tout en faisant remarquer qu’elle avait été reprise sur un site raciste. Vous pouvez réécouter l’extrait dont il est question sur l’article Maurais apprécié par l’extrême-droite.

Nous avions également révélé que le terme de « racisme anti-blanc », aussi utilisé par Sylvain Bouchard au 93.3, est directement inspiré du vocabulaire de l’extrême-droite française.

Le blogue Fachowatch démontre que la Fédération des Québécois de Souche est un groupe d’extrême-droite. On peut d’ailleurs visualiser un vidéo qui ne laisse guère de doutes quant à ses affinités néo-nazies. Voilà une nouvelle preuve de sa proximité idéologique avec la radio-poubelle.

Il est temps de mettre fin à cette radio toxique et raciste. Faites savoir votre dégoût aux annonceurs en les contactant!

Mise à jour 6 décembre 2012
Une entrevue de la Fédération des Québécois de Souche à KYK Radio X

La langue de l’extrême-droite dans la bouche de l’égout

Après Dominic Maurais, c’est au tour de Sylvain Bouchard d’embarquer sur un thème apprécié par l’extrême-droite: le racisme anti-blanc.

L’animateur Sylvain Bouchard

93,3: on en entend parler parce que c’est des noirs (00:01:36)
26 octobre 2012, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
Bouchard suggère que l’histoire de l’exclusion de noirs à Gatineau n’est pas une question de racisme mais une question de gang de rues. Il ajoute qu' »il y a plein de bar dans le monde ou les blancs sont interdits de rentrer. Mais on en parle jamais (…) Les victimes sont les blancs (…) Dans certains pays d’Afrique et au Moyen-Orient, les chrétiens sont actuellement persécutés comme jamais. Mais ça fera pas le tour du web. » Notons l’amalgame entre « blanc » et « chrétien ».
2012.10.26-09.00.00-racismeAnti-blanc.mp3

Sans remettre en cause l’existence de ce racisme, des associations et personnalités politiques discutent l’utilisation de l’expression « racisme antiblanc », celle-ci ayant d’abord été introduite par le FN et favorisant, selon eux, un antagonisme communautaire en faisant des distinctions entre les types de racismes.
(…)
Selon plusieurs chercheurs et journalistes, l’expression racisme anti-blancs provient à l’origine du lexique politique de l’extrême-droite française. Le quotidien de droite Le Figaro note à ce propos: « L’idée d’un «racisme inversé» a été théorisée depuis plus de vingt ans par le Front national, en opposition aux mouvements antiracistes ».
(…)
Selon le Dictionnaire de l’extrême droite du psychosociologue Dr Erwan Lecoeur, la notion de « racisme antiblanc » aurait été également introduite par l’association d’extrême-droite, l’AGRIF au côté de termes comme « racisme antifrançais » et « racisme antichrétien ». Cette affirmation est également soutenue et appuyée par le journal Le Figaro. D’après le dictionnaire de Lecoeur, l’emploi de ces notions s’inscrit dans une stratégie de « retournement victimaire » contre l’antiracisme pour « sortir du piège de l’accusation récurrente de racisme » et « la retourner par tous les moyens possibles ». La notion a été largement propagée et instrumentalisée par l’extrême droite. (notamment dans le sillage de la nouvelle droite), en réponse à l’émergence du thème de l’antiracisme.
Le Racisme antiblanc sur Wikipedia

Selon ces sources, la radio-poubelle utilise le vocabulaire de l’extrême-droite.

Puisque Bouchard indique que « je reçois des infos, j’ai des auditeurs qui sont allumés, ils m’en envoient », nous soulevons l’hypothèse que des sympathisants d’extrême-droite se trouvent parmi son auditoire. Ils trouvent en Bouchard une oreille attentive à leurs idées.

Cette proximité entre des sources d’extrême-droite et la radio-poubelle rappelle les liens qu’entretient le militant d’extrême-droite Martin Venne avec l’animateur Simon Tremblay de KYK Radio X, au Saguenay. Cela avait conduit à des dérapages majeurs en terme de qualité d’information, conduisant le Conseil de presse à se prononcer. Des militants de gauche et une journaliste avaient également été intimidé par des individus « prônant la pureté de la race blanche ». Dominic Maurais avait également collaboré avec Martin Venne pour le Journal de Québec.

Maurais apprécié par l’extrême-droite

Une chronique de Dominic Maurais de CHOI sur le blogue du Journal de Québec a été republiée sur un blogue raciste.

L’article traite d’une offre d’emploi dont le candidat doit être « une personne qualifiée appartenant à un groupe racial visible ».

L’article, daté du 17 septembre, vient d’être republié sur le blogue Altermedia, un site de propagande raciste et homophobe dont le propriétaire est un ancien membre du Klu Klux Klan.

La radio-poubelle attaque constamment le principe de discrimination positive. C’est un de leurs thèmes récurrents.

Avec ce discours flirtant avec le racisme, la radio-poubelle entretient une proximité avec une droite radicale, voire d’extrême-droite. En voici une preuve supplémentaire.

À l’antenne de CHOI, Dominic anime une chronique régulière intitulée le « Vivre ensemble », qui présente systématiquement l’immigration comme un problème.

Voir l’article de Maurais Non au racisme antiblanc ! sur Altermedia.

Maurais a également répété la même chronique à l’antenne de CHOI.

CHOI: exclure les blancs (00:10:28)

17 septembre 2012, Maurais Live, avec Dominic Maurais et Jérôme Landry

Prenant une offre d’emploi demandant l’embauche d’une personne issue d’une minorité visible, Maurais conclut que c’est du racisme anti-blanc. « Le seul défaut est d’être blanc ».

Maurais_live_17_09_2012_10h12_10h32-LesPauvresBlancsDiscrimines.mp3

La discrimination positive correspond à l’ensemble des mesures destinées à permettre le rattrapage de certaines inégalités, en permettant la promotion sociale, économique et politique de groupes qui sont ordinairement exclus sur la base de critères sexuels, ethniques, médicaux, linguistiques, socioéconomiques ou territoriaux. Née aux États-Unis dans les années 1960 et 1970 pour favoriser l’intégration des minorités noire et hispanique, la discrimination positive donne la priorité à ces derniers par rapport aux blancs, par un système de quotas ou de places réservées, afin d’arriver à une égalité dans la représentation raciale aux différents niveaux de la société.
Discrimination positive sur Wikipedia