Archives mensuelles : mars 2016

La démocratie est une entrave à notre sécurité, selon Proulx et Bombardier

Gilles Proulx

C’est fantastique, la peur. Ça permet de faire plein de choses. Par exemple, justifier des entraves à nos droits et libertés. À imposer la loi et l’ordre. Le bruit des bottes.

Suite aux attentats en Belgique, Gilles Proulx et Denise Bombardier ont suggéré que les droits et libertés pouvaient être une entrave à la sécurité. Qu’il faudrait supprimer des droits pour mieux nous protéger des méchants.

Gilles Proulx va même jusqu’à prendre comme modèle la dictature cubaine.

C’est quelque chose que nous rappelons souvent: la radio-poubelle défendant la liberté d’expression est un mythe entretenu par ces radios et quelques idiots utiles. Dans les faits, elle fait la promotion de l’autoritarisme et piétine les droits et libertés.

Voici Gilles Proulx, faisant 11 minutes de chialage féroce contre les chartes des droits et libertés.

CHOI: faudrait une dictature comme à Cuba (00:11:43)

22 mars 2016, Moreault en jase, avec Roby Moreault et Gilles Proulx

« La sévérité prévient plus de fautes qu’elle n’en réprime (…) On devrait revenir aux frontières, et les chartes qu’on ne ressert pas qui donnent une liberté dans laquelle on surnage (…) Donnez-moi donc un exemple des pays où on n’a pas de chartes. Je t’en donne, as-tu remarqué  l’Amérique latine, as-tu remarqué Cuba? Bon c’est une dictature vous allez me dire. D’accord (…) [On paie des avocats pour défendre des malfrats] alors quand la police les abats pas, on traine ça ces voyous-là ils se font une publicité lors de leur procès (…) [Les terroristes] ils se font briefer. Si tu vas dans tels pays, les lois sont tellement laxistes. Tu vas même être défendu (…) Avec les maudites chartes et les droits donnés aux avocats, finalement, c’est le commun des mortels qui est puni. C’est un petit innocent, c’est un pays neutre, la Belgique. C’est un pays de flancs mous (…) [Les terroristes] tu fais pas de procès à des morveux de même, tu les amènes au mur exemplaire et tu les mitrailles, crisse, j’ai pas de procès à te faire, morveux, tu viens de blesser des centaines de personnes (…) Moi, je passe pour un fasciste, je m’en sacre! »

moreault-22-mars-2016-gilles-proulx-attentats.mp3

Denise Bombardier y va aussi d’un prêche virulent suite aux attentats.

CHOI: abolir les libertés (00:15:23)

23 mars 2016, Maurais live, Denise Bombardier

8h15 : « Ça ne va pas s’arrêter, au contraire (…) ils gagnent contre nous. Est-ce que la démocratie nous permet de combattre ce type d’attaque ? (…) [À l’époque de la Deuxième Guerre mondiale], il y avait l’abolition d’un certain nombre de libertés que l’on a actuellement, qui sont utilisées par ces fondamentalistes islamistes, il faut bien le dire! C’est pas des catholiques qui attaquent (…), ce sont des islamistes (…) Il y a deux approches, y a un groupe qui dit: c’est nos liberté civiles, on touche pas à ça, et y a ceux qui disent: il faut abolir nos libertés (…) Ce n’est pas parce que madame Le Pen identifie des choses qu’elle a tort (…) La démocratie nous rend impuissants. » Et Bombardier de suggérer que ça prend un leader fort: « [La crise des réfugiés], ce serait une invasion, mais nous ouvrons nos frontières! ».

dr-bombardier-pas-de-remede-contre-le-terrorisme_2016-03-23.mp3

Le Pen et la radio-poubelle: le match parfait

lepen

Maurais en plein ébat avec Le Pen

La cheffe du parti d’extrême-droite français, Marine Le Pen, est en visite au Québec. Les politiciens la fuient comme la peste. Pas les radios-poubelles, bien entendu. Encore moins en période de sondage.

