Archives de l’auteur : sortonslespoubelles

Quebec’s ‘Trash Radio’ Host Fires Up Outrage, and Big Ratings

Le New York Times s’intéresse à Fillion. Déjà que sa grosse tête ne passe plus dans la porte depuis longtemps, en ce moment il ne doit plus toucher terre. Le NYT est un des quotidiens les plus prestigieux dans le monde.

Sauf que le premier paragraphe fait quand même référence à l’épisode des femmes autochtones aux « dents pourries » qui ne peuvent pas avoir été volées parce qu’elles sont laides et que les flics sont beaux.

Un épisode mis en lumière par la Coalition sortons les radios-poubelles.

He has claimed that police officers accused of raping indigenous women could not have done so because the officers were young and handsome and the women had “rotten teeth” and “sniff glue.”

newyorktimes.com

Pauline Marois responsable d’un « génocide culturel », selon Mailloux

Il faut bien connaitre Pierre Mailloux pour savoir qu’il ressent une haine viscérale contre les centres de la petite enfance (CPE). Il en parle souvent pour une raison très simple: le vieux macho n’accepte toujours pas que ça ait entre autres permis aux femmes de sortir de la maison pour devenir libres, épanouies et autonomes.

Dans l’extrait suivant, Pierre Mailloux accuse la fondatrice des CPE, Pauline Marois, d’avoir fait un « génocide culturel » parce qu’elle aurait nui, selon lui, au lien « mère-bébé ».

L’expression « génocide culturel » a été employée depuis quelques années pour qualifier le rôle des pensionnats dans la destruction de l’identité et de la culture autochtone de 1820 jusqu’en 1990. Au moins 3200 enfants y ont perdu la vie et, sous prétexte d’éduquer ces enfants, ces institutions avait comme but premier de les assimiler et d’effacer de leur mémoire leur langue et leur culture.

Sans être un grand-psychanaliste-génial comme Mailloux, on peut estimer que ce qui nuit plutôt aux relations familiales, ce sont les relations inégalitaires. C’est la domination de l’homme sur la femme.

Le problème réside beaucoup plus chez les grands donneurs de leçons machos qui dénigrent les femmes pour perpétuer la domination masculine.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

Pauline Marois responsable d’un génocide culturel

16 aout 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault (00:03:30)

10h33: PM- « Un enfant qui n’a pas profité d’un lien maternel rassurant (…) va devenir un adulte méfiant (…) Il n’y a jamais personne qui m’a demandé comment se fait-il que t’accuse Pauline Marois de génocide culturel pour les Canadiens-français. Il n’y a jamais personne qui m’a demandé ça! Parce que Pauline Marois, travailleuse sociale de formation, a invité les femmes à mépriser, sous-estimer, renier, négliger, le lien maternel mère-bébé. Avec une conséquence, des adultes qui vont être incapables de faire confiance dans les bonnes proportions. »

JA- « À sa défense elle avait pas toute votre expérience en psychanalise etcétéra, (LOL) elle faisait ça pour permettre aux femmes d’aller sur le marché du travail (…) On n’ira pas l’accuser quand même d’avoir tout planifié ça… »

PM- « Oui, elle le savait. Elle est intelligente, elle le savait. Elle l’a fait sciemment. »

16Aout2018-Fm93-PaulineMaroisEtSonGenocideCulturel-PierreMailloux.mp3

Petite mise à jour sur les changements à la radio-poubelle

BLVD: Martin supermacho Everell tasse Nathalie Normandeau dans le retour. Normandeau se contentra d’animer dans le créneau moins écouté du midi.

Rappelons que peu après son embauche par BLVD, Everell s’est démarqué par des propos sexistes. Il avait affirmé que les mineures ne portant pas de soutiens-gorge sont des « guidounes ».

BLVD va mettre de la musique rock entre les émissions. Le créneau rock était autrefois occupé par Radio X2 (renommé POP).

FM93: Le chroniqueur Sylvain Levésque quitte la station et se présente pour la #CAQ. Bernard Drainville revient par téléphone avec Bouchard.

