Une femme se fait violer par son conjoint? Le problème est la libido de cette femme, selon Pierre Mailloux

Pierre Mailloux

Une femme appelle sur la ligne ouverte de Pierre Mailloux. Elle affirme être régulièrement violée par son conjoint… et Pierre Mailloux et Josey Arsenault déplorent ses médicaments qui nuiraient à sa libido.

Donc, puisque vous subissez des viols répétés par votre conjoint, vous pouvez corriger le problème en vous rendant encore plus disponible sexuellement. Le problème n’est pas que l’homme remplisse ses besoins sexuels sans votre consentement, le problème c’est que vous n’en éprouvez aucun plaisir.

Ces propos ne sont-ils pas une incitation à commettre un acte criminel, un viol?

Ce qui est remarquable dans cet extrait, c’est la culpabilisation de la victime. Pierre Mailloux, feignant l’empathie, cherche à prendre l’auditrice en défaut. Pas l’agresseur, non. Lui, c’est correct. Selon Mailloux, la femme serait suspectée d’être tombée enceinte, et elle est coupable de ne pas se livrer aux désirs sexuels du violeur.

Remarquez que le mot viol n’est jamais employé dans l’extrait audio.

Mailloux est un promoteur du viol. En octobre 2016, il affirmait que la seule issue pour une femme face à un homme en érection est de se soumettre à ses désirs. Que toute tentative de discipliner les hommes à avoir une attitude plus respectueuse serait vouée à l’échec. Quelques jours avant, il affirmait aussi que parfois des « non » sont des  »oui ».

C’est de l’incitation à la violence et vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou au CPQ et écrire une lettre aux annonceurs.

FM93 : femme violée, manque de libido

24 mai 2017, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux, Josey Arsenault et Martine (00:09:37)

10h18 : Martine – « J’ai la maladie de Crohn depuis l’âge de 20 ans (…) Il voulait faire du sexe tous les jours (…) même si je disais non, il me pénétrait quand même (…) »

« PM- Vous trouvez pas ça drôle, vous êtes malade, vous avez de la misère à vous trainer, vous faites un autre enfant? (…) »

PM- « Qu’est-ce que vous aviez comme traitement pour la dépression? »

M- « Du Cipralex »

PM- « Est-ce que le Cipralex a eu un impact sur votre appétit? Gain de poids? Et sur votre appétit sexuel? »

M- « (…) J’avais pas d’appétit sexuel. »

PM- « Vous trouvez pas ça drôle qu’on essaie de vous guérir d’une dépression, alors que la principale plainte du conjoint est votre piètre libido. Le médecin vous prescrit un médicament qui va annihiler votre libido. Tu vois, on s’en va où avec ça? (…) »

JA- « Le problème, c’est le manque de libido, et on donne de quoi pour enlever la libido. »

PM- Et c’est pas un reproche qu’on vous fait Martine (…) »

2017.05.24-10.18-933-viol-libido.mp3