Archives mensuelles : mars 2019

Retrait du crucifix à l’Assemblée nationale: la nouvelle croisade islamophobe de Duhaime

Éric Duhaime affirme que le crucifix de l’Assemblée nationale doit être conservé parce que c’est du patrimoine. Pour ce faire, il a lancé vendredi une pétition.

Mais deux minutes avant de lancer officiellement sa campagne, Duhaime fait réagir l’intégriste catholique Jean Tremblay, qui, bien entendu, va signer la pétition. Quelques jours avant, il avait affirmé que « la loi de Dieu est plus importante que la loi des hommes ».

Ça fait juste démontrer que l’argumentaire de Duhaime sur la protection du « patrimoine » est de la poudre aux yeux. C’est bien, une nouvelle fois, une gamique pour attiser le racisme contre une minorité de la population avec l’aide de ses copains intégristes catholiques.

Comme à l’époque du #CrucifixGate à l’hôpital Saint-Sacrement, la protection du crucifix est une cause utilisée comme un bouclier face à un islam jugé menaçant et conquérant. C’est une peur exagérée et irrationnelle, très répandue dans les médias et qui peut faire beaucoup de dommage.

Il y a 2 ans, un islamophobe ultranationaliste ouvrait le feu à la mosquée de Québec pour faire 6 morts, 8 blessés graves et beaucoup d’orphelins. Comme Duhaime, il avait une peur panique des demandeurs d’asile, des immigrants et parmi eux, des musulmans en particulier.

Dans son argumentaire, Duhaime évoque que les CPE interdisent désormais les crèches de Noël. Il s’agit d’une fausse nouvelle propagée par des blogues tenus par l’extrême-droite, voire par des néo-nazis.

(MAJ 4 avril: l’information suivante serait fausse) Le site de la pétition sur le crucifix du Québec est gérée par The Rebel, un média d’extrême-droite canadien, avec l’aide de l’intimidateur en série Ezra Levant. Celui-ci s’est fait connaitre entre autres racismes et intolérances, pour son sentiment anti québécois.

Remarquez que le texte disponible sur le site est très consensuel. Il est complètement différent de ce que dit Duhaime dans l’extrait suivant. Quel argumentaire est le bon? Duhaime aurait-il un agenda catholique caché?

Et tout ça dans le contexte d’une période de sondage Numéris, comme à l’époque du #CrucifixGate. On est à la frontière entre la pure provocation raciste et la campagne de publicité. Tout un combo!

Puisque Duhaime propage des fausses nouvelles racistes, vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs.

FM93: Duhaime lance sa campagne pour sauver un crucifix

29 mars 2019, Le retour d’Éric Duhaime, avec Éric Duhaime et Jean Tremblay

15h25 – Ça commence avec une entrevue avec Jean Tremblay qui dit « on a rien, on n’a pas d’avenir ».

Ça tombe bien l’avenir n’est pas dans le passé.

ED: « Il y a plusieurs de mes collègues de travail qui ne partagent pas nécessairement mon enthousiasme pour cette campagne-là (…)

ED: « J’ai peur que ce soit aussi les symboles historiques du Québec qu’on efface pour supposément mieux accueillir les autres. Mais ultimement, ça va être pour que les autres entrent avec leurs symboles pendant que nous on les a enlevés. Et là-dessus, hier, le ministre ne m’a pas rassuré Simon Jolin-Barrette, quand il m’a dit que si Eve Torres, la dame de Québec Solidaire, est élue, elle, elle va pouvoir rentrer avec son voile à l’Assemblée nationale, alors qu’on décroche le crucifix. »

ED: « Ça me rappelle ce qu’ils ont fait avec les CPE. Ils ont interdit aux CPE d’avoir des crèches de Noël parce que ça rappelait le passé catholique et religieux du Québec. Bien, dans les mêmes CPE aujourd’hui, il y a de la bouffe halal. À ce que je sache, c’est pour ceux qui ont des convictions religieuses. Donc, on a sorti notre religion et nos symboles (…) On a sorti ces symboles-là des garderies de nos enfants et on a rentré la bouffe halal, de la bouffe qui est quand même pour des raisons religieuses, et regardez aussi le nombre de femmes dans les garderies qui portent le hijab, et ça le projet de loi n’en fait pas mention (…) J’ai toujours l’impression que, lentement mais sûrement, on recule »

duhaime_sauvonslecrucifix_29_mars-19-15h27.mp3

Catherine Dorion revient sur son podcast avec Safia Nolin au FM93

Sans surprise, le podcast de Catherine Dorion en compagnie de Safia Nolin a provoqué toute une crise du bacon chez les animateurs de radio-poubelle. Celui qui a été le plus menaçant est Éric Duhaime, qui s’est senti visé par les allégations du duo Dorion-Nolin.

