Archives du mot-clé Réjean Breton

En campagne pour la loi 3 et contre les syndicats

Suite de la campagne de Bouchard de provocation anti-syndicale et pro-loi 3.

93.3 : Bouchard réfléchit à sa campagne sur les autocollants (00:15:01)
17 octobre 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h15 : Bouchard revient avec ses autocollants. « On distribue des milliers d’autocollants ». « La semaine prochaine on va passer à l’action (…) Je pense que j’en ai 10,000. »

 

CHOI: les pro-loi 3 doivent se regrouper (00:13:42)
14 octobre 2014, Maurais live avec Réjean Breton et Dominic Maurais
11h10 : « Un regroupement de ceux qui n’ont pas de fond de pension. (…) Il va falloir qu’on finisse par s’occuper de nos affaires (…) Il va falloir penser à se regrouper. »

 

Myrial Ségal dit candidement que, oui, les auditeurs sont des militants.

93.3 : les auditeurs de Bouchard, des militants (00:01:50)
3 novembre 2014, Bouchard en parle avec Myriam Ségal et Sylvain Bouchard
6h35 : Myriam revient sur le voyage de Bouchard en Ontario. « Tes auditeurs sont des militants ».

 

CHOI: Marcotte propose de supprimer les syndicats (00:02:16)
20 octobre 2014, Maurais live avec Johanne Marcotte et Dominic Maurais
11h10 : « Est-ce qu’on devrait oui ou non enlever le droit de grève aux garderies? Moi c’est plus drastique que ça j’irais plus large que ça. (…) Si c’était moi, le droit de grève dans tous les services, j’enlèverais ça bord en bord.

 

Enfumage de l’apocaliptique libertarien Ulrich Genisson. Remarquez c’est au moins la deuxième fois que Genisson dit ça.

CHOI : le FN un parti de gauche (00:21:51)
6 novembre 2014, Maurais live avec Ulrich Genisson
9h58 : « Le FN est un parti de gauche et lavenir de la France (…) Il y aura inévitablement une guerre civile ».

 

Élection partielle dans Lévis, la radio-poubelle appuie Pouliot.

CHOI : entrevue bonbon avec Adrien Pouliot (00:13:19)
17 octobre 2014, le Show du matin avec Adrien Pouliot, Jérôme Landry et Denis Gravel
9h : Il veut tout privatiser… sauf une autoroute sous-terraine de plusieurs milliards.

 

Si vous en doutez, laissez Gravel vous l’expliquer lui-même :

CHOI: Pouliot comme pm du Québec (00:06:07)
4 novembre 2014, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h35 : « Si la radio de Québec décidait de tout la, Adrien Pouliot serait premier ministre du Québec. »

Irak et Haïti: Ça prendrait un dictateur

Pour régler les problèmes de l’Irak et de l’Haïti, le grand démocrate Sylvain Bouchard propose une dictature… voire un retour à l’état de colonie.

93.3 : La dictature, c’est bon (00:03:04)
26 septembre 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h57: En parlant de l’Irak: « On dirait qu’il y a des pays ou hors d’une dictature, c’est le bordel qui revient (…) Ça prendrait un bon dictateur. (…) Tu peux pas avoir une démocratie (…) En Haïti ça prend plus qu’un bon dictateur, je transformerais Haïti en une colonie. L’ONU doit coloniser Haïti. »

 

Ce n’est pas la première fois que nous avons remarqué le penchant de la radio-poubelle pour l’autorité, les figures masculines moustachues et les régimes autoritaires. Réjean Breton a déjà pris l’autoritaire Chine comme modèle et Jean Christophe Ouellet avait souligné les avantages d’une dictature éclairée.

La radiopou incite à provoquer les syndiqués

La radio-poubelle s’oppose aux revendications syndicales et appuie inconditionnellement la loi 3. Jusque la rien d’anormal, la radio-poubelle prenant le parti des élites économiques à chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à le faire.

