Archives du mot-clé Sylvain Bouchard

« On exagère la menace de l’extrême-droite au Québec », selon Sylvain Bouchard

bouchard

Sylvain Bouchard trouve qu’il y a un biais dans les médias. Parle-t-il de l’écrasant consensus des opinons des radios de Québec? Bien sûr que non. Il souligne les médias qui, selon lui, dénoncent l’extrême-droite avec vigueur et l’extrême-gauche avec douceur. Les médias favoriseraient la gauche, d’après Bouchard, parce qu’ils seraient eux-mêmes des sympathisants de la gauche.

Que Sylvain dénonce un biais perçu dans les médias, il n’y a pas de problème. Mais de faire de douteuses comparaisons pour en venir à d’aussi douteuses conclusions, c’est douteux au cube.

En fait, Bouchard ne fait que reprendre une vieille habitude (à l’origine de la création de la Coalition en 2012, d’ailleurs): celle de défendre l’extrême-droite contre la gauche (1) (2).

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

93.3: Les médias, l’extrême-gauche et l’extrême-droite

28 novembre 2016, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard (00:09:42)

8h05: SB- « C’est correct dénoncer l’extrême-droite, je ne suis pas contre. Mais on voit tout le biais qu’on voit dans les médias (…) il y en a plein des violents dans l’extrême-gauche québécoise. Pourquoi on n’en parle pas? (…) J’ai l’impression qu’il y a 100 fois plus d’extrême-gauche que d’extrême-droite au Québec (…) On exagère la menace de l’extrême-droite au Québec (…) et on minimise à l’extrême les gauchistes radicaux, comme si ça n’existait pas (…) Comme se fait-il que Marine Le Pen, qui est une démocrate, est diabolisée au Québec, alors que Castro, qui est dictateur, c’est un ange? »

933-28nov2016-8h05-xgauche-xdroite.mp3

Brasserie la Faucheuse: Sylvain Bouchard demande aux féministes de choisir « la burka ou le bikini »

bouchard

Controverse autour de la Brasserie la Faucheuse. Le bar affiche des photos de femmes dénudées dans les toilettes des hommes. Sylvain Bouchard invite la co-propriétaire du bar, Élisabeth Leclerc.

Notre grand masculiniste Sylvain Bouchard nous explique alors que les féministes sont en colère parce qu’elles sont frustrées d’être laides.

93.3: brasserie faucheuse, burka ou bikini (00:15:50)

12 avril 2016, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Leclerc

8h40 : « SB- Laissez les féministes choisir: la burka ou le bikini (…) La jalousie de certaines féministes rejoint l’extrémisme de certains imams (…) Est-ce que, à quelque part, inconsciemment, le combat des islamistes radicals [sic] pour voiler les femmes ça vient pas faire l’affaire de certaines féministes, qui sont plus des jalouses full frus que des vraies combattantes des femmes et de la liberté? (…) Quand on voit des féministes à la télé, elles ont tout’ pour être jalouses (…)

JSB- Y avait un certain Comité femmes à Garneau, que les filles étaient même pas dans les critères pour être dans le Comité Donjons & dragons (…) Comité Donjons & dragons, c’est pas les plus photogéniques (…)

SB- Quand je vois à la TV une féministe qui chiale contre les femmes en bikini, bien souvent a rentrerait pas dedans (…) Ce qui fait dire à certains que le féminisme a été inventé pour que les femmes laides aient les mêmes postes que les belles femmes. Mais non, ça ne doit pas être ça. »

2016.04.12-08.30-933-la-faucheuse.ogg

Le service militaire pour les BS

bouchard

Josey Arsenault propose un service militaire pour les décrocheurs et les gens sur l’aide sociale.

Pour une fois ce n’est pas Bouchard qui l’échappe le plus.

93.3 : L’armée pour les gens sur l’aide sociale (00:10:54)

7 avril 2016, Bouchard en parle, avec Josey Arsenault, Sylvain Bouchard, Élisabeth Crête, Jean-Simon Bui

9h10 : « MS– Pourquoi ne pas remettre sur pied un service militaire adapté à tous les décrocheurs ? (…) Juste au Québec, 25000 jeunes qui pourraient être sur le marché du travail qui reçoivent de l’aide sociale (…) Nous en tant que société on serait peut-être gagnant là-dedans, on paierait à les éduquer au lieu de les laisser chez eux à rien faire, je fais référence à ceux qui sont sur l’aide sociale. Et là, je vais aller plus loin que ça encore. On est dans un monde où les gens sont de plus en plus insécures face à la menace islamiste, ça pourrait pas être une façon de rendre notre société, je sais pas… avoir l’impression qu’on serait plus en sécurité avec des jeunes qui ont été formés (…)?

