Archives du mot-clé Stéphan Dupont

Se déclarer sexiste n’est pas sexiste, selon le CCNR

Encore une décision bizarre du CCNR

Le Conseil canadien des normes de radiotélévision (CCNR) c’est l’organisme autorisé par le CRTC à recueillir les plaintes concernant ce qu’on entend à la radio. Raynald Brière, propriétaire de Radio X, siège sur le comité régional du CCNR.

Ledit comité a analysé une discussion entre Stéphan « Les filles y’en pleut, tu bottes une poubelle y’en sort trois » Dupont et son collaborateur, Hugo Langlois. Elle a eu lieu le 16 janvier 2015 à NRJ.

On parle ici d’une fine analyse sociologique où les comparses arrivent à la conclusion que les femmes ont pris le contrôle sur les hommes depuis qu’elles sucent leurs pénis.

Quelqu’un fait une plainte, dénonçant le contenu sexiste. Le CCNR analyse la chose et arrive à la conclusion que ce n’est pas sexiste. C’est décidé le 6 août 2015.

Cette décision est bizarre lorsqu’on lit le verbatim. Extrait :

Langlois :     Je suis Charlie, là. Écoute. J’ai le droit d’être sexiste si je veux !

Dupont :      T’as le droit d’être sexiste si tu veux, oui. Mais en même temps.

Donc s’affirmer, littéralement, comme sexiste et fier de l’être n’est pas considéré sexiste selon le CCNR. Spécial, hein?

On reste perplexe à la lecture de la décision. On peut y lire:

Le contexte dans lequel ont été tenus les propos dont le plaignant s’est offensé n’était absolument pas sexiste.

Deux machos parlant des femmes dans une radio 100% parlée où il n’y a qu’une seule émission animée par une femme, ce n’est « absolument pas » sexiste?

Aussi, le code de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) sur la représentation équitable, cité dans la décision, interdit les stéréotypes et le contenu dégradant selon le genre.

Pourtant, laisser entendre que les femmes ont avancé dans la société parce qu’elles ont multiplié les faveurs sexuelles aux hommes, et non pas parce qu’elles ont exigé l’égalité des sexes, c’est pas pire comme objectivisation du corps de la femme. Comment le CCNR peut-il arriver à ne pas y voir de contenu dégradant, ni de stéréotypes?

Il y a quelque chose qui cloche au CCNR.

Monette à Québec: les musulmans, les pauvres et les prisonniers mangent la claque

Monette arrive à Québec, occupant l’ancien poste à Stéphan Dupont, après avoir été remercié de Radio X Montréal. Il anime chaque jour le midi dans une émission intitulée tout simplement « Monette ». Et contrairement à Jeff Fillion, Monette n’a jamais prétendu avoir changé.

Alors depuis la citation sur « les pauvres qu’on devrait castrer avant de les envoyer travailler dans un camp dans le Nord », citation dont il ne s’est jamais dissocié au contraire il n’a cessé de la revendiquer, Monette poursuit dans la même lignée.

On croyait qu’en fermant Radio X Montréal et en se débarassant d’animateurs aux propos louches à Québec, Patrice Demers voulait améliorer Radio X Québec. Il semble que non.

Meurtre d’un chauffeur de taxi en Beauce, la radio-poubelle remet la peine de mort à l’ordre du jour. Bien sûr, Monette évoque les chambres à gaz. Mais c’est juste de l’humour.

CHOI : gazer les criminels, une bonne idée (00:16:26)
10 novembre 2014, Monette avec Carl Monette
12h03 : « Qu’est-ce qu’on fait avec les Jean-François Roy de ce monde? Ça c’est un excellent cas de ramener la peine de mort 5 minutes et après ça on s’en débarasse et on passe à autre chose. (…) Moi lui une balle dans le front j’ai aucun problème avec ça (…) Moi Guy Turcotte, m’en débarasserait ça prendrait pas de temps. (…) Guy Turcotte on veux-tu ça encore en vie? (…) On peux-tu s’en débarasser Guy Turcotte? (…) Les tubes digestif comme ce salaud devraient être éliminés comme des chiens et les chats qui ont mordus et qui arrivent à la SPA. » C’est suivi d’une ligne ouverte malade. (…) Pourquoi on passerait pas une loi, tsé le gars c’est prison à vie, bien tant qu’à être prison à vie c’est peine de mort ça finit la. (…) Tant qu’à moi, je les passerais toutes. Les pédophiles, les meurtriers, les violeurs, je les mettrais toutes dans la même chambre puis je partirais le gaz ça serait pas long. »