La ou la radio-poubelle dépasse les bornes, c’est lorsqu’elle invite la population à provoquer les syndicalistes. Dans les extraits suivants, vous les entendrez inviter la population (la majorité silencieuse, les cols rouges) à s’opposer par divers moyens aux syndicalistes pompiers, policiers et cols bleus (les « bébés gâtés » qui sont « privilégiés »).

Dans le monde inversé de la radio-poubelle, les exploités sont les possédants et les exploiteurs sont les travailleurs.

À ceux qui diront que les animateurs ne font que lancer des idées farfelues et qu’ils n’incitent pas à la haine, rappelez-vous l’épisode des voies réservées sur l’autoroute Robert-Bourassa. Des automobilistes avaient alors bloqués, d’une façon dangereuse, des autobus du RTC dans l’objectif de dénoncer les voies réservées. La radio-poubelle avait été montrée du doigt.

Dans les jours précédents cet épisode, Sylvain Bouchard n’avait jamais dit clairement « vous, automobilistes, je vous invite à bloquer les autobus du RTC ». Non ça ne se passe pas comme ça. Sylvain Bouchard, et d’autres, se sont lancés dans des discours colériques envers les voies réservées pendant des jours. Puis, Bouchard a simplement proposé l’idée, vite disqualifiée, de louer un autobus jaune et d’aller ralentir les autobus dans la voie du RTC. Des auditeurs imaginatifs ont fait le reste. Et Sylvain Bouchard n’a jamais eu à prononcer la moindre excuse.

L’important n’est pas que ce qui est dit, mais aussi ce qui est suggéré.

Autre observation. On aurait pu croire que la radio-poubelle est pleine d’un amour infini pour les policiers. Pourtant à l’écoute des prochains extraits, on remarque plutôt beaucoup de mépris.

Il semble que les animateurs ne respectent pas tant les policiers, mais plutôt l’institution policière. C’est à dire le pire côté de la police, avec ses matraques, son arbitraire, son gaz lacrymogène, ses cadres et ses fautes. Les patrouilleurs devraient en prendre note.

Aux syndicalistes qui s’interrogent sur leur participation ou non à des entrevues à la radio-poubelle, nous vous suggérons la lecture de Travailleur, évite le terrain de l’ennemi.

93.3 : mettre des autocollants sur le poste de police (00:03:07)
14 août 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard avec Myriam Ségal
8h00 : « Moi j’ai reçu un ticket hier (…) je considère que c’est du vol (…) et je suis en colère (…) alors moi, tantôt, en sortant du show a 9h30, je m’en va au parc Victoria et pour manifester mon mécontentement je met des autocollants partout je me met à coller ça sur les murs de la centrale. »

14Aout2014-8h-933-chronique-de-myriam-segal.mp3

93.3 : pertuber les manifs syndicales (00:01:30)
19 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Myriam Ségal
6h40 : « Si les cols rouges et les payeurs de taxe, si on estime qu’on se fâche et que notre cause est juste, qu’est-ce que ces dirigeants syndicaux la nous laisseraient faire? Est-ce qu’ils nous laisseraient perturber leur manif ou encore aller à leurs réunions syndicales puis vandaliser le monde. »

19Aout2014-6h40-933-Des-syndiques-saccagent-l-hotel-de-ville-de-montre.mp3

93.3 : pertuber une assemblée syndicale (00:01:05)
19 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Michel Parent
8h25 : C’est quand votre prochaine assemblée syndicale? Ok mettons je rentre 250, toute des gros bras, dans votre assemblée de cols bleus à Montréal, je rentre sans être invité en pleine assemblée démocratique, je renverse ton bureau, je renverse ta chaise, je renverse tes papiers, je te lance un verre d’eau, je te courre après puis je t’intimide. Appelez-vous la police? »

