Archives du mot-clé Roby Moreault

Tensions raciales aux États-Unis, les Noirs l’ont un peu cherché

roby

Dallas, des policiers blancs sont descendus par un ex-soldat noir. Ce sont des violences inédites et complexes, plongeant ses racines dans un racisme ancestral. La situation demande des éclaircissements et une analyse rigoureuse.

Que fait Roby Moreault de Radio X? Il appelle un nobody informaticien qui habite au nord de Dallas (la section blanche) pour avoir son avis.

Préjugés et idioties s’ensuivent. « Les noirs sont… », « nous les blancs, eux, les noirs, etc. »…

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI: Tensions raciales aux États-Unis: les Noirs l’ont un peu cherché (00:17:37)

8 juillet 2016, Moreault en jase, avec Roby Moreault et Réal Drouin

RD – « J’ai été introduit à cela et j’ai été abasourdi de voir tout ce qui se passe entre les Noirs et les blancs (…) c’est entretenu par les Noirs, et non par les blancs (…)  Les Noirs peuvent poursuivre les compagnies comme ils veulent. Les entreprises hésitent à engager les Noirs (…)

Le danger pour les personnes noires, ce n’est pas un policier. C’est une autre personne noire (…)

L’éducation c’est très important pour nous. Les blancs. Pour les Noirs c’est triste, le père du garçon n’a pas de job, alors il ne peut pas envoyer ses enfants à l’école. Donc eux, l’école, c’est pas pareil comme nous autres (…)

Les Noirs ont aucune confiance, zéro, aux blancs (…) [La partie sud de Dallas] J’ai pas le droit d’aller là. Je vais me faire tuer si je vais là (…)
Black lives matters doit reconnaitre les problèmes (…) Ici, ils ne respectent pas du tout la police (…)

radioego.com/files/5503/23318.mp3

Source: radioego.

Les Haïtiens n’ont pas participé à construire le Québec, selon André Arthur

arthur

André Arthur fait lire la lettre de plainte du Consulat d’Haïti sur ses propos racistes du 7 avril. Évidemment, il ne s’excuse pas à ce sujet. Fidèle à la tradition poubelle, il en rajoute, affirmant que les Haïtiens n’ont pas « participé à la construction du Québec ».

CHOI: les Haïtiens n’ont jamais aidé le Québec (00:05:33)

15 avril 2016, Arthur le midi, avec André Arthur et Roby Moreault

12h05 :  « Que réparation soit faite? Ça veut dire quoi ça? Ils ont des tueurs à gages qui vont s’occuper de la radio? C’est toujours désolant de voir dans quels termes les gens de l’élite haïtienne s’expriment. C’est pompeux, et ça veut rien dire, mais c’est en même temps bizarre (…) En quoi la communauté haïtienne a participé à la construction du Québec? Champlain nous a rentré des Haïtiens icitte? Pas que je sache (…) La seule façon de sauver Haïti, c’est de la mettre sous tutelle (…) Ça arrivera jamais. Mais c’est la preuve que c’est le temps d’arrêter de se préoccuper d’Haïti et de les laisser s’arranger entre eux autres. »

Arthur-le-midi_2016-04-15-12h05-Haiti.ogg

Les Autochtones sont comme « des enfants mal élevés », selon André Arthur

André Arthur propose ses « solutions » s’il devenait ministre des Affaires autochtones: on les ignore, tout en leur réservant les commentaires les plus paternalistes possible.

CHOI: les Autochtones, c’est comme des enfants mal élevés (00:07:36)

13 avril 2016, Arthur le midi, avec André Arthur et Roby Moreault

11h40 : « On le sait dans le fond que vous êtes des bons sauvages (…) Ils prétendent que c’est pas de leur faute, c’est de la nôtre (…) Moi, ma théorie si je devenais ministre des Affaires indiennes, c’est: on peut-tu les ignorer pendant 10 ans? (…) Marche ou crève. Un peu, dans le tough love, ce qu’on devrait faire avec des enfants mal élevés à la maison (…)

2016-04-13-ch-11h40-arthur-sur-lhistoire-des-affaires-autochtones-au-canada.mp3

Policiers canadiens faisant des enfants en Haïti: « on s’en crisse-tu », dit André Arthur

arthur

Des policiers canadiens commettent des abus de pouvoir en Haïti, se soldant parfois par des enfants. André Arthur commente avec des propos on ne peut plus racistes et colonialistes.

Selon lui, Haïti est un pays « bizarre, sans avenir, peuplé de voleurs inventeurs du sida », et donc il propose de le mettre « en tutelle » pendant 30 ans. Il veut que le pays soit géré par la France, comme à la  »belle époque de l’Haïti coloniale ».

Quand la radio-poubelle prétend défendre la liberté et qu’elle propose qu’Haïti revienne une colonie… Comme Sylvain Bouchard l’a déjà fait. Un moment donné, il faut arrêter d’être dupe. Ces gens-là sont des autoritaristes adorant l’ordre militaire imposé par la force, c’est tout.

