Archives mensuelles : décembre 2021

Arrêtez votre blabla Bruno Marchand

En réaction à Marchand ne boycottera pas CHOI Radio X

Arrêtez votre blabla Bruno Marchand

Personne ne souhaite que la ville retire ses billes à Radio X parce que leurs opinions sont dérangeantes. Ça n’existe pas.

Dites quelque chose de significatif. Voici quelques exemples de phrases que nous vous invitons fortement à prononcer:

« On doit protéger le droit de promouvoir l’infection plutôt que la vaccination »

« On doit pouvoir dire que les vieux ont moins de valeur que les jeunes. C’est la liberté d’expression. »

« Mentir en disant que les enfants courent un grave danger en se faisant vacciner est un droit fondamental »

« Protéger la désinformation est plus important que de faire un usage « politique » des fonds de la ville. »

Parce que c’est ça que vous dites, en sous-texte. Ayez le courage de le dire ouvertement.

Vous avez dit que vous ne vous gêneriez pas de parler quand vous n’êtes pas d’accord.


Ça fait 2 ans que Radio X désinforme, mine le moral de la population, décrédibilise la Santé publique en plus d’intimider ses adversaires. Radio X milite en faveur du virus.

Vous avez peut-être une opinion la dessus? Allez-y, on vous écoute.

Rétrospective 2021: retour vers le futur

Back to the future

En 2020, on pensait que Radio X était sur le point de fermer. Fin 2021, on assiste plutôt à un retour à la normale.

La désinformation constante sur la covid se poursuit. La station fait d’un proprio de gym, Dan Marino, son champion de l’opposition aux mesures sanitaires. Trois lone wolf pirates, des individus accumulant des armes pour faire un “gros coup” contre le gouvernement et inspirés par Radio X, sont arrêtés par la police. Éric Duhaime devient chef du Parti conservateur du Québec et fait des sparages. 

L’année se termine avec le départ d’un allié important contre la radiopoubellisation de Québec, le maire Régis Labeaume.

Voici la traditionnelle rétrospective annuelle.

Lire la suite

Maurais a failli tuer le rap de Limoilou

En 2002 c’est l’Opération Scorpion. Un réseau de proxénètes est démantelé.

Dominic Maurais jette un guet-apens aux rappeurs de Limoilou. Pendant son émission, un rappeur va chanter « Je suis un soldat qui a comme mission de faire sauter le poste Victoria ». Il sera arrêté aussitôt après et tous les rappeurs passeront à la moulinette.

Grâce, en partie, à Dominic Maurais, les rappeurs seront entachés par toute l’Opération Scorpion.

Dominic Maurais a passé a deux doigts de tuer le rap de la basse-ville.

« Ça a été fucked up pendant une décennie facile » -Webster

Tout ça est raconté dans cette émission de Radio-Canada intitulé D’où je viens: le rap d’ici.

A écouter ici: radio-canada.ca, à partir de 30 minutes.

Maurais réclame de retirer le droit de grève aux éducatrices

Dominique  »libârté » Maurais propose d’enlever le droit de grève aux éducatrices de CPE.

Comment peut-on prétendre être, à la fois, pour la liberté d’expression et les opinions divergentes et contre le droit de grève?

C’est ça, la libârté de la radio-poubelle.

Lire la suite