Une baise, deux opinions

Non mais, y a-t-il moyen de faire barrage à ce genre de déversement d’accélérateur de haine ? Durocher et Martineau en produisent souvent, mais ce ne sont pas les seuls. En plus de nos spécialistes de la controverse, collectivement, nous contribuons à ce genre de climat.

Je clique, tu cliques, je commente, tu commentes, ça dégénère, alouette. Que faisons-nous pour arrêter ce cycle malsain qui gangrène notre société et donne la voie libre à des meutes qui ne savent même plus pourquoi elles s’indignent ?

Droit-inc