19Aout2014-8h25-933-Entretien-avec-michel-parent.mp3

CHOI : s’organiser pour combattre les syndicats (00:02:23)
20 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Réjean Breton
10h14 : « Les syndicaleux sont mauditement bien organisés (…) Face à eux, ce sont des individus qui fonctionnent qui de temps en temps se regroupent un peu. Peut-etre qu’il faudra apprendre à s’organiser, ceux qui n’aiment pas les syndicats et qui veulent les combattre. »

Maurais_live_20_08_2014_9h59_10h17-CombattreLesSyndicats.mp3

CHOI : Bombardier propose de contre-manifester (00:01:13)
21 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Denise Bombardier
10h44 : « La majorité silencieuse peut-être devra ne plus rester silencieuse et descendre elle-même dans la rue éventuellement »

Maurais_live_21_08_2014_10h35_10h56-BombardierProposeDeContremanifester.mp3

93.3 : mettre des autocollants sur les chars de police (00:02:48)
22 aout 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard avec maitre Reynald Beaudry
7h18 : « Si moi je barbouille les camions de pompiers, ou de policier, ils vont tu me dire qu’ils vont enquêter? (…) Moi à matin je veux pas le faire mais je sais qu’il y a des gens qui veulent le faire, mettons qu’il y en a un qui veut se faire de la pub pour une de ses entreprises ou encore un citoyen qui est pour la Loi 3, moi j’suis pour, je me fait imprimer un sticker pour la loi 3, respect des cols rouges, et je me présente dans le stationnement de police puis je met ça sur leur char de police ils vont trouver de quoi dans la loi pour m’arrêter (…) Y’en a vraiment un qui m’a écrit qui m’a parlé hier (…) et je répète, ne faites pas ça (…) y’en a qui vont avoir ça dans la tête on va en mettre des autocollants nous autres aussi. »

22Aout2014-7h18-933-Saccage-et-vandalisme-des-biens-publics-par-des-sy.mp3

CHOI : on va aller en coller des stickers (00:04:50)
22 aout 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et un camionneur anonyme
9h55 : « On pourrait ramasser tous les stickers de la FTQ, CSN, tout ce qui traine partout, on pourrait s’installer tout autour des postes de police et de pompier, et à grand coups de milliers de citoyens insatisfaits on va passer tous les voitures… Écoutez moi bien les pompiers les policiers vous êtes pas tout seul à coller des stickers, nous autres aussi on serait capable! (…) Si j’étais vous je commencerais à etre inquiet un petit peu a baver tout le monde parce que nous autre aussi on peut vous baver. (…) Y’a une colère tranquille qui gronde (…) faites bien attention les amis, parce que vos véhicules personnels on peut aller en coller des stickers partout vous allez voir c’est vous qui allez gratter. » Suivi par les habituels arguments bancaux ressortis des boites du Printemps 2012. Et Maurais félicitant le gars qui vient de menacer les pompiers et policiers.

Maurais_live_22_08_2014_9h30_10h02-CamionneurOnVaAllerCollerDesStickers.mp3

Évidemment si des gens étaient pris, dans les prochains jours, à provoquer les syndicalistes, on connait la suite. Il n’y aura aucune conséquence pour les responsables.

Vous cherchez une façon de faire savoir votre mécontement? Pourquoi ne pas aviser les annonceurs de la radio-poubelle?

Ça prend un dictateur

Dictateur

CHOI : ça prend un dictateur (00:06:20)
10 avril 2013, Maurais Live avec Dominic Maurais, Benoit Aubin, Jean-Claude Ouellet
10h27: Après de curieux commentaires sur les relations de Thatcher et Pinochet, Maurais enchaine « Je suis quasiment rendu à souhaiter qu’on aille une crise. Un téléphone de Moodys, une décote, faudrait qu’il arrive quelque chose de grave pour qu’au bout du compte on soit obligé de réformer l’État. (…)  »
11h00: « C’est bon son lien avec les dictateurs (…) Il est capable de se faire aimer juste en parlant. Donc si quelqu’un a se caractère la mais est capable de l’envoyer dans la bonne direction, c’est génial la. Tu peux déplacer des montagnes. »

Maurais_live_10_04_2013-CaPrendUnDictateur.mp3

Dans le même esprit, Réjean Breton disait en janvier que C’est la dictature qu’il nous faut.

