Archives du mot-clé Richard Décarie

Toujours plus d’insultes envers GND

Quand Patrick Lagacé dit que la radio-poubelle n’existe plus parce qu’il n’y a plus d’attaques personnelles… c’est, entre autres, parce qu’il n’a pas écouté notre section dédiée à Gabriel Nadeau-Dubois.

CHOI : insultes en rafale pour GND (00:08:55)
16 juillet 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie
14h05 : Le petit fatigant à GND, le petit communiste bourgeois qui tient un double-discours, ça a été élevé par une cuillère d’argent et ça vient nous faire la morale du haut de ses trois pommes (…) Un ancien boss de l’ASSÉ, qui savait qu’il était associé à du black block, des communistes, ils allaient foutre le bordel, envoyer chier les policiers, pas respecter la loi et l’ordre (…) Lui, il attise le feu et il montre l’image du petit garçon que les belles-mères voudraient avoir (…) Eux-autres, la gauche radicale qui sont pro tout’ ce qui est islamisme politique, ils sont pro tout’ ce qui est gauche radicale (…) C’est ça qu’il essaie de nous dire le petit communiste de service (…) C’est comme une syphilis grimpante. »

Monette_16_07_2015_13h59_14h17-GndInsultes.mp3

Une syphilis grimpante? La radio-poubelle ne cesse d’innover en terme d’insultes.

Antiféminisme à gogo: les enfants n’en ont rien à foutre de l’égalité homme-femme

Plusieurs extraits antiféministes de plusieurs animateurs: Landry, Gravel, Bouchard, Décarie, Duhaime et Monette.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs. Vous pouvez aussi porter plainte au Conseil de presse pour dénigrement envers les femmes et les lesbiennes.

L’extrait suivant est largement du dénigrement antiféministe avec une petite swing lesbophobe et masculiniste en prime. Merci Monette de nous rappeler que le féminisme a encore sa place.

CHOI: les féministes, des fofolles (00:04:41)
3 juin 2015, Monette avec Carl Monette
13h10 : « On est rendu avec une gang de fofolles, qui s’associent au communiste (sic) qui fait des congrès anarchistes la fin de semaine. (…) C’est comme la Fédération des femmes du Québec, c’est comme le Conseil du statut de la femme. (…) Ça représente une minorité de vieilles frustrées! Ils auraient aimés ça être dans un calendrier dans un autre vie. Ou y’auraient aimé ça avec des gars, je l’sais pas. (…) Mais je pense que les hommes sont meilleurs dans certains domaines que les femmes. (…) Moi je pensais lancer un mouvement hoministe (sic) masculiniste! »

Monette_03_06_2015-13h10-FeministesDesFofolles.mp3

 

Dénigrement du congrès de Québec Solidaire et discours antiféministe. Bouchard ne comprend pas et ne fait surtout aucun effort pour comprendre.

93.3: Québec Solidaire, un parti sexiste (00:12:06)
6 juin 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime
8h10 : « Quand est-ce que quelqu’un va se lever pour dire que QS est sexiste. Chaque mesure prise par le gouvernement, si ça cible les hommes c’est correct, si ça cible les femmes c’est pas correct puisque toutes mesures qui ciblent l’ensemble de la population c’est des mesures anti-femmes, bien t’as un problème. De la discrimination basée sur le sexe, c’est sexiste. Québec Solidaire c’est un parti qui n’est pas féministe (…) Québec Solidaire c’est un parti qui fait de la discrimination basée sur le sexe. C’est un parti sexiste (…) L’épicentre de Québec Solidaire c’est la tour de Radio-Canada. »

2015.06.01-08.10-933-QsEstSexiste.mp3

 

Alors ici, Landry nous explique comment les enfants doivent être protégés des dangers du féminisme.

CHOI: les enfants ont rien à foutre de l’égalité homme-femme (00:04:04)
1 juin 2015, le show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
7h45 : « Est-ce qu’on peut foutre la paix à nos enfants au primaire (…) Hey au primaire, parle-leur de féminisme et d’égalité hommes-femmes, je t’annonce tu les échappes là, pas à peu près (…) Les enfants en ont rien à foutre de ces questions là. »

Le_show_du_matin_01_06_2015-7h45LesEnfantsEnOntRienAFoutreDeLegalite.mp3

 

Fête des non-parents. Richard Décarie ridiculise l’idée et va plus loin. Et attention, Richard Décarie se fait le chantre de la rigueur et de la vérité. Ça fait fort le café.

