Têtu déclare sa flamme au PCQ pour la St-Valentin

CHOI: une déclaration d’amour au PCQ pour la St-Valentin (00:15:57)
14 février 2013, avec Jean-Claude Ouellet, Laurent et Frédéric Têtu
10h29: « Pour qui voter (…) La y’a un petit parti qui a été mis sur pied. Qui est crédible parce qu’il a un chef crédible, que plusieurs gens connaissent, qui est un vrai gars, qui était à l’ADQ avant mais qui a pas suivi à la CAQ parce que c’est un vrai gars de droite qui s’appelle Adrien Pouliot. Si vous êtes sérieux la, on vous demande pas de donner de l’argent. (…) Si vous allez voter vous avez juste à faire une petite coche, au lieu de la faire au deuxième nom vous la faite au quatrième nom. C’est tout ce que vous avez à faire! (…) Tout ce que vous avec à faire dans un an c’est faire une petite coche ». M. Têtu poursuit en disant que la CAQ est un parti de gauche. « Les gens de l’ADQ qui ont rejoint la CAQ, incluant Gérard Deltell, sont des guidounes politiques ».

Maurais_live_014_02_2013-FredTtu-ProslytismePcq.mp3

Les entreprises de presse et les journalistes doivent éviter les conflits d’intérêts. Ils doivent, au surplus, éviter toute situation qui risque de les faire paraître en conflit d’intérêts, ou donner l’impression qu’ils ont partie liée avec des intérêts particuliers ou quelque pouvoir politique, financier ou autre. Il importe de garder à l’esprit que les gouvernements, les entreprises, les groupes de pression, divers organismes et autres instances cherchent par différents moyens à orienter et à influencer l’information en fonction de leurs propres intérêts.

(…)

Afin de préserver leur crédibilité professionnelle, les journalistes sont tenus à un devoir de réserve quant à leur implication personnelle dans diverses sphères d’activités sociales, politiques ou autres qui pourrait interférer avec leurs obligations de neutralité et d’indépendance.

– guide de déontologie des journalistes

Pour porter plainte, rien de plus simple. Suivez le guide!