JSB– Moi je leur ferais faire du bénévolat obligatoire (…)

EC – Il faut qu’il y ait un incitatif à ne pas aller sur le BS (…) Un jeune qui n’a pas envie de travailler, c’est le rêve pour lui aller sur le BS (…) Tu as une paie à ne rien faire (…)  »

2016.04.07-09.00-933-service-militaire.mp3

Le Pen: le succès dont personne ne parle

marine

En France, la visite de Le Pen au Québec est considérée comme un échec. Traitée comme une paria, Marine n’a pas pu rencontrer la moindre personnalité politique.

Au Québec, le bilan du voyage de Marine est tout autre. Jamais on aura autant entendu parler du programme du parti d’extrême-droite Front National. À l’antenne de plusieurs médias, Marine s’est retrouvée entre amis.

Parmi les plus ardents enthousiastes, on retrouve les suspects habituels. Faisons un petit résumé.

21 mars

Ce jour-là, Marine Le Pen est saluée par toute la radio-poubelle.

À NRJ, Jeff Fillion la qualifie d' »intéressante », « audacieuse », et « spectaculaire ». Il dénigre les anti-fascistes venus la rencontrer avec les mêmes termes que Le Pen : « Quand t’as une gang de trous de cul à la porte, tu leur dis: hey les trous de cul, allez prendre une douche et allez vous coucher ».

Pendant ce temps à Radio X, Martineau déclare que le FN « C’est quasiment l’extrême-gauche » et pour être certain qu’on comprenne bien, il ajoute que « c’est pas l’extrême-droite ». Le candidat col rouge déchu pour ses propos racistes, Claude Roy, mêle halal et islamisme, et répand la fable que la Belgique sera un pays musulman dans 14 ans, et fait même l’amalgame anti-raciste = raciste. Vous aurez compris qu’il n’a que de bons mots pour Le Pen. Maurais fait une entrevue complaisante à souhait avec elle.

À l’antenne du 93.3, Duhaime ouvre les lignes. Tous les auditeurs couvrent Le Pen de louanges. Sylvain Bouchard fustige les politiciens, les artistes et les protestataires refusant d’entendre Le Pen.

Ironiquement, Bouchard dit que les artistes « devraient être pour la liberté d’expression » puis, quelques secondes plus tard, déplore qu’on vit dans une « artistocratie » où les artistes peuvent prendre position sur des enjeux lors des galas. Bouchard offre une entrevue de 38 minutes aussi complaisante que d’habitude avec Marine Le Pen.

C’est le même jour que l’entrevue avec Anne-Marie Dussault à Radio-Canada.

Puis, un alignement d’astres exceptionnel permet à Marine Le Pen de commenter les attentats de Bruxelles à TVA. Comme une experte neutre. Les propos de Le Pen sont largement repris dans les médias d’ici.

«On nous traitait d’islamophobes chaque fois qu’on voulait combattre le fondamentalisme islamique. Encore une fois, voilà la conséquence: nous sommes tous en danger, nous sommes tous dans la crainte de voir ces attentats se répéter partout, en n’importe quel moment et en n’importe quel lieu.»

22 mars

Gilles Proulx propose une bonne dictature pour le Québec, tout en invitant les policiers à fusiller les présumés terroristes avant qu’ils soient jugés. Denise Bombardier éprouve aussi des doutes, la démocratie serait-elle une entrave à notre sécurité? Ils réagissent aux attentats de Bruxelles.

Sylvain Bouchard et Éric Duhaime fournissent des informations fausses sur l’immigration, laissant entendre que la majorité de celle-ci est musulmane (ce qui est faux). Sylvain Bouchard salue le « courage » et la « fermeté » de Le Pen.

Au même moment, Jeff Fillion sombre lui aussi dans le confusionnisme en déclarant que le FN est un parti « très à gauche », tout en disant ne pas être « dérangé » d’avoir l’étiquette d’extrême-droite. Il déplore le « lavage de cerveau » pro-immigration de RDI et de LCN.

23 mars et +

Le 23 mars, Nicolas Lacroix, écrit un texte dans le Journal de Québec défendant la liberté de Le Pen de répandre la haine. Il ne s’est pourtant pas indigné quand un de ses collègue du 93,3 proposait de bruler le livre de Gabriel Nadeau-Dubois. Comme quoi, on est Charlie juste quand c’est pour défendre ceux qu’on aime.

Le 25 mars, démontrant qu’il est vraiment préoccupé à bien informer son lectorat, le Huffington Post publie un article au sujet du compte Twitter de Sophie Durocher « piraté » par son fils. Gros dossier.

Le 27 mars, Gilles Proulx se fend d’un article pro-FN qu’on pourrait résumer par « les Québécois sont des caves car ils n’ont pas écouté Marine », Fumée bleu Marine. Québecor a encore frappé.