En gros, la ligne de la radio-poubelle c’est de dire que le programme du FN c’est comme celui du PQ. Et d’en conclure que le FN ne mérite pas l’étiquette d’extrême-droite. Donc d’adhérer au processus de dédiabolisation entrepris par la cheffe.

C’est aussi de dire que le FN est pour un état fort et donc que ce point ne colle pas avec l’idéologie libertarienne des animateurs.

Ceux qui pensent que la tournée de Marine Le Pen au Québec est un échec devraient peut-être se raviser et tendre l’oreille à ces extraits. Jamais n’a-t-on autant entendu parler du programme du FN. Il est d’ailleurs remarquable de voir tous les animateurs lire le programme du FN.

Voici les principaux extraits.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Jeff Fillion envoie promener ceux qui ont interrompu le point de presse de Le Pen à Québec dimanche et il lit le programme du Front National.

NRJ: les protestataires, allez vous coucher (00:13:36)

21 mars 2016, le retour de Jeff Fillion, avec Jeff Fillion et Gerry

« On l’a vu avec Le Pen. C’était un groupuscule, ils n’étaient même pas 20. Et les médias s’intéressent toujours à ce monde-là. (…) Arrêtez de vous occuper de ces activistes professionnels là (…) Elle leur a bien dit. Les jeunes, allez prendre une douche et faire un gros dodo (…) Gerry suit l’actualité en France; je lui ai demandé de me faire un résumé de c’est quoi le Front National parce qu’ici, y a pas moyen de savoir (…) Elle est intéressante, elle est audacieuse, elle est spectaculaire (…) Quand t’as une gang de trous de cul à la porte, tu leur dis:  »hey les trous de cul, allez prendre une douche et allez vous coucher » ok, bye bye. Bien elle, elle l’a fait. Juste ça, ça fait du bien (…) G- Le côté d’extrême-droite, ça c’est son père (…) Marine Le Pen chef du PQ, c’est un hit là! Elle veut un état fort. »

Fillion-21-mars-2016-marine-le-pen.mp3

 

Martineau blâme ceux qui critiquent le Front National au Gala du cinéma québécois, présumant qu’ils ne connaissent pas le programme du FN. Alors il lit le programme du parti d’extrême-droite, tout en se disant d’accord sur plusieurs points.

CHOI : Le programme du FN, y a rien là (00:08:19)

21 mars 2016, Martineau, avec Richard Martineau

12h38 : « Voici certains extraits du programme du FN (…) Alors, un état fort, ça revient tout le long du programme, c’est pas ce que la gauche veut, ça? (…) Contre l’idéologie ultra-libérale! C’est quasiment l’extrême-gauche (…) Les gens avant de gueuler là mais je lis ça, c’est pas Hitler, c’est pas le national-socialisme là, c’est pas l’extrême-droite, c’est pas capoté, c’est pas un parti fasciste. C’est un parti qui dit : on veut un état fort. »

martineau_2016-03-21-12h38-le-pen.mp3

 

Duhaime parle de Marine LePen. Suivi d’une ligne ouverte explosive avec des enthousiastes de Le Pen.

93.3: les politiciens auraient dû rencontrer Marine LePen (00:15:58)

21 mars 2016, Duhaime, avec Éric Duhaime

12h : Duhaime commence en comparant la réaction de rejet des politiciens envers Le Pen alors qu’ils sont plus accommodants avec des dictatures. « Une femme qui a l’appui d’un Français sur 4, ah ça, c’est une paria, je veux pas lui parler (…) Sont tu tombés sa tête nos politiciens? Sont donc bien hypocrites! (…) Je suis pas en train de défendre le FN (…) J’ai très peu à voir avec Le Pen. Elle est anti-libre échange, anti-mondialisation, une anti-austérité budgétaire (…) Sur sa vision économique, elle en a plus en commun avec la gauche qu’avec la droite. C’est pour ça qu’elle se retrouve au PQ (…) Moi c’est pas Marine Le Pen qui me faire peur en tant que Québécois. C’est les Adil Charkaoui de ce monde. C’est l’approche mollassonne du gouvernement Trudeau à Ottawa par rapport à l’Islam radical (…) Y a Jean-François qui nous écrit. Il dit: bravo, je voterais pour Marine Le Pen si elle se présentait ici (…) Le Pen, c’est une démocrate. » Duhaime ouvre les lignes et les auditeurs défendent Marine Le Pen.

