Appui d’Écosociété: «défendre la liberté d’expression implique d’assumer la responsabilité de sa parole»

[Réaction à l’injonction de Choi Radio X contre le collectif Sortons les radios-poubelles]

Comme le dit si bien Valérie Lefebvre-Faucher dans son essai Procès verbal, défendre la liberté d’expression implique d’assumer la responsabilité de sa parole et surtout de créer un espace où les autres sont à l’aise de déployer la leur :

« Prendre la responsabilité de sa parole, la soigner, ce n’est pas succomber à la censure, c’est une condition de la discussion. […] On ne peut plus prétendre à la liberté d’expression si on ne la reconnaît pas aux autres, si on ne protège que la sienne. » (p.118-119)

C’est tout le contraire de ce que fait Choi Radio X. La seule liberté qui importe à cette station est celle de sa propre prise de parole, qu’elle voudrait voir se déployer sans limites et sans devoir rendre de compte. Au fil des ans, le collectif Sortons les radio-poubelles a montré que les dérapages des animateurs de Radio X sont la règle. Leurs attaques constantes contre les plus vulnérables contribuent à créer un climat malsain où les gens n’osent plus prendre la parole. Dans ce contexte, l’anonymat constitue un refuge depuis lequel il est possible de dénoncer cet usage irresponsable de la liberté d’expression et faire émerger une autre parole, réellement libre.

Pour penser une liberté d’expression inclusive :

Procès verbal de Valérie Lefebvre-Faucher –> https://www.leslibraires.ca/livres/proces-verbal-valerie-lefebvre-faucher-9782897194383.html

Les brutes et la punaise de Dominique Payette chez Lux Editeur (Prix des libraires essai 2020) —> https://www.leslibraires.ca/livres/les-brutes-et-la-punaise-les-dominique-payette-9782895962953.html

Pour en savoir plus sur l’injonction de Choi Radio X –> https://www.lesoleil.com/actualite/la-capitale/radio-x-demande-aux-membres-du-collectif-sortons-les-radios-poubelles-de-sidentifier-ba4ca6c793a49ab3d9e3e75ac7bfe78b