Le 30 mars, Sophie Durocher prend la défense de Le Pen et cite des extraits de l’entrevue à Radio-Canada où Marine aurait servi de cinglantes répliques à Anne-Marie Dussault.

Comme l’a si bien fait remarquer l’humoriste Olivier Niquet, celle qui se plaint d’être muselée s’est exprimée à l’antenne de Radio-Canada, RDI, le 98.5 à Montréal, 93.3, NRJ, Radio X, TVA et Télé-Québec.

Ce qu’il faut retenir

L’harmonie des idées entre les animateurs, toutes stations confondues, est frappante. Tous les animateurs rejettent le protectionnisme économique du FN. Tous appuient ses mesures anti-immigration, anti-réfugiés et anti-Islam « extrémiste ».

Ce sont d’ailleurs les mêmes caractéristiques décrivant la relation entre la radio-poubelle et le PQ.

D’autres similitudes abondent: discours victimaire, sentiment d’être muselé, peur hystérique, critique des élites. Même le discours de Le Pen sur les libéraux « Bisounours » semble une métaphore empruntée au caricaturiste Ygreck.

Ce qui est nouveau c’est que, quoi qu’on en dise, jamais la radio-poubelle ne s’était jamais collée avec autant de netteté et de désinvolture aux valeurs de l’extrême-droite. Autoritarisme, goût d’un leader et d’un État fort, armée puissante, suppression des libertés, resserrement des frontières, stigmatisation d’une partie de la population transformée en bouc-émissaire. Le programme du parti, jamais autant connu. L’extrême-droite jamais autant banalisée.

Si Le Pen s’est bien couverte de ridicule en France, elle a pu développer des liens d’amitiés et nouer des alliances avec les médias et l’extrême-droite d’ici.

Il est frappant de constater que c’est la Fédération des Québécois de Souche, une organisation d’extrême-droite, qui décrit peut-être le mieux le passage de Le Pen, dans un article du 23 mars sur leur site web,

Pourtant nous ne sommes pas dupe, la forte majorité des entrevues radiophoniques et des commentaires des citoyens sur les articles de journaux publiés sur Internet et sur les réseaux sociaux furent favorables ou dans l’incapacité de s’opposer et démontre l’ampleur du clivage qui existe entre les élites d’idéologie libérale et le peuple.

Peu de médias traditionnels l’ont évoqué. C’est pourtant vrai. Le discours du FN, bien que contesté, a trouvé sa place dans le cœur d’une partie de la population bien dressée depuis le psychodrame monté en épingle des accommodements raisonnables, suivi de celui de la charte des valeurs.

Les médias et leur modèle économique, carburant aux scandales et au nombre de clics, ont leur responsabilité à porter.

La visite de Le Pen aura-t-elle un impact durable? Impossible de le dire. Mais on ne peut pas parler d’échec. Du moins pas du point de vue du Québec.

Les groupes anti-musulmans bienvenus à la radio-poubelle

bouchard

La radio-poubelle, toujours à l’avant-garde des entrevues avec l’extrême-droite. On l’a vu avec la FQS. On le constate de nouveau avec la Meute et PÉGIDA-Québec. Encore des groupes anti-musulmans.

93,3 : promo de La Meute (00:07:37)

15 mars 2016, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime

08h05 : « SB- Je trouve ça un peu étrange au Québec que c’est plein d’islamistes (…) et le gouvernement Trudeau félicite des femmes avec des burkas, puis là, en même temps, t’as un groupe de défense anti-islam radical… mais eux autres sont suspects, sont dangereux. »

Éric Duhaime enchaine sur des ordinateurs qu’aurait donné le gouvernement aux réfugiés syriens en les comparant avec ce qu’on donne aux blancs canadiens. Allant même jusqu’à faire le lien ordinateur-terrorisme.

« ED- Si tu veux créer de l’intolérance, favorise un groupe par rapport à un autre. C’est ce que fait Trudeau à Ottawa. (…) SB- Le meilleur outil de radicalisation c’est un ordinateur et l’internet. »

2016.03.15-08.00-933-promo-la-meute.mp3

CHOI : entrevue avec Amélie, porte-parole de PÉGIDA Québec (00:17:19)

10 mars 2016, Martineau le midi, avec Richard Martineau

13h20 : « RM- PÉGIDA-Québec c’est-tu un groupe anti-islamiste ou c’est un groupe anti-musulman?

A- C’est un groupe anti-musulman.

RM- Musulman et islamiste, c’est pas la même affaire.

A- Pour nous, ça commence à faire la même chose. ».

Martineau_2016-03-10-EntrevuePegida.mp3