Archives mensuelles : septembre 2018

« Chaque fois, ça finit dans le sang »: la radio-poubelle parle de Québec Solidaire

redscare

Si vous n’avez pas vécu la chasse au communisme des années 50, vous pouvez en avoir un aperçu en ce moment à la radio-poubelle. On peut y entendre des discours complètement insensés sur le thème de la peur du rouge.

C’est ainsi que plusieurs démagogues ont vu dans la légère montée de Québec Solidaire ni plus ni moins que le retour en force du communisme. On en a sorti deux échantillons qu’on partage plus bas

Jeff Fillion affirme que les gens qui optent pour Québec Solidaire sont des « cruches » qui ne devraient pas voter. L’ex-ministre péquiste Jacques Brassard craint qu’un Québec dirigé par les solidaires ne devienne le Venezuela du nord. Luc Lavoie traite le parti de « bouffon ». Un article du Journal de Québec a d’ailleurs été rédigé sur le sujet, soulevant de judicieuses questions sur le rôle des médias comme instrument de propagande en période électorale.

Remarquez que ces animateurs sont tellement inquiets de l’extrémisme qu’ils font ami-ami avec l’extrême-droite (1, 2, 3). Qu’ils admirent des pays anti-démocratiques, même la Chine communiste (1, 2, 3, 4, 5). Qu’ils veulent supprimer votre droit de vote (1, 2, 3). Qu’ils veulent que les policiers soient plus violents (1, 2, 3). Qu’ils critiquent les Chartes des droits et libertés à la moindre occasion (1, 2). Qu’ils veulent des entraves au droit de manifester. Qu’ils applaudissent aux coups de fouets contre Raïf Badawi. Qu’ils revendiquent la peine de mort,  justifient la torture, le bombardement des Palestiniens, etc.

Encore plus, qu’ils veulent « tirer une balle entre les deux yeux » à ceux qui revendiquent des droits.

C’est Sylvain Bouchard lui-même qui, reprenant l’idée du fasciste Bernard Guay, invitait les carrés verts, en 2012, à agir comme les chemises brunes des années 30. Cet épisode a même provoqué la création de la Coalition sortons les radios-poubelles.

Donc, pour en ce qui concerne la défense des droits et libertés, les animateurs de radio-poubelle ne peuvent duper personne. Ce sont les pires autoritaires et ça leur ferait plaisir de les piétiner.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs.

93.3: QS, ça va finir dans le sang

28 septembre 2018, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Pierre Vézina

6h55 : SB- « Dans le programme de QS, il n’y a rien sur un État policier et de la violence (…) Vous avez en partie raison. Il n’y a pas de goulag avec Manon Massé (…) Ceci étant dit, on va parler d’histoire à long terme (…) Quand l’extrême-gauche a pris le pouvoir, à moyen et à long terme, il y a toujours eu un État policier violent. Tout le temps (…) Castro l’a fait (…) Chaque fois, ça finit dans le sang (…) Pourquoi ça termine toujours en violence? Parce qu’il y a derrière les mouvements d’extrême-gauche, une frustration (…) et quand ils prennent le pouvoir, ils se vengent (…) »

SB- « Au départ, Mao, c’était plein de bonnes intentions. Quand il a pris le pouvoir, il est devenu un monstre sanguinaire (…) Ils ont fait le grand bond en avant et des millions de mort (…) »

SB- « Tous les gouvernements pro-soviétiques de l’Europe de l’est ont été élus au départ »

fm93-28sept2018-bouchard-6h55-redscare.mp3

CHOI: Avec Québec Solidaire, tout va être détruit

26 septembre 2018Fillion, avec Jean-François Fillion et Ian Sénéchal

12h30: IS- « Une des raisons pourquoi je vais voter c’est… écoute, je suis pas communiste (…) Si Québec Solidaire prend le pouvoir, c’est simple, je déménage. C’est pas vrai que je vais faire vivre à mes enfants un système d’éducation à la soviet (…) »

« C’est pas cool, voter Québec Solidaire. Tu es en train de détruire l’entreprenariat, t’es en train de détruire l’innovation, t’es en train de détruire des belles jobs dans le futur (…) »

« Tout va être détruit. C’est du communisme. C’est du markisme (sic) (…) »

« Fait juste Google. Tu vas voir rapidement c’est quoi. Le communisme, c’est quoi? C’est une place où il fait pas si bon que ça vivre. Les essais ont été faits, là, Cuba, Corée du Nord (…) »

« Moi, je veux qu’on ramène Québec Solidaire à 10%. C’est des clowns, c’est là qu’ils méritent d’être (…) Moi j’ai donné mon vote à la CAQ. »

ian-senechal-fillion-communisme_2018-09-26-12h30.mp3

Une mineure se fait violer et c’est un peu de sa faute, selon Mailloux

La discussion s’amorce autour du témoignage de jeudi le 27 septembre de Christine Blasey Ford, accusant Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême, de l’avoir agressée sexuellement.

En larmes, elle avait détaillé les faits au Sénat des États-Unis et s’était déclarée sûre « à 100 % » de l’identité de son agresseur.

