Travailleur, évite le terrain de l’ennemi

La radio-poubelle n’a pas tardé à prendre son parti dans le conflit de la construction. Dès le 11 juin, avant le commencement de la grève, CHOI tournait en dérision une publicité de l’Alliance syndicale (payée à leur antenne!), qualifiant les travailleurs de « bébés braillards qui se plaignent le ventre plein ».

Depuis, les qualificatifs se sont multipliés: « goons, gorilles, baveux, intimidateurs, bâtards » etc. Dominic Maurais va plus loin en invitant les gens à filmer les travailleurs et à faire de la délation.

Les tentatives d’intervention des travailleurs à l’antenne de CHOI se sont révélées désastreuses.

Nombreux sont les travailleurs syndiqués écoutant la radio-poubelle. Les ambulanciers et les chauffeurs du RTC sont les plus connus.

Tout ça malgré qu’elle s’attaque quotidiennement à leurs propres droits.

Soyons réalistes. La radio-poubelle est un ennemi de classe. Malgré son discours anti-élite, elle appuie systématiquement les commerçants, les patrons et les riches. Elle agit comme l’organe de propagande de la chambre de commerce.

En novembre 2012, Sylvain Bouchard était à l’avant-garde d’une fronde contre la CSN. Cette radio s’attaque à la solidarité entre les travailleurs avec son discours raciste et sexiste.

Il est temps que les syndicats agissent dans les milieux de travail pour lutter contre la radio-poubelle.

  1. Par une formation auprès des travailleurs. C’est en étant au courant de ses dangers qu’on réalise son caractère toxique.
  2. Par le boycott. Il faut refuser toutes les entrevues et chasser tous les pseudos journalistes.
  3. Par tous les autres moyens légaux et extra-légaux.

Le stratège Sun Tzu insiste sur la notion de terrain à la guerre: « Il faut affronter l’ennemi sur son propre terrain. Il faut éviter de se battre sur celui choisi par l’ennemi » dit-il, en somme.

Travailleur, si tu crois avoir un traitement juste et équitable à la radio-poubelle, tu te trompes. Tu n’es pas en terrain allié. Tu n’as pas le contrôle du volume, les animateurs sont des experts de l’art oratoire et il est difficile de répliquer à des arguments irrationnels. C’est comme partir à la chasse le pied dans ton propre piège!

Qui comptes-tu convaincre? Son auditoire est largement composé de droitistes frustrés ne souhaitant rien d’autre que de faire reculer les droits des travailleurs. Pourquoi tentes-tu d’attiser des cendres mortes?

Il n’y a rien à gagner à l’antenne de la radio-poubelle. Au mieux, ce sera match nul. Épargne donc ta salive.