CHOI: délires autour de l’attentat de Boston (00:06:02)
16 avril 2013, Le show du matin et Maurais live. Montage.
Délire sur les attentats de Boston. « Y’a pas de peine de mort au Massachussets malheureusement (…) Je péserais sur la switch (de la chaise électrique) sans aucun remord (…) C’est sûrement pas l’extrême-droite etc ». La radio-poubelle dénonce les gens qui font de « grandes analyses »… tout en louangeant l’analyse de Martineau et en ajoutant leurs propres analyses bancales.

16_04_2013-AttentatBostonDelire.mp3

La radio-poubelle à cette étrange manie de toujours protéger l’extrême-droite ou de minimiser leurs actes.

CHOI: une bombe comme au Printemps Érable (00:01:06)
17 avril 2013, Le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
7h18 : « On peut apprendre comment faire une bombe au prestone sur internet. (…) Puis euh, Est-ce qu’on est passé proche de ça ce printemps? Pour des motifs autre qui étaient tellement noble de politique. Ouf une bombe avec un prestone on a passé proche de ça hein? Est-ce que c’était ça la prochaine étape? »

Le_show_du_matin_17_04_2013-AttentatCommeAuPrintempsrable.mp3

Planète 99.5 (Roberval): qu’il retourne dans son pays (00:01:05)
15 avril 2013, Arcand ce matin avec Louis Arcand
8h34: « Il vient de l’Argentine (…) Occupe-toi dont de tes affaires dans ton pays pis hein… arrête de nous faire des leçons SVP. » Serais-ce l’influence du maire Jean Tremblay?

Arcand_ce_matin_15_04_2013-ValJalbertArgentinRetourneDansTonPays.mp3

CHOI: on as-tu le droit d’écrire contre l’hydro? (00:01:37)
18 avril 2013, Le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
7h00: « On vas-tu avoir le droit d’écrire contre Hydro Québec dans le journal de Québec? »

Le_show_du_matin_18_04_2013-LeDroitDecrireContreHq.mp3

Tout en s’empressant d’affirmer qu’ils n’ont JAMAIS eu de pression pour écrire quoi que ce soit.

CHOI blamé pour propos haineux et incitation à la violence

Réjean Breton

Le 11 juin 2012, en plein Printemps Érable, le « prof » Breton exprime le fond de sa pensée: « Si la prochaine fois que ti-cul Dubois débarque à Québec, y peut pas passer, pis que si y’essaie de passer, il prend une claque sur s’a yeule, ça, ça serait vraiment… »

Gabriel Nadeau-Dubois est aussi qualifié de « rat », de « petit être méprisable », de « bouffon », de « petit morveux », de « minable » et de « petite pute sans aucun intérêt ».

Dans la même chronique, Amir Khadir, du parti Québec Solidaire, est appelé le « mollah Khadir ».

Quelques jours plus tard, une plainte est déposée au Conseil de presse du Québec.

Le 18 janvier 2013 l’organisme prend sa décision: CHOI est blamé pour propos haineux, incitation à la violence et refus de collaboration.

Les principes de déontologie en la matière sont clairs : « Les médias […] doivent impérativement éviter d’utiliser, à l’endroit des personnes ou des groupes, des représentations ou des termes qui tendent à soulever la haine et le mépris, à encourager la violence ou encore à heurter la dignité d’une catégorie de personnes en raison d’un motif discriminatoire. » (DERP, p. 41)
Conseil de presse du Québec.

Ce n’est pas la première fois que nous rapportons des cas d’incitations à la haine. Le 25 novembre 2012, Denis Gravel proposait d’être « ferme » et « agressif » avec les « carrés rouge », qu’il qualifia de « colons ».

Porter plainte au Conseil de presse, c’est loin d’être compliqué! Suivez le guide.