Archives mensuelles : avril 2014

Khadir, un clown dangereux

Après une analyse serrée du traitement de chaque parti par la radio-poubelle, il est évident que le parti le plus souvent dénigré est le Parti Québécois. Cependant, celui qui reçoit les insultes les plus violentes est Québec Solidaire. Par le biais d’un de ses élus, Amir Khadir. Voici quelques extraits.

CHOI: Amir Khadir un clown (00:00:52)
9 avril 2014, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h39: « J’ferai pas comme Marc Laviolette, j’traiterai pas le monde de noms, j’suis pas un imbécile. Y’a du monde qui votent pour Amir Khadir (…) Amir Khadir pour moi est un clown, est un humoriste, plus drôle que Mario Jean. »

Le_show_du_matin_09_04_2014-KhadirEstUnClownUnHumoriste.mp3

Le festival de la contradiction. Réussir à dire quelque chose dans une phrase et se contredire dans la phrase suivante. La touche Radio X.

CHOI: Khadir un pyromane (00:02:17)
8 avril 2014, Maurais live avec Denise Bombardier et Dominic Maurais
10h57: « Le plus irresponsable, le plus pyromane, c’est Amir Khadir, qui a appelé… qui s’est adressé à la rue. À travers ses mots qui étaient hargneux, amer. »

Maurais_live_08_04_2014-10h57-khadirPyromane.mp3

CHOI : Khadir un clown dangereux (00:01:48)
8 avril 2014, le Show du matin, avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h04: « R’garde moi Amir yé sur une liste… Écoute tu veux fermer la station de radio qui te donne du temps d’antenne et qui te permet d’expliquer tes idées. J’plus intéressé de jaser avec un clown de même et c’est un clown dangereux. »

Le_show_du_matin_08_04_2014-8h04-AmirUnClownDangereux.mp3

Gravel fait circuler une rumeur complètement fausse comme quoi Amir Khadir veut faire fermer Radio X. C’est faux, Gravel le sait fort probablement, mais il le répète régulièrement en toute impunité. C’est aussi ça, la radio-poubelle.

En décembre dernier, Maurais allait jusqu’à comparer Amir Khadir à Staline.

Si vous rêvez de gagner une plainte au Conseil de presse facile, voila votre chance. Vous pouvez aussi en informer les annonceurs.

Radio X Montréal obtient son changement de licence

Le CRTC accepte aujourd’hui la demande de RNC Média de changer la licence de Radio X Montréal pour pouvoir faire plus de radio parlée.

Le CRTC reconnait pourtant de multiples infractions dans le conditions de licence actuelles et passées. Radio X Montréal obtient une licence de courte durée.

Le Conseil note cependant que RNC n’a pas fourni le registre des émissions tel que demandé par le Conseil, représentant ainsi une non-conformité possible à l’article 8(4) du Règlement et que le titulaire a été informé de cette situation dans une lettre datée du 30 septembre 2013. Dans une lettre datée du 30 octobre 2013, le titulaire indique qu’il a résolu les non-conformités antérieures. De plus, il explique que la non-conformité actuelle constitue une erreur d’interprétation d’un membre du personnel de la station et qu’il s’est assuré que cette personne comprenne bien ce qui devait être déposé.
http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/2014/2014-168.htm

Radio X remet donc la responsabilité de l’erreur à un de ses employés.

La Coalition sortons les radios-poubelles s’est opposé à ce changement de licence car RNC ne respecte pas ses conditions de licence actuelles, la Loi sur la radiodiffusion, le Règlement de 1986 sur la radio (le Règlement) et la Charte des droits et libertés de la personne. Notre document remis au conseil contenait tous les extraits audio nécessaires pour que le CRTC prenne une décision éclairée.

A quand une Coalition sortons les radios-poubelles à Montréal?

Radios d’opinion: la campagne électorale sur les ondes

Du «Anybody but (Ann) Bourget» de la campagne municipale de 2007, au «Anybody but Pauline» de la présente campagne, les radios d’opinion de Québec, comme leur nom l’indique, ne se sont jamais gênées pour donner leur avis politique et pour mobiliser des foules. La prise de parti des ces radios populaires peut-elle pour autant peser sur le vote de leurs auditeurs ?
Radios d’opinion: la campagne électorale sur les ondes sur exemplaire.com.ulaval.ca

Janette dénoncée par des islamophobes

La radio-poubelle est unanime à dénoncer les paroles de Janette Bertrand, osant même les qualifier de « xénophobes ». Mme Bertrand a exprimé hier sa crainte que des « riches de McGill » (qu’on présume arabes) « grugent » des droits (des blancs de souche présumés). À notre connaissance, aucun animateur ne s’est porté à sa défense.

Cela est très curieux, compte tenu qu’ils ont souvent dit bien pire:

En dénonçant les propos de Janette Bertrand, en opposition à leurs positions précédentes, l’objectif de la radio-poubelle est double.

Premièrement, aux oreilles non aguerries, les animateurs peuvent se présenter comme anti islamophobes. Facile, ils sont devant une manifestation caricaturale de la xénophobie qui est unanimement dénoncée.

Deuxièmement ils peuvent s’adonner à leur passe-temps préféré: critiquer le PQ. Et dire qu’il est islamophobe. Quelle ironie.