40 ans pour Bissonnette: les réactions

Le tueur de la mosquée vient d’être condamné à vie. Il sera admissible à une libération conditionnelle dans 40 ans.

Cette annonce a chagriné les proches des victimes qui auraient souhaités une peine plus lourde. C’est une réaction tout ce qu’il y a de plus normale pour une communauté endeuillée.

Malgré tout, le 11 février, l’infâme Lise Ravary publie une chronique affirmant que le rejet du verdict par la communauté endeuillée signifie qu’elle ne « comprennent pas le pays où ils vivent depuis des décennies ».

Ravary repousse toute compassion pour des musulmans parce qu’ils critiquent une décision judiciaire dans un pays ou se plaindre des « peines bonbons » est pourtant un sport national.

Les réactions à cette chronique sont très intéressantes.

Du côté des déplorables:

  • Sophie Durocher de QUB qualifie le texte de Ravary de « courageux » et de « délicat »
  • Duhaime du FM93 qualifie les propos de Mohamed Labidi « d’imbéciles » et de « dangereux »
  • Fillion de Radio X aurait préféré la peine de mort pour Bissonnette
  • Maurais de Radio X a de la compassion… pour les parents du tueur

Du côté des respectables:

  • Ségal Lavoie du FM93 critiquent la partie du texte de la lettre des parents de Bissonnette qui amalgame l’immigration
  • Sylvain Bouchard du FM93 trouve que Ravary, qu’il apprécie pourtant, dépasse les bornes

L’étoile du match revient à Sylvain Bouchard, qui, depuis l’attentat, démontre une sincère volonté de comprendre sans stigmatiser. Et c’est vraiment encourageant.