Dans une discussion sur l’intimidation, celles-ci dénonçaient le climat toxique causé par les radios-poubelles, au point où ça pourrait, entre autres, pousser certains déséquilibrés à commettre des meurtres.

Rien que beaucoup d’autres n’ont déjà dit, la seule différence étant que Dorion-Nolin ont nommé des animateurs, dont Éric Duhaime.

Duhaime a laissé entendre qu’il envisageait de poursuivre Catherine Dorion tout en la sommant de venir s’expliquer dans son cirque. Dorion a indiqué qu’elle ira lundi.

Comme chaque semaine, Catherine Dorion a rencontré Sylvain Bouchard jeudi dernier. Ça lui a donné l’occasion de revenir sur le sujet. Voici le résumé de ce qui s’est dit:

FM93: Dorion revient sur son podcast avec Nolin

28 mars 2019, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Catherine Dorion

Dorion commence par prendre soin de dire qu’il y a 10 minutes qui se sont écoulées entre le moment où Safia nomme Duhaime et le moment où Dorion dénonce « ceux qui font des actes haineux et des meurtres »

CD: « Il n’y a personne là-dedans qui incite directement au meurtre (…) Après ça, il faut savoir qu’est-ce que ça fait un type de discours qui se rapproche du discours haineux qui parfois en est carrément un (…) »

CD: Duhaime « Il capote parce qu’il s’est senti visé (…) Moi, ça me fait rire. Le gars qui est pour la liberté d’expression. Hey, on a le droit de dire ça (…) Le podcast parle pas de la radio. On montre ça en exemple à la fin, ce que ça peut être de l’intimidation (…) »

SB: « Est-ce que Duhaime pousse des gens au meurtre? »

CD: « Il incite pas directement des gens au meurtre, mais si on veut savoir l’effet que ça peut avoir la répétition de propos comme ceux qu’il dit, bien faut interroger des experts (…) Faut interroger le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence. Faut interroger Dominique Payette qui a passé sa vie à étudier ça. Faut interroger du monde qui en savent plus que moi là-dessus (…) »

CD: « Cette semaine je sors le podcast (…) Et tout à coup, une horde d’internautes qui sont pas intéressés par moi ni par Safia, ils débarquent et là, tu as de la haine (…) Il y a des propos qui sont texto, ceux qu’on a vus dans le journal ou ceux qu’on a entendus à la radio (…) »

CD: « Est-ce que Duhaime participe à cette ambiance médiatique? Je ne le sais pas. Si lui trouve que le chapeau lui fait et qu’il se sent visé, c’est son problème. Moi je ne l’ai pas visé, je ne l’ai jamais nommé son osti de nom (…) »

CD: « Pourquoi tu penses qu’il y a une augmentation de l’islamophobie? C’est pas l’œuvre d’une seule personne »

Dorion revient sur l’exemple de son père qui a fait une dépression, qui a dû changer d’emploi et quitter la ville de Québec, quand André Arthur s’est mis sur son cas. « Alors que tout ce qu’Arthur a dit, c’était faux »

CD: « Quand ces gens-là (les trolls) recrachent le même argument que j’ai entendu dans la journée ou le titre de l’article de la madame dans le journal qui est pas contente de comment je parle, bien je me dis excuse-moi. Le lien de cause à effet n’est pas difficile à faire »

bep_catherine_dorion_jeu_28_mars_2560269_1553794680436175.mp3

Le jour des poubelles

Voilà que l’ex-journaliste de Radio-Canada revient à la charge dans un passionnant essai intitulé Les brutes et la punaise, une référence au commentaire d’un lecteur qui, à la suite de la publication du rapport, lui a écrit : « On vous a à l’œil. On va vous écraser comme une punaise. »

Lapresse.ca

Le courage de sortir des poubelles

Au-delà des torts infligés aux individus victimes des radios-poubelles, ce qui intéresse Dominique Payette, c’est surtout le phénomène troublant qu’il révèle. L’accumulation de propos violents sur les ondes visant presque toujours les mêmes cibles – les intellectuels, les féministes, les autochtones, les immigrants, les musulmans… – qui engendre un climat peu propice à la libre expression et au débat civilisé.

lapresse.ca

Duhaime lance une pétition pour « sauver le crucifix » de l’assemblée nationale

Les intégristes catholiques ont trouvé leur preu chevalier: Éric Duhaime lance un site web pour « Sauver le crucifix » de l’Assemblée Nationale!

Le texte ne parle que de sauvegarde du patrimoine. Par contre hier, Duhaime a fait réagir le fanatique catho Jean Tremblay à ce sujet. Celui-ci affirme que la « loi de dieu » est plus importante que la « loi des hommes ». Bref de la belle poudre aux yeux!

Le site est, comme lors de l’épisode de l’hopital Saint-Sacrament, pris en charge par Ezra Levant du média d’extrême-droite The Rebel.