 

CHOI : les pauvres devraient pas faire d’enfants (00:02:21)
10 novembre 2014, Monette avec Carl Monette
13h52 : « Tsé quand t’es même pas capable de prendre soin de toi, tu devrais pas avoir à faire des enfants. Quand t’es rendu avec 3 enfants et que tu es vraiment sur le seuil de la pauvreté, ça te tenterais pas d’acheter des capotes? (…) Parce qu’on dirait qu’il y a des gens qui font absolument rien de leurs vies et tout ce qu’ils font c’est des enfants. (…) Y’en a qui ont des enfants juste parce que ça leur tente pas d’aller travailler, parce que ça leur tente pas de se lever le matin (…) Y’a beaucoup de gens qui ont des enfants et qui les méritent pas nécessairement. »

 

Affiches haineuses sur des mosquées à Québec: Monette banalise.

CHOI : les affiches islamophobes, y’a rien la (00:09:27)
12 novembre 2014, Monette avec Carl Monette
13h : « Les musulmans, c’pas tous des terroristes la. Mais tous les terroristes sont des musulmans. (…) on m’a souvent qualifié d’islamophobe (…) J’ai passé deux mois à voyager dans des pays musulmans (…) C’est drôle à chaque fois qu’il se passe quelque chose dans une mosquée au Québec, c’est Rad-Canne qui sort la nouvelle. (…) S’cuse moi mon pitte, mais entre poser une pancarte et foncer sur un militaire avec un char, j’trouve qu’on fait un gros plat avec ça. (…) Arrêtez de faire des grosses histoires avec ça qu’on est islamophobe, qu’on est contre les musulmans et bla bla bla. Arrêtez de nous faire pitié la. » Et Monette poursuite avec ses théories du complot et Amir Khadir.

Départ de Carl Monette: une grande victoire pour la Coalition

C’est décidé, la direction de CHOI n’a pas renouvelé le contrat de l’animateur de Radio X Montréal, Carl Monette. Il quitte donc la station.

C’est l’auteur de la tirade la plus controversée des dernières années, celle sur les « itinérants qu’on castre et qu’on envoie travailler dans le nord dans un camp ». Pour cela, Monette s’était mérité la poubelle d’or.

Monette avait commencé par se faire connaitre à Radio X Saguenay, ou il avait été blamé par le Conseil de presse du Québec pour avoir prêté foi à des sources douteuses d’extrême-droite.

Difficile de lire dans les pensées des dirigeants de Radio X. Tout ce qu’on peut faire, c’est de constater une certaine uniformité dans des décisions récentes. Entre autre la volonté de se débarasser de personnages sulfureux (Patrice Demers, Josée Morissette, Carl Monette, Stéphane Gendron). Est-ce que ça aurait quelque chose à voir avec les rumeurs d’achat par Quebecor?

Même Stéphane Dupont est sur la corde raide et a été forcé d’enregistrer un message d’excuse à ses collègues. On l’a invité à prendre ses vacances en avance.

Radioego a l’extrait du départ de Monette.

Exit Patrice Demers

Patrice Demers, le directeur général de Radio X, n’occupe plus son poste. Il tenait les rênes de CHOI 98,1 depuis 1996 et a oeuvré à créer le groupe, qui comprend aussi Radio X2, CHOI 91,9 à Montréal et KYK 95,7 à Saguenay.

On ne connaît pas encore la cause du départ de M. Demers, qui ne nous a pas rappelés. Même silence du côté du bureau de Raynald Brière, Radio Nord Communications (RNC), propriétaire du groupe Radio X.
Le groupe Radio X se passera de Patrice Demers sur lapresse.ca