CHOI: fête des non-parents, c’est pour détruire la société (00:08:37)
26 mai 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie
13h05 : « Ça fait partie de la gogauche écolo qui dit que si y avait pas d’humains et d’animaux qui faisaient des flatulence y aurait pas de pollution. (…) Elle s’appelle Magenta. C’est normal dans la vie si tu as un nom de couleur que tu te reproduises pas (…) Dans le fond, l’objectif c’est de détruire la famille, détruire la société. Ils sont contre tout. (…) À partir du moment ou tu fêtes quelque chose qui est antisocial (…) bien tu commences à t’inoculer le cancer. (…) C’est ça, la droite. Si on n’est pas cohérent et si on n’est pas sur la note de vérité, on se fait varloper.  »

Monette_26_05_2015-13h05-FeteDesNon-parents.mp3

 

Denis Gravel et Jean-Christophe Ouellet ont décidé de laisser leurs femmes à la maison s’occuper de la cuisine et des enfants. Et ils sont bien fâchés que des gens osent remettre en doute ce choix. Voilà une bonne occasion de frapper sur les féministes. Et de défendre les conservateurs on the side.

Mais vraiment, c’est un choix que leurs femmes ont fait, de rester à la maison. Un choix libre et éclairé. Oui, Gravel et Ouellet font d’énormes salaires. Oui, ce sont des gros machos. Mais le choix était « libre et éclairé ». Puisqu’ils le disent.

CHOI: discours anti-féministe (00:14:49)
12 mai 2015, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h05 : « Qu’est-ce qui est mieux pour un enfant? Parqué dans un CPE ou avec sa mère? C’est ça qui me fait vomir avec ces associations féministes là. Eux-autres, le bébé ils s’en sacrent. (…) Maudites gang d’égoïstes! Sans coeur! (…) Étirer le congé parental pour les gars. Voyons donc. Quelle folie. Quelle stupidité. Voyons donc. »

Le_show_du_matin_12_05_2015-8h05-FemmeAuFoyer.mp3

Rôles traditionnels des femmes: « La nature l’a ainsi faite »

macho

La radio-poubelle trouve que les femmes ont atteint l’égalité avec les hommes. Peu importe si leur salaire est plus bas. Peu importe si les sièges des conseils d’administration et des paliers de gouvernement sont en majorité occupés par des hommes.

De plus, les inégalités existeront toujours et il faut les accepter telles quelles. Elles sont « naturelles », des fruits de l’évolution. Les femmes sont meilleures à la maison et les hommes, au travail. Ainsi est la nature.

Certains vont jusqu’à dire que les femmes ont même « dépassé » les hommes.

CHOI: les rôles traditionnels pour les hommes et les femmes (00:06:53)
8 mai 2015, le Show du matin avec Jérôme Landry et Denis Gravel
9h : « Le congé paternel c’est une joke monumentale (…) La job du père c’est d’aller travailler pour s’organiser que les comptes soient payés, s’assurer que le frigidaire soit plein pendant que la mère s’occupe de l’enfant (…) L’avis de la FFQ où on nous dit qu’il faudrait que ce soit partagé 50/50 les congés parentaux entre les mères et les pères. Pouvez-vous vous rouler ça très serré dans le derrière? Vous êtes complètement dans le champ ».

Le_show_du_matin_08_05_2015-9h-LesRolesTraditionnelsPourLesHommesEtLaFemme.mp3

 

93.3 : des tâches pour les hommes et d’autres pour les femmes (00:05:58)
7 mai 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h14 : « On peut-tu être égal et pas pareil? (…) Ça se peut-tu que la nature a fait les hommes et les femmes différents? » Bouchard revient avec ses arguments usés à la corde sur la sélection naturelle depuis la préhistoire.

2015.05.07-08.14-933-HommesEtFemmesPareilsMaisDifferents.mp3

 

CHOI: l’égalité homme-femme atteinte (00:02:13)
28 avril 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie
13h13 : « L’égalité on peut-tu régler ça? On s’entend qu’on l’a pas mal atteint au Québec. (…) Les femmes nous ont dépassés. »

Monette_28_04_2015-13h13-EgaliteAtteinte.mp3

Une arrestation musclée? « Moi j’aurais sorti le poivre de Cayenne ou le taser »

Carl Monette adore la violence. Les coups de matraque, les armes à feu (il vient de faire son cours de maniement d’armes), la boxe. Et quand il voit un gars sans défense en train de se faire taper par une police, Carl Monette jouit.

