Jérôme Landry défonce à coups de pelle ceux qui banalisent la covid à Radio X

JL- « Est-ce quon va attendre que les restos ferment (…) avant de dénoncer le discours complètement déconnecté de plusieurs de nos collègues dans les médias.

Pas besoin de vous les nommer, je pense qu on les connait (…)

Tsé le discours ceux qui ont des problèmes de santé déja ils crèveront. Moi je suis tanné (…) J’ai pas envie que les écoles ferment (…) Mais si ça arrive je vais savoir ça va être de la faute de qui.

C’est très clair dans ma tête qu’il y a des gens à pointer du doigt (…) Faire un show pour des cotes d’écoute, ok. Mais jouez avec la santé du monde ça c’est non (…)

Je suis écoeuré des malhonnêtes de notre domaine qui se servent de leur talent et qui vont capitaliser sur la détresse et l’anxiété pour gonfler leur popularité.

GANG DE MORONS! x3 (…)

Jonathan Trudeau- Quand tu as une tribune. Tu as une responsabilité de dire la vérité et de ne pas tomber dans la démagogie pure et simple juste pour susciter des cotes d’écoute. C’est la monétisation de la peur (…)

JL- Ce sont des gens qui font honte à notre métier de communicateur. Je suis gêné, j’ai honte (…)

Ils parlent pour leur poche à eux autres (…)

JL: Je suis contre la censure. Je suis pour la liberté d’expression. Mais la désinformation… pour moi ça dépasse une limite. Désinformation constante, à temps plein, quasiment 24/24, 7 jours sur 7. Sur les réseaux sociaux et en ondes (…)

Si on continue de suivre des manipulateurs, intelligents et talentueux qui jouent avec l’anxiété, les arénas vont fermer, les écoles aussi et les restaurants.

Ça c’est la réalité (…)

JT: « Et que j’entend des discours d’imbéciles, de négationnistes qui encouragent à demi-mot les gens à ne pas respecter les règles et que je regarde l’impact sur nous tous (…) c’est ça qui est déprimant »

OUVERTURE Jérôme lance un message à ceux qui banalisent la COVID-19 !

Duhaime fait le bacon contre Patrick Lagacé

Dans un texte publié cette semaine, le journaliste Patrick Lagacé critique les anti-masques en les traitant d’idiots. Il reproche à Éric Duhaime, qu’il qualifie de « loin d’être un imbécile », de vouloir devenir le « leader d’imbéciles ».

Texte ici

S’est immédiatement ensuivi une plainte d’Éric Duhaime dans la Presse, puis un texte de l’IEDM, ensuite un soutien de Michelle Blanc, Jeff Fillion, Maxime Bernier et Alexis Cossette-Trudel. Bref, la crème de la crème.
La grosse méga crise du bacon toé.

Éric Duhaime a exigé des excuses et a dit a Lagacé qu’il n’était pas « assez homme » pour débattre.

lol

Mais cet épisode demeurerait parfaitement insignifiant si, dans son texte, Duhaime ne s’était pas lancé dans une défense passionné du droit de pétitionner, manifester et voter.

Image
Non, on ne met pas l’hyperlien vers son texte

Étonnant de sa part, compte tenu de ses prises de position passées.
Savez-vous comment il avait qualifié une manif véganes de 8 minutes dans un Ashton?

Il avait dit que c’était du terrorisme

Savez-vous comment avait réagit Éric Duhaime quand des brutes d’extrême-droite étaient allé intimider les journalistes de Vice?
Il a banalisé l’intimidation et critiqué les antiracistes et les journalistes

C’est ici

Et visiblement l’expression de son mécontentement peut inclure de fusiller des fidèles dans une mosquée comme méthode légitime…

…parce qu’Éric Duhaime a qualifié le tueur de « prisonnier politique »

ici >

Et rappelons que Duhaime veut diminuer le poids du vote des pauvres et augmenter celui des riches

ici >

Bref Duhaime est un très très très médiocre et peu crédible défenseur du débat, de la démocratie et de la liberté d’expression.

En passant la Coalition sortons les radio-poubelles de Québec ne croit pas que les conspirationnistes ou les anti-masques sont des imbéciles.

Les antiracistes sont les vrais racistes, selon des racistes

Peut-on, à la fois, tenir des propos racistes et, au même moment, dire que les antiracistes sont les vrais racistes? Blâmer les antiracistes de colporter la notion de « race » tout en utilisant le terme soi-même?

Grâce à la radio-poubelle, Jérôme Blanchet-Gravel et Dominic Maurais, on peut enfin dire que oui, ça se peut.

Le sujet de la chronique hebdomadaire de Jérôme Blanchet-Gravel cette semaines est le nouveau programme fédéral pour aider les entrepreneurs noirs.

Blanchet-Gravel et Maurais s’embarquent alors dans un long charabia confus pour tenter de rendre compliqué quelque chose de très simple.

Ils affirment que

  • Le programme serait raciste (parce qu’il exclurait les blancs #RacismeAntiBlanc)
  • Il faudrait faire des « tests de sang » ou consulter la généalogie pour déterminer si les gens sont de « vrais noirs »
  • Des personnes noires adoptées par des blancs pourraient ne pas être admissibles
  • Ce sont les noirs qui sont privilégiés après tout
  • Les antiracistes utilisent le concept de « race », ce qui les rendrait « racistes »

Ironiquement, c’est Blanchet-Gravel lui-même qui est le seul à évoquer les concepts de « pureté raciale » et de « sang noir » dans le cadre de la discussion. Qui parle de ça dans l’espace public, hormis des fascistes pur jus?