Quelques points

  • Patrice Demers est l’homme fort de Radio X. C’est lui qui, en 1997, achète CHOI et prend le virage de la trash-radio. C’était l’époque ou il était président de Genex. C’est l’homme derrière Jeff Fillion. Demers a pris les mesures nécessaires pour sauver CHOI de la fermeture, alors que le CRTC menaçait de lui retirer sa licence.
  • Stéphane Dupont croit que son départ est lié aux les larges investissements pour Radio X Montréal qui ne rapportent pas.
  • Demers quitte alors que Radio X affiche des cotes d’écoute record. Radio X n’a jamais eu d’aussi bonnes audiences à Québec et le réseau n’a jamais été autant étendu (Québec, Saguenay et Montréal).
  • La résistance est forte contre Radio X. Depuis des mois, les annonceurs sont sollicités de toutes parts de cesser de collaborer avec Radio X. Il y a quelques mois, deux éboueurs ont été trainés en cour. C’est le cas à Québec, Saguenay et Montréal, ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire de Radio X. Est-ce que les propriétaires de RNC sont plus sensibles à la critique?
  • C’est ce que semble penser l’animateur du matin Denis Gravel, qui a indiqué sur Facebook « Je ne sais plus pour qui je travaille actuellement et je me questionne sur la patience, la vision et la carapace de cette relève. « 
  • Jeff Fillion affirme qu’il a été viré parce que Québec est la seule station dans le réseau qui fonctionne bien. Cette affirmation est à prendre avec des pincettes. Si on ne peut nier que ça pourrait aller mieux à Montréal, ça ne va pas si mal au Saguenay ou à Radio X2.

C’est une victoire pour ceux qui souhaient une radio de qualité, dénuée de propos sexistes, homophobes et haineux.

Ce n’est pas le temps de baisser les bras, au contraire. Mais on peut célébrer!

Aide sociale, Autochtones et PCQ

CHOI : les modifications à l’aide sociale (00:06:45)
5 septembre 2013, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Claude Ouellet
10h22: « On a fait le Price is right de l’aide sociale. Y’a eu beaucoup de plaintes dans ce dossier-là, on les a tous gagnées! (…) Ils ont pogné leur Waterloo. C’est-à-dire le Front commun des personnes assistées sociales..

Ah oui tu as gagné toutes les plaintes Maurais? Voyons voir.

En octobre 2012: Le Conseil de presse du Québec retient la plainte de Mme Marie-Ève Duchesne, porte-parole du FCPASQ, contre MM. Dominic Maurais et Jean-Claude Ouellet, animateurs de l’émission « Maurais Live », pour propos discriminatoires et méprisants, informations inexactes et incomplètes et acharnement. Dans le cas de l’émission « Le Show du matin » et des animateurs MM. Denis Gravel et Jérôme Landry, le Conseil de presse du Québec retient les griefs pour propos discriminatoires et méprisants, informations incomplètes et acharnement. Cependant, il rejette le grief pour informations inexactes.
D2012-03-067; D2012-05-103 (2) sur le conseildepresse.qc.ca

Mars 2010: le Conseil de presse retient la plainte du Front commun des personnes assistées sociales du Québec contre les animateurs MM. Stéphane Dupont et Vincent Dessureault, ainsi qu’à l’encontre de la station CHOI 98,1 FM Radio X, pour informations inexactes, de même que pour propos méprisants, manque de respect et atteinte à la dignité humaine. De plus, pour son manque de collaboration, en refusant de répondre à la présente plainte, le Conseil de presse blâme la station CHOI 98,1 FM Radio X. Selon le Conseil de presse, un débat public devrait s’ouvrir sur la façon de pratiquer le journalisme d’opinion.
D2009-08-013 sur le conseildepresse.qc.ca

En croyant qu’il a « gagné toutes les plaintes », Maurais délire, visiblement.

CHOI : trop d’autochtones (00:01:23)
5 septembre 2013, Maurais live avec Jacques Brassard et Dominic Maurais
10h58: « On a tellement voulu intégrer la communauté autochtone dans notre Histoire que c’est devenu risible. Trop d’Autochtones dans les cours d’Histoire? Oui. C’est sûr. (…) On appelle ça la spiritualité autochtone. Ça occupe une place démesurée! (…) La spiritualité autochtone occupe plus de place que le christianisme. C’est aberrant. »

Comment s’attendre à autre chose de quelqu’un qui se qualifie de «souverainiste catholique sioniste de droite».

CHOI: prosélytisme PCQ (00:13:11)
6 septembre 2013, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Claude Ouellet
9h47: « Vincent Geloso trouve que le PCQ va avoir un ou deux comtés (…) Un gars solide à la tête de ce parti-là (…) Ils sont pertinents, et on va faire des entrevues, advenant une campagne, avec le chef. »

On vous avait prévenus.