Éric Duhaime remplace Gilles Parent dans l’un des segments les plus écoutés à Québec, le retour à la maison. Son émission est censée être « légère ».

Radio X: Richard Martineau et Jonathan Trudeau ont quitté Radio X pour d’autres projets. Ils sont remplacés par le gars de sport Vincent Cauchon. Une nette amélioration.

A surveiller lors des élections provinciales: Maurais et Fillion ont déjà annoncé leur intention de « faire campagne ». Pour l’instant, ils offrent un appui critique à la CAQ principalement à cause du #3eLien.

Ajoutons que Jeff Fillion semble se radicaliser de plus en plus. Pour son retour il a suggéré de couper les effectifs de la police de moitié (ce qui est très inhabituel pour un amoureux des flics comme lui) tout en défendant les Hell’s angels.

NRJ: Josée Morissette et Stéphane Gendron quittent la radio. En 2 ans, Gendron s’est affirmé comme la seule voix avec des opinions originales dans la radio privée de Québec. Avec son départ, c’est un retour à un monopole complet de l’opinion par la droite poubelle.

La Coalition vous offre de nouveaux outils pour la campagne de sensibilisation!

À la Coalition Sortons les poubelles, nous croyons aux vertus pédagogiques de la campagne de sensibilisation. Depuis 6 ans, nous travaillons fort pour éveiller la conscience des annonceurs qui  permettent de faire vivre et grandir la radio-poubelle. En y achetant des spots publicitaires, les annonceurs offrent le carburant nécessaire pour, intentionnellement ou non, faire grandir le feu de la haine.

Nous rendons aujourd’hui publics deux nouveaux outils pour vous aider à assainir les ondes:

  • La section contact par courriel revampée, vous permettant d’obtenir la liste des courriels des annonceurs selon vos propres paramètres. Vous pouvez choisir les annonceurs d’une radio en particulier et choisir la longévité de la collaboration avec la radio.
  • La super liste, qui est toujours super, sauf qu’elle est plus détaillée et mise à jour plus souvent.

Ceci est fait pour répondre aux demandes croissantes d’avoir des listes d’annonceurs fiables et à jour.

Et pourquoi ne pas célébrer ça en envoyant un petit courriel de sensibilisation?

Vous doutez des vertus pédagogiques de la campagne? Consultez l’éloquente page dédiée aux réactions des annonceurs pour vous convaincre!

Propos sur les autochtones laides et les beaux policiers: Le CCNR inflige un blâme d’une rare sévérité

Jeff Fillion

En novembre 2016, le Québec est en émoi suite à un reportage de Radio-Canada dévoilant des témoignages troublants de femmes autochtones affirmant avoir été agressées par des policiers.

Fillion fait alors ce qu’il fait de mieux, c’est-à-dire protéger le fort contre le faible. Dans ses propos, il affirme que les policiers ne peuvent pas avoir violé personne parce qu’ils sont trop beaux et que les femmes autochtones sont trop « déboitées ».

Le CCNR conclut que ces propos sont:

  • discriminatoires quant à la race ou l’origine
  • des stéréotypes indûment négatifs
  • stigmatisants envers des groupes
  • dégradants

Radio X est tenu de diffuser l’audio de cette décision deux fois sur des heures de grande écoute, à l’heure normalement réservée à l’émission de Fillion.

Rappelons qu’un grand nombre de décisions de ce genre peuvemt entrainer une révision de la licence.

Pour une rare fois, on va féliciter cette décision éclairée du CCNR. Elle est basée sur l’ensemble du contexte, sur des discussions dans deux émissions séparées et sur plusieurs articles de deux différents codes (la déontologie de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) et le Code sur la représentation équitable).

Le comité décideur du CCNR a fait une belle job. Nous avons d’ailleurs remarqué que le comité a fait le plein de nouveaux membres.

Le processus compliqué et flou du CCNR continue toutefois de faire son œuvre, alors que sur 31 plaignants, un seul s’est rendu jusqu’au bout.

Si cette personne avait abandonné comme les 30 autres, Fillion n’aurait jamais été puni.

Vous pouvez réécouter les propos de Fillion en novembre 2016.