CHOI : Haïti doit revenir une colonie (00:07:35)

7 avril 2016, Moreault en jase, avec André Arthur et Roby Moreault

11h53 : « Il faut délibérément faire deux choses: premièrement, mettre ça dans la filière  »on s’en crisse-tu », et deuxièmement, il n’y a aucun espoir en Haïti tant qu’on ne met pas le pays en tutelle. On n’osera jamais le faire, la rectitude politique, ça serait du racisme de dire : »votre pays, c’est un pays bizarre, votre pays n’a pas d’avenir, tout ce que vous êtes capables de faire c’est des politiciens multimilliardaires qui ont des comptes de banque en Suisse, vous ne vous en sortirez jamais ». Alors tu dis à la France: (…)  »Pour les trente prochaines années, vous êtes propriétaire d’Haïti, mettez ça droite. Bottez les culs qu’il faut botter (…) »

On prend des bonnes polices, qui ont des hormones normales, et on les envoie dans une terre d’exil (…) où tu ne peux pas faire confiance à personne parce que tout le monde va essayer de te voler, ils sont trop pauvres, et un pays où la sexualité c’est quelque chose de particulier (…)

Y a des gens qui ont sauté des Haïtiennes sans mettre de condom. D’abord, c’est désespérément dangereux; n’oubliez pas qu’Haïti c’est le pays d’où est parti le sida (…).  En Haïti, c’est tout ce qu’ils ont à vendre » (leur corps). « Je lui ai donné 20$ US, puis je lui ai dit bonsoir. Entre autres, parce que j’avais pas de condom. C’est ça Haïti (…) La seule critique que je fais à ces gars-là: les boys, achetez-vous des condoms. »

Arthur-le-midi_2016-04-07-Haiti.mp3

Ces « journalistes » piétinant le journalisme

arthur

Celle-là devrait intéresser les journalistes au premier plan.

Admettons qu’un homme, affirmant être journaliste, se met à critiquer le métier de journaliste. Dans son discours, il commet plusieurs fautes déontologiques graves. Puis, il conclut en critiquant l’organisme chargé de faire appliquer la déontologie journalistique.

Étant vous-même journaliste, vous partiriez à rire, non?

C’est ce que vient de faire André Arthur. Et tout ça, en 10 minutes.

André Arthur dit qu’il est journaliste et que Roby Moreault l’est aussi. Puis, il fait une pub de JD Chrysler entre deux nouvelles, sans transition. Et il conclut par une critique du Conseil de presse (contenant par ailleurs le meilleur argument pour faire des plaintes au CPQ).

Il existe plusieurs codes de déontologie. Celui du CPQ, de la FPJQ et du CCNR. Mais tous s’accordent pour dire qu’il faut délimiter clairement une nouvelle d’une publicité.

b) Les radiotélédiffuseurs doivent s’assurer que toute publicité insérée dans un bulletin de nouvelles se distingue clairement des informations qui y sont adjacentes. À cette fin, aucun message publicitaire inséré dans un bulletin de nouvelles ne doit être présenté par le lecteur de nouvelles.

L’article 14 du CCNR

L’article 5 d) du FPJQ dit à peu près la même chose.

On ne peut juste pas insérer une pub entre deux éléments de nouvelles, sans transition. C’est contre un principe déontologie de base!

La question devrait interpeller les journalistes au plus haut point. Comment tolérer que quelqu’un, se réclamant du journalisme, piétine les principes de base de la profession en toute impunité? Qui plus est, une personne de la notoriété d’André Arthur?

Rappelons deux recommandations du rapport de Dominique Payette.

2. Entre-temps, il est essentiel que toutes les entreprises de presse soient obligatoirement tenues de faire partie du Conseil de presse du Québec, y compris les entreprises qui préfèrent en ce moment être régies par le CCNR.

3. Que le Conseil de presse soit autorisé à imposer des amendes aux entreprises de presse contrevenant aux règles; que ces amendes soient suffisantes pour modifier les attitudes et les propos en ondes.

Mme Payette croit que les animateurs doivent être considérés comme des journalistes et être traités comme tel. C’est-à-dire, qu’il y ait des conséquences à avoir un comportement anti-journalistique.

Les journalistes ayant à cœur leur métier auraient intérêt à s’intéresser aux recommandations de Mme Payette.

Ceci étant dit, voici les extraits:

Dans chaque décision du CPQ, la liste de ceux qui ont pris la décision est indiquée. Alors quand Arthur dit que le CPQ prend des décisions « derrière un rideau », on n’a aucune idée de quoi il parle.

98,1 : Arthur et l’anti-journalisme (00:10:51)

24 mars 2016, Moreault en jase, avec les journalistes André Arthur et Roby Moreault

12h05 : « Je suis un journaliste, tu es un journaliste, nous sommes des journalistes. » Arthur dit que Le Soleil et La Presse vont fermer. C’est suivi d’une pub, sans transition, de JD Chrysler Fiat de Boischatel. Et Arthur conclut avec une critique du Conseil de presse du Québec.

arthur-le-midi_2016-03-24-arthur-journaliste.mp3

 

Après le publi-reportage, voici la publi-entrevue: une publicité en forme d’entrevue neutre avec Marc Lacroix, des cliniques Lacroix, qui est en même temps annonceur à Radio X.

« 6.3 Publicité déguisée

Les journalistes et les médias d’information évitent de faire de la publicité déguisée ou indirecte dans leur traitement de l’information.

Code déontologique du Conseil de presse »

98,1 : Publi-entrevue avec Roby Moreault (00:10:44)

24 mars 2016, Moreault en jase, avec le journaliste Roby Moreault et Marc Lacroix

10h15 : « entrevue » avec le docteur Marc Lacroix

moreault-en-jase_2016-03-24-publi-entrevue-marc-lacroix.mp3