Lors de la manifestation anticapitaliste du 1er mai à Montréal, l’enregistrement vidéo d’une arrestation musclée a fait réagir. On y voit un policier frapper une personne au visage.

Ça n’a pas beaucoup impressionné Monette qui en aurait voulu davantage.

L’extrait commence par du racisme anti-autochtone.

CHOI: les policiers n’ont pas été assez violents (00:12:44)
5 mai 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie
13h05 : « On est pas capable de mettre nos culottes devant les minorités (…) C’est de l’anti-culture occidentale, le multiculturalisme (…) La culture autochtone, c’est zéro puis une barre, on se comprend bien. Ils croient que les arbres c’est important, bien oui tout le monde croit ça (…) Dans le cours d’Éthique et culture religieuse, toute la section autochtone c’est de la bouillie pour les chats. (…) As-tu vu l’arrestation hier? (…) C’était pendant la manifestation de la CLAC. D’ailleurs, c’est tout ce qu’il mérite, une claque en arrière de la tête. C’est le gars qui résiste, c’est lui le problème. C’est pas les policiers (…) Trois coups de poings dans la face? J’y aurais mis la bouteille de poivre de Cayenne dans la face (…) C’est drôle, c’est souvent Radio-Canada qui a ces nouvelles-là (…) Radio-Canada est pas mal proche de ces groupes de gauche là. (…) Moi, j’aurais sorti le poivre de Cayenne ou le taser. »

Monette_05_05_2015-13h05-UneArrestationPasMusclee.mp3

Laveuse qui suce: Monette ne s’excuse pas tant que ça, finalement

Deux machos parlent des femmes. Carl Monette et Richard Décarie. Et ça vole bas, très bas.

Beaucoup de matériel dans cet extrait audio. Monette revenant brièvement sur la « laveuse qui suce ». Monette ayant offert ses « sincères excuses », mais continuant malgré tout en insultant Sophie Durocher, la « tampax power machine« . Si on comprend bien, les féministes chialent pour rien depuis l’époque de Duplessis. Et non seulement les femmes, les Noirs aussi se plaindraient pour rien de racisme: « ça a toujours été irrationnel ». Le transgenre est qualifié de « merde », sans plus de détails. Puis, ils ajoutent que la violence conjugale c’est moitié-moitié et que le féminisme menace la stabilité des couples. Ouf!

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs.

CHOI: Sophie Durocher c’est une « tampax power machine » (00:10:13)
22 avril 2015, Monette avec Carl Monette et Richard Décarie. Montage.
13h06 : Comment PKP pourrait aller chercher les souverainistes mous de la CAQ? « Décarie: C’est pas en gardant Martine Ouellet qui a le symbole de l’URSS dans le front (…) L’égalité n’existe pas (…)
Monette: Les gars ont certaines attitudes, les femmes en ont d’autres et mon commentaire va s’arrêter là parce que j’ai pas le gout que la tampax power machine du Journal de Québec me tombe sur le dos.
Décarie: Leur discours est complètement ridicule, les hommes et les femmes sont complémentaires et non opposés comme disent les féministes. Aujourd’hui on est rendu avec les transgenres et toute cette merde-là. » Décarie dérive vers le mouvement féministe et les Noirs. « Ce débat-là, c’est dépassé, ça a toujours été irrationnel (…) C’est de la victimisation (…)
Monette: Ça me fait penser à toutes ces étudiantes frustrées anarchistes qui nous ressortent tout le temps la maudite culture du viol. (…)
Décarie: C’est comme la violence dans les couples, ça fait 40 ans qu’on nous rabat ça sur les oreilles, tu vas prendre un ou deux cas de violence conjugale et, effectivement, si l’homme est plus fort que la femme tu vas avoir des conséquences problématiques. Mais la violence psychologique, il y a bien des femmes dans les chicanes de couple qui se font aller là-dedans. Depuis 20, 30 ans, ça a toujours été l’homme qui payait parce que le lobby féministe a mis ça dans la tête des gens. (…)
Monette: La violence conjugale c’est 50/50. »
Monette continue son délire anti-féministe, ajoutant que, s’il y a peu de centres pour hommes, c’est à cause des féministes. Décarie dit que les études féministes à l’Université c’est contre les femmes parce que ça menace la stabilité des couples.

Monette_22_04_2015-13h06-ChroniqueDecarieTransphobeEtAntifeministe.mp3