Le duo Mailloux Arsenault en font leur sujet du jour. Et Pierre « Doc » Mailloux, fidèle à une posture masculiniste que nous avons maintes fois dénoncée, rejette le blâme du viol sur les survivantes.

Mailloux l’a déjà expliqué de façon très claire: une fois en érection, l’homme est comme un animal hors contrôle et il ne faut pas s’étonner qu’il lui prenne envie d’agresser toutes les femmes à sa portée. « C’est animal », selon le charlatan barbu.

On va quand même saluer l’effort de Josey Arsenault qui affirme, pour une fois, que les hommes peuvent aussi être responsables de leurs actes. Coudonc, serait-elle contaminée par le virus du féminisme?

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs.

93.3: une femme se fait violer et c’est de sa faute

28 septembre 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault

10h05: Josey Arsenault lit le témoignage d’une femme qui s’est fait agresser par un homme sans son consentement.

PM: « Votre part de responsabilité madame (…) Vous aviez 17 ans et vous vous êtes enivrée. Couchez dans une tente avec deux gars. Deux jeunes hommes. Les deux passent la nuit bandés. En érection. Mais à quoi vous vous attendez? Qu’ils regardent les étoiles? »

JA: « Ça me fâche ce propos-là. Je le comprends ce que vous dites. Qu’on a tous une part de responsabilité. »

PM: « C’est une joke »

JA: « Mais en même temps, c’est son meilleur ami. Il la taponne toute la nuit. Il y a un lien de confiance entre les deux. C’est pas parce qu’elle est saoule que ça lui donne le droit de la taponner. Lui aussi, l’homme, a une part de responsabilité. »

PM: « Il en a pris combien lui de boisson? Il a pris la même chose! »

JA: « On mettra quand même pas la faute sur la fille! »

PM: « On commencera pas à former des policières pour qu’elles prennent par la main chaque fille de 17 ans. Non. Ça sera pas ça l’éducation. »

JA: « L’éducation, ça peut être que les garçons deviennent hommes aussi. La femme, tu respecteras. C’est pas parce qu’elle est en boisson que tu peux la taponner. Mais j’suis d’accord qu’il faut qu’on éduque les filles aussi, là. Mais faut pas enlever la responsabilité sur les jeunes hommes. »

[Attention: Propos victimaires et pleurnichards]

PM: « Alors messieurs, un message qu’on pourrait vous passer, dès qu’une femme prend un coup, dé-crissez. Ne lui parlez plus. Fini! Hey t’a pris de la boisson, toi, décampe. On s’en va vers ça Josée. C’est pas drôle (…) »

933-doc28sept18-10h05-se-faire-violer-dans-une-tente.mp3

Les animateurs sont des paresseux qui ne travaillent pas

S’il y a bien un point commun chez tous les animateurs de radio, c’est cette propension à dire que les Québécois ne travaillent pas assez et qu’on doit repousser l’âge de la retraite. Que les profs ont de trop longues vacances. Que les gens prestataires de l’aide sociale sont des paresseux qui ne veulent pas travailler, etc.

Pourtant, une observation attentive des congés des animateurs, entre août 2017 et août 2018, nous apprend qu’ils ne travaillent vraiment pas beaucoup eux-mêmes.

Vous êtes à même de faire les constats suivants:

  • En période de sondage Numéris, tout le monde travaille!
  • Hors période de Numéris, tout le monde est en vacances.

Si on prend seulement Jeff Fillion, on parle de 14 semaines de vacances (presque 4 mois!) sur 52. Fillion est en vacance 27% de l’année! Pour un gars qui a été engagé à Radio X en 2016, c’est quand même pas mal!

Tu parles d’un « maudit paresseux qui ne travaille pas ».

Cette démonstration ne fait que confirmer que Numéris est une façon désuète de faire des sondages et que les annonceurs se font royalement fourrer avec des chiffres gonflés. C’est parce que les semaines sont connues d’avance. Si l’audience était calculée en temps réel, toute l’année, les sondages seraient beaucoup plus fiables et honnêtes. Et bye bye les #TrèsLonguesVacances!

Ce sont des estimations basées sur une observation attentive de la radio.

Pour poursuivre votre réflexion, nous vous proposons notre article intitulé Radio-poubelle: Et si les chiffres d’audience étaient gonflés?

Des experts répliquent aux propos transphobes de Fillion

Des experts répliquent à Fillion affirmant que les enfants trans: c’est un « cas de DPJ ».

Donc au lieu d’accuser les personnes qui essaient tant bien que mal de favoriser une plus grande inclusion des enfants trans dans notre société, de contribuer à augmenter l’intimidation que subissent ces enfants, et de dire que «la gauche est folle. Sont dangereux. Ils veulent rentrer ça dans les écoles (…)», cessez donc de propager des faussetés pour faire augmenter votre cote de popularité et renseignez-vous sur les faits.

Enfants transgenres: en finir avec les faussetés, lesoleil.com, 16 septembre 2018.