Et au sujet du postulat que les antiracistes seraient racistes, ça s’appelle le « racialisme »:

la doctrine du racialisme, qui ne se distingue au départ que très superficiellement du racisme, a resurgi dans les dernières années sous la plume d’intellectuels bien souvent issus des rangs de la droite identitaire et de l’extrême droite pour vilipender les luttes contre les iniquités fondées sur le profil racial ou l’origine ethnique

[…]

Être « non raciste » signifierait le fait de ne pas être raciste et en même temps de ne pas être résolument opposé au racisme. Or nous sommes racistes ou nous sommes activement antiracistes. Être les deux à la fois est une absurdité.

ledevoir.com

La discrimination positive est un concept existant et utilisé autant par le gouvernement provincial que fédéral. Il existe des programmes d’égalité à l’emploi pour les femmes, les autochtones, les minorités visibles et ainsi de suite.

Les conservateurs de Stephen Harper ont tenté de les abolir en 2010, c’est dire que ces programmes existent depuis longtemps.

Le principe est d’utiliser une forme de discrimination – positive – pour en corriger une autre plus grande, qui est négative. Le résultat est une augmentation totale de la liberté et de l’équité.

Parce qu’un plus grand taux de chômage pour les personnes noires c’est une injustice qu’il faut corriger.

On rappelle que Jérôme travaille pour Sputnik news, un média de désinformation russe visant à polariser la population canadienne, entre autres.

CHOI: Blanchet-Gravel parle de racisme

10 septembre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jérôme Blanchet-Gravel

DM- « Justin Trudeau lance un programme d’investissement (…) uniquement pour les entrepreneurs noirs, black only. Qu’est-ce que tu en dis? »

JBB- « Bien, qui sont les Noirs? (…) »

DM- « Il y a les Prismacolor, mais le noir existe (…) »

JBB- « Est-ce que ce sont les bronzés? Qui est noir? Si tu as un parent noir est-ce que tu vas avoir 50% de la subvention? Est-ce qu’on parle des Noirs issus de l’immigration récente? Est-ce qu’on parle des Noirs de deuxième génération? Est-ce qu’on parle des entrepreneurs noirs qui ont été adoptés par des parents blancs? (…) Est-ce que ce sont les enfants de la fameuse mère ordinaire? (…) »

JBB- « Ce que fait Trudeau avec son programme de ségrégation économique, c’est finalement inverser la logique du racisme et d’une ancienne extrême-droite (…) »

JBB- « Parce qu’on sait aussi que dans les pays arabes, au Maghreb en particulier, en dessous c’est l’Afrique noire, alors il y a beaucoup de mélanges aussi. On sait qu’il y a des Arabes qui ont du sang noir« 

JBB- « Est-ce qu’on va devoir faire des tests de sang? Est-ce qu’on va retomber dans un concept de pureté raciale? Votre CV c’est plus vos compétences, c’est plus vos expériences de travail, c’est votre arbre généalogique. C’est extrêmement dangereux (…) »

JBB- « Là, les critères ont pas encore été annoncés par Justin Trudeau pour établir qui est noir (…) La race… c’est drôle, parce qu’il y a quelques années la gauche disait que la race n’existait pas. Et finalement elle ne parle que de race. Que de race. Que de race. La race est partout (…) »

JBB- « Faut être cohérent. Est-ce que la race existe ou elle n’existe pas? C’est complètement fou et c’est extrêmement dangereux (…) Je ne me suis jamais considéré raciste (sans blague) (…) »

JBB- « Le mouvement antiraciste est en train de recréer des schémas racistes. »

DM- « Ce sont les nouveaux racistes, les antiracistes (…) »

JBB- « Est-ce qu’on peut s’autodéfinir? Il y a une mode à gauche (…)

JBB- « On parle de privilège blanc, mais on est en train de créer un privilège noir, dans un certain sens (…) »

rx-2020.09.10-maurais-jbb-racisme.mp3

La fable du 6%: Les morts covid seraient surévaluées

Qui dit pandémie dit festival de la désinformation. Et l’une des faussetés récentes consiste à dire que le décompte officiel des morts de la covid est exagéré.

Cette histoire est devenue mainstream après qu’elle ait été popularisée par Donald Trump et des comptes Twitter louches liés à la secte QAnon.

C’est donc en toute logique que nos disciples de Donald Trump locaux, Dominic Maurais et Éric Duhaime, répandent aussi cette rumeur. L’audio et le verbatim sont ci-joint.

Cette fable arrange les conspirationnistes et les animateurs de radio-poubelle parce qu’elle permet de dire qu’il n’y a qu’une infime fraction, soit 6%, des 5 774 morts québécois classés covid qui sont « vrais ». Et qu’il ne s’agit donc pas d’une maladie dangereuse et que les mesures sanitaires sont inutiles.

Selon Snopes, un site spécialisé dans la lutte contre la désinformation, cette affirmation au sujet de la surévaluation est fausse. Le scientifique en chef du Québec a aussi dénoncé la supercherie dans un article intitulé Des décès sans Covid attribués à la Covid? Faux. Vous pouvez aussi lire le témoignage d’un physicien qui explique comment remplir un certificat de décès, merci à Antagoniste.

Puisqu’il s’agit de désinformation, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ. Vous pouvez aussi écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Les morts covid seraient surévaluées

9 septembre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Éric Duhaime

ED- « Il y a quatre personnes qui sont mortes de la covid (…) Ça, c’est si elles sont vraiment mortes de la covid parce que des fois, les chiffres ont tendance a être gonflés un peu. »

DM- « 94% selon CBC (sic) des personnes mortes aux États-Unis seraient mortes de multiples raisons »

ED- « 2.6 causes autres que la covid aussi. Il y a combien de personnes qui se sont suicidées hier au Québec? (…) Trois par jours »

rx-2020.09.08-mauraislive-duhaime-6pourcent.mp3