2016.03.21-12-933-duhaime-marine.mp3

 

Vous vous souvenez de Claude Roy, le candidat col rouge s’étant retiré des élections pour avoir dit que ça prenait plus d’Asiatiques et moins d’Arabes? Le voici en pleine dédiabolisation du FN. En commençant avec une drôle de twist: lui, n’est pas raciste. Les anti-racistes le sont.

CHOI : avoir peur du FN, c’est avoir peur de la droite (00:06:27)

21 mars 2016, Moreault en jase, avec Claude Roy et Roby Moreault

10h20 : Claude Roy lit le programme de Le Pen: « Qu’on arrête de me traiter de xénophobe et de raciste, je ne le suis pas. Sauf que tous les groupes qui ont crié après elle en fin de semaine, eux autres le sont, par exemple. Parce qu’ils ne veulent rien protéger ici, et ce matin, je me suis dis: tiens, je vais sortir le plan électoral de Marine Le Pen pour voir si vraiment est folle, ou si est de droite et intelligente (…) On est écœuré d’avoir des politiques qui ne protègent plus les Français. Là, on protège uniquement les immigrants (…) je l’sais que je vais passer pour un raciste et un xénophobe (…) Aujourd’hui, tous les poulaillers sont halal (…) La Belgique va être musulmane en 2030! 2030! On est à 14 ans d’avoir un premier pays européen musulman (…) Quand on pense à Marine Le Pen, c’est qu’on a peur de la droite. »

moreault-en-jase_2016-03-21-10h20-marine-le-pen-claude-roy.mp3

 

Les groupes anti-musulmans bienvenus à la radio-poubelle

bouchard

La radio-poubelle, toujours à l’avant-garde des entrevues avec l’extrême-droite. On l’a vu avec la FQS. On le constate de nouveau avec la Meute et PÉGIDA-Québec. Encore des groupes anti-musulmans.

93,3 : promo de La Meute (00:07:37)

15 mars 2016, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime

08h05 : « SB- Je trouve ça un peu étrange au Québec que c’est plein d’islamistes (…) et le gouvernement Trudeau félicite des femmes avec des burkas, puis là, en même temps, t’as un groupe de défense anti-islam radical… mais eux autres sont suspects, sont dangereux. »

Éric Duhaime enchaine sur des ordinateurs qu’aurait donné le gouvernement aux réfugiés syriens en les comparant avec ce qu’on donne aux blancs canadiens. Allant même jusqu’à faire le lien ordinateur-terrorisme.

« ED- Si tu veux créer de l’intolérance, favorise un groupe par rapport à un autre. C’est ce que fait Trudeau à Ottawa. (…) SB- Le meilleur outil de radicalisation c’est un ordinateur et l’internet. »

2016.03.15-08.00-933-promo-la-meute.mp3

CHOI : entrevue avec Amélie, porte-parole de PÉGIDA Québec (00:17:19)

10 mars 2016, Martineau le midi, avec Richard Martineau

13h20 : « RM- PÉGIDA-Québec c’est-tu un groupe anti-islamiste ou c’est un groupe anti-musulman?

A- C’est un groupe anti-musulman.

RM- Musulman et islamiste, c’est pas la même affaire.

A- Pour nous, ça commence à faire la même chose. ».

Martineau_2016-03-10-EntrevuePegida.mp3

Les meilleurs moments de Nathalie Normandeau

normandeau

La carrière en radio de Nathalie Normandeau est mise en suspens depuis hier, avec son arrestation par l’UPAC. Dans ce métier, elle a fait office de météore. En 15 mois, elle a fracassé ses compétiteurs en s’imposant comme celle dont l’émission est la plus populaire le midi.

Nous avons décidé de faire un petit résumé chronologique du parcours de cette fulgurante carrière. Voici les meilleurs moments. Tout ce que nous affirmons est confirmé par les extraits audio en hyperliens.

Manipulation

Le 13 mars 2015, par une technique de manipulation éprouvée, le duo Normandeau-Duhaime invite une étudiante à dénoncer le mouvement de grève à l’Université Laval.

Le hic, c’est qu’il s’agit d’une ancienne candidate du Parti Conservateur du Québec. Information que le duo prend soin de camoufler aux auditeurs.

Une démocrate, la Normandeau? Au cours de l’entrevue, elle affirme:  « Tu es étudiant, ta job c’est d’étudier. Si un jour tu veux contester les politiques du gouvernement, tu le feras quand tu seras sur le marché du travail ». Étudiant, étudie et ferme ta gueule.

Incitation à la violence

Le 11 mars 2015, Duhaime dénonce la mollesse des politiciens envers Greenpeace. Il invite ceux-ci à faire usage de violence en affirmant: « Les gants blancs, ça fera. Ça va prendre des claques sur la gueule aussi, là ».

Que fait Normandeau? Elle complète les propos violents de son collègue en fustigeant les « méthodes terroristes » du groupe écolo.

La discussion fait suite à la déclaration du maire de Saguenay, Jean Tremblay, invitant la droite à s’unir contre les « intellos de ce monde ». Normandeau a choisi son camp.

La loi et l’ordre

Lors du mouvement de grève du printemps 2015, la ligne ouverte de Normandeau-Duhaime est le rendez-vous des tenants de l’autorité. Le 17 mars 2015, un auditeur y réclame l’intervention de l’armée. C’est Duhaime qui tempère, tout en laissant l’auditeur s’exprimer jusqu’au bout. « C’est un peu prématuré », conclura Duhaime.

Le tapis rouge est déroulé pour les carrés verts. Les deux animateurs font la promotion d’un cocktail de financement au bénéfice de Jean-François Morasse, pour financer une poursuite contre Gabriel Nadeau-Dubois.

Grâce au 93.3, la petite clique d’opposants à la grève n’a jamais eu autant de visibilité et de crédibilité.

Le 23 mars 2015, Normandeau affirme que si elle était étudiante, elle forcerait les lignes de piquetage. Un auditeur de la ligne ouverte invite à faire usage de violence: « Est-ce qu’on sort nos barres à clous pour leur casser la gueule? » Normandeau, feignant l’indignation, laissera quand même l’auditeur s’exprimer jusqu’au bout.

Contre les chaines humaines

Le 3 septembre 2015, des chaines humaines se forment autour des écoles en soutien à l’éducation publique.

Normandeau et Duhaime fustigent les parents, laissant entendre que tout est organisé par les syndicats et que c’est immoral que des enfants participent. Normandeau admet quand même qu’elle a déjà utilisé des enfants pour ses propres campagnes électorales.

Instrumentalisation

Le 21 octobre 2015, Normandeau l’ingénue révèle que son objectif n’est pas d’informer, mais bien d’influencer. « C’est pas nous qui prend les décisions mais on a une capacité d’influencer (…) En mettant de la pression, ça peut convaincre certains ministres de bouger. », dit-elle.

Duhaime affirme aussi qu’à l’antenne du 93.3, Normandeau a « peut-être autant de pouvoir » qu’en tant que vice-première-ministre.

Elle remet ça le 7 janvier 2016. « On influence aussi, d’une certaine façon, on continue d’influencer. », dit-elle.

« Pour bien informer nos auditeurs », clame pourtant la pub du 93,3.

Anti-communiste, comme en 1950

Le 4 mars 2016, le duo compare un camp de formation féministe tenu au Cégep Limoilou à la Chine communiste des années 50.

« Camp de formation, ça fait communiste hein? », dira Nathalie Normandeau. Duhaime ajoute: « C’est très près de Mao Tsé Toung » (le dictateur responsable de dizaines de millions de morts).

