Affaire Éric Duhaime: l’Hopera remet les pendules à l’heure après une pluie d’insultes

« Je vais te trouver et te couper la tête ! » Voilà le genre de message qu’a reçu le copropriétaire de la microbrasserie de Jonquière, Vladimir Antonoff, après avoir annoncé sur ses réseaux sociaux personnels qu’il ne cautionnait pas la venue du PCQ et de son chef dans son établissement.

Au total, près de 250 commentaires et messages haineux ont été déversés dans la boite courriel de l’entreprise, sur Messenger ou encore par téléphone à l’encontre de l’entreprise et de ses employés, avec menaces de mort et dégradations matérielles chez l’un des collaborateurs de Vladimir Antonoff.

latribune.ca