Dans la même conversation, Duhaime affirme que les féministes sont en fait des suprémacistes (prônant la domination des femmes sur les hommes). Normandeau se dit tout à fait d’accord avec cette affirmation.

Puisque le duo ne s’embarrasse pas de comparaisons boiteuses, personne ne nous reprochera sans doute de les comparer à Pinochet pour leur autoritarisme, leur rejet de la démocratie étudiante et leur anti-communisme.

Les incorruptibles

Le 8 octobre 2015, Normandeau est en colère. Elle s’insurge violemment contre une distribution de sandwichs dans un collège de Lévis.

La plus citée à la commission Charbonneau dénonce que des étudiants se font « acheter ». Elle parle d' »opération charme » et conclut qu’elle « fait une petite montée d’hormones, car on dénonce l’hypocrisie et la manipulation. »

Rien de moins. On aurait souhaité autant d’indignation quand elle s’est fait offrir des billets de Céline Dion par Lino Zambito.

normandeau

Corruption

Tout en dénonçant la « corruption » des étudiants par des sandwichs, Normandeau démontre qu’elle n’a rien retenu des leçons d’intégrité de la commission Charbonneau.

En appuyant Jean-François Morasse dans sa croisade contre GND, Normandeau omet de révéler ses conflits d’intérêts. En effet, son propre avocat, Maxime Roy, est le même que celui de Morasse.

Dans n’importe quel média, au pire tu annonces ton conflit d’intérêt. Tu joues franc jeu. Au mieux, tu évites le sujet. Tu n’en parles pas puisque tu es partie prenante.

Le 9 février 2016, elle fait même une entrevue complète avec son propre avocat sans jamais révéler leurs relations.

« On s’est attaqué gratuitement à mon intégrité », affirme Nathalie Normandeau suite à son témoignage à la commission Charbonneau.

Visiblement, c’est comme Lise Thériault et le féminisme. Normandeau ignore la définition du mot  »intégrité ».

Des commentateurs ont cru que Nathalie avait le rôle de modérer les propos du libertarien Éric Duhaime. Pourtant, vous remarquerez que Normandeau était d’accord avec Duhaime sur la plupart des questions, même les plus controversées.

À la commission Charbonneau, on reprochait à Mme Normandeau d’avoir fermé les yeux sur ce qui se passait dans son entourage. On peut aussi constater que cette habitude s’est poursuivie à la radio.

En réécoutant ces extraits, une conclusion nous saute aux yeux. Ses mots les plus durs, Normandeau les réservait aux écolos, aux syndicalistes, aux étudiants. Ses mots pleins de miel, aux chambres de commerce, aux entreprises forestières, aux avocats.

L’émission désormais pilotée par Éric Duhaime, seul à la barre, sera-t-elle moins malhonnête? Moins mensongère, moins haineuse? Probablement pas. Il n’y a pas grand chose qui devrait changer avec le départ de Nathalie Normandeau.

On a juste une chose à dire: bon débarras!

La liste des annonceurs est à jour

Docteur Lacroix, pionnier des cliniques de santé privé.

Docteur Lacroix, pionnier des cliniques de santé privées.

Vous en avez assez de la radio-poubelle? Vous voulez le faire savoir? Et vous voulez que ça ait un impact concret avec peu d’efforts?

La liste des annonceurs de la radio-poubelle vient d’être mise à jour. Elle contient la liste des entreprises ayant diffusé au moins une publicité à NRJ, Radio X ou au 93,3 depuis janvier 2015.

La liste est utilisée dans le cadre de la campagne de sensibilisation, visant à responsabiliser ceux qui financent la radio-poubelle (les annonceurs) et les radios haineuses, racistes et sexistes.

Les annonceurs ont une responsabilité sociale qu’ils ne peuvent ignorer. Ils doivent prendre en compte qu’ils sont en partie responsables du climat toxique de la ville de Québec.

Nous vous invitons à participer à la campagne et à nous faire parvenir les réponses des annonceurs, y compris les insultes. Faites-nous savoir si vous constatez